X
CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

News Partenaire

CA Technologies étend les outils de l’usine à logiciel

L’éditeur américain a convié au printemps dernier quelques journalistes et analystes à visiter son laboratoire de Santa Clara et a profité de l’occasion pour présenter des nouveaux produits dans le domaine du DevOps et de la sécurité.


OnOff : créez des numéros de téléphone à la volée !

La start-up OnOff a présenté ce matin à Paris son application : elle permet de générer des numéros de téléphone rapidement et simplement, sans besoin de carte SIM supplémentaire en virtualisant les numéros. Pratique, rapide, français et pas cher ! 

Ce matin à Paris, c’est Taïg Khris qui a présenté sa start-up : rien à voir avec ses prouesses sportives (c’est lui qui avait sauté du premier étage de la Tour Eiffel en 2010, ndlr), OnOff Telecom veut radicalement changer la manière dont vous utilisez vos numéros de téléphone. « Le mail est dans le cloud depuis longtemps, pourquoi pas les numéros de téléphone ? », s’interrogeait-il lors de la conférence. 

Le sportif Taïg Khris en pleine présentation de OnOff App.

Voici le principe : vous téléchargez l’application (iOS pour le moment, sur Google Play dans la journée, Windows Phone à venir dans l’année), créez votre compte et vous choisissez un numéro de téléphone « libre » dans la liste. Et… c’est tout. « Dans la seconde, le numéro de téléphone devient actif », démontre en direct Taïg Khris ; et nous avons bien entendu essayé, ça fonctionne extrêmement bien. Le numéro créé possède sa propre messagerie, sa liste de contacts, etc. 

L’avantage du système est que, comme pour une adresse mail, vous pouvez utiliser un autre téléphone et l’application et retrouver tous votre « environnement » (contacts, messages, etc.). De plus, OnOff se mue également en une sorte de réseau social ; Taïg Khris parle d’un « Facebook inversé » dans le sens où vous pouvez créer un « mur » avec vos contacts et partager du contenu. Pour cela, vous pouvez demander des personnes en amis. On peut imaginer que vous créez par exemple un numéro de téléphone « Famille » et que vous possédez donc un mur très privé avec vos proches. Il est aussi bien entendu possible de s’échanger des messages (SMS, etc.) ou directement en messagerie instantanée lorsque vous êtes connectés avec des amis. 

Comment ça fonctionne ? 

Taïg Khris était il y a deux ans encore un néophyte dans le monde des télécoms. Il confie avoir appris sur le tas avec ses amis, ses proches, les ingénieurs de son entourage. Actuellement, il est en discussion avec les opérateurs en France mais également à l’étranger (pas de précisions sur les pays ciblés mais OnOff devrait rapidement s’étendre à l’international dès 2015). Concrètement, la start-up travaille avec un partenaire technique français, Transatel, qui dispose d’une licence télécom et permet à OnOff de proposer la base de données de numéros aux utilisateurs. Elle virtualise donc dans le système au sein de l’application les numéros de téléphone qui sont stockés dans le cloud et les interconnecte aux antennes de tous les opérateurs réseau via leurs réseaux GSM ; les serveurs de la start-up sont chez Amazon. 

Lorsque vous composez un numéro de téléphone avec votre numéro virtuel, l’application va demander à la carte SIM du mobile d’appeler un numéro qui est en réalité celui du cloud. L’appel est ensuite renvoyé vers le numéro demandé. De plus, Taïg Khris souligne qu’il travaille avec une « société experte en sécurité » pour assurer la confidentialité des informations. 

Il est important de noter que lorsque vous prenez un nouveau numéro, celui-ci vous appartient à 100% jusqu’à ce que vous décidiez de le supprimer. OnOff procède alors à « un nettoyage de la base de données » et le numéro pourra alors être réattribué. Enfin, le ou les numéros supplémentaires créés fonctionnent donc avec le forfait que vous possédez chez votre opérateur principal.  

Coût et fonctionnalités à venir

C’est donc loin du monde sportif que le champion de skate et de roller se trouve aujourd’hui. Mais il a su s’entourer d’une cinquantaine de ses amis proches (comme l’ancien rugbyman Fabien Pelous), qui ont tous mis la main au pot pour le démarrage de l’entreprise. Aujourd’hui, l’application est encore en phase bêta et comporte quelques bugs (assez mineurs d’après nos rapides premiers tests). 

Pendant la phase de lancement, le premier numéro de téléphone est gratuit. Au-delà, il faudra payer 2,99 euros TTC/mois pour un numéro de téléphone. D’autres formules existent avec des numéros à 4,99 euros TTC/mois ou 9,99 euros TTC/mois, avec l’accès à des fonctions supplémentaires. Pour les entreprises, la start-up proposera des flottes entières de nouveaux numéros. 

Comme expliqué, OnOff est encore en version bêta. C’est-à-dire qu’il reste de nombreuses fonctions à ajouter. « Aujourd’hui, on peut uniquement s’envoyer des photos d’application à application », précise Taïg Khris, persuadé que la technologie qu’il appelle « cloud numbers » va rapidement s’étendre. « Si Tim Cook, le PDG d’Apple, l’avait présenté dans une keynote, on appellerait ça à une révolution » s’amuse-t-il ! Notez que pour la prise en main, de nombreux tutoriels sont disponibles sur YouTube


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


A votre avis...

OpenClassrooms

OpenClassrooms

Jeune pousse montante de l’EdTech française, OpenClassrooms propose des formations 100 % online qui attirent plus de 3 millions d’utilisateurs par mois. Après les cours gratuits, l’école se développe...

Fido 2

Fido 2

Insuffisamment complexes, les mots de passe sont à l’origine d’un nombre croissant de fuites de données et, à l’heure du RGPD, l’intérêt d’une authentification forte...

Open Street Map

Open Street Map

À l’heure où Google revoit sa politique tarifaire pour l’exploitation des données et des cartes Google Maps, la solution open source créée par l’informaticien britannique Steve Coast offre une...

RSS
Afficher tous les dossiers

LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

 

BÂTIR LA MAISON INTELLIGENTE - GitHub by Microsoft + alternatives - FIDO2, l'après mot de passe - Open Street Map alternative à Google Maps ? - Java 10/Java 11 ne loupez pas le train - Marseille, 1er port numérique européen ? - OpenClassrooms : l'e-learning "non élitiste" à la conquête du monde...

 

DOSSIER ANTI-VIRUS : chronique d'une mort annoncée... ou mutation profonde ? - DPO/DPD : notification des violations de données personnelles - Tribune Philippe Loudenot - Entretien avec Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la Cnil - Aspects juridiques du Bug Bounty - Reportage au X-Force Command center IBM à Wroclaw - Cylance, le nouveau trublion - MOOC Anssi - Portrait Manuel Dorne alias "Korben"...

 

Afficher tous les derniers numéros

Pour répondre aux exigences de rapidité du modèle DevOps en conservant une cybersécurité efficace, de nouvelles approches doivent être adoptées en matière de sécurité de l'information, comme la sécurité intégrée, l’automatisation et la prévention proactive.


PROTECTION ENDPOINT NEXT-GEN : ÉVOLUTION OU RÉVOLUTION ?, un Livre Blanc SOPHOS.

Après la révolution Next-Gen Firewall de ces dernières années, une nouvelle révolution Next-Gen est cours dans le domaine de la sécurité des systèmes Endpoint. Au-delà du débat pour savoir s’il s’agit d’une révolution ou d’une simple évolution, il est certain qu’une série de nouvelles technologies est en train de rapidement émerger, en apportant une contribution significative à la lutte contre les menaces avancées.


En tant que professionnel de l'informatique, vous en avez sans doute assez d'entendre parler de transformation numérique. Après tout, vous vous occupez déjà d'optimiser la gestion des actifs et de déployer les programmes big data, tout en assurant la protection et la restauration de toutes les données de votre organisation. Or, la transformation numérique peut devenir un projet d'envergure qui ne consiste pas seulement à gérer des données, mais aussi à repenser entièrement le modèle de l'entreprise et/ou à développer une nouvelle stratégie produit innovante, dans les scénarios les plus ambitieux.

  


Atteignez vos objectifs de conformité tout en améliorant votre sécurité avec le PAM (Privileged Access Management = Gestion des accès à privilèges). Un Livre Blanc Wallix.

  


Aujourd’hui, les entreprises doivent ouvrir leur SI à un nombre toujours plus important de prestataires extérieurs, d’abord pour réduire le budget informatique – recours à des prestataires externes pour des compétences qui ne font pas partie du cœur de métier de la DSI - ensuite pour gagner en rapidité dans le déploiement de nouvelles solutions.

  


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Apple fabrique la plupart de ses produits en ChineLa dernière salve de taxes imposées par Donald Trump à la Chine semble épargner largement les produits d'Apple ou d'autres fabricants d'appareils électroniques, ce qui n'empêche pas le secteur de s'inquiéter de l'aggravation de la guerre commerciale entre les deux pays. [Lire la dépêche...]

Le député Cédric Villani visite le nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Google à Paris, le 18 septembre 2018Google a inauguré mardi à Paris son nouveau laboratoire de recherche en intelligence artificielle, annoncé en janvier lors du sommet de grands patrons mondiaux "Choose France". [Lire la dépêche...]

Twitter Twitter s'apprête à faire machine arrière après avoir provoqué la grogne de ses utilisateurs il y a deux ans, en modifiant son algorithme pour leur permettre de voir les messages les plus marquants sur leur fil d'actualité, rompant avec l'habituel ordre chronologique dans lequel apparaissaient les messages.   [Lire la dépêche...]

Le logo de BlaBlaCar photographié le 30 janvier 2018 à ParisL'Assemblée nationale a voté lundi soir des dérogations aux obligations déclaratives fiscales pour certaines plateformes d'économie collaboratives, de type Blablacar, dans le cadre des discussions du projet de loi antifraude. [Lire la dépêche...]

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa au siège de SpaceX à Hawthorne, le 17 septembre 2018 en CalifornieAvant de se prévaloir du titre de futur "premier touriste lunaire" de SpaceX, le milliardaire japonais Yusaku Maezawa s'est fait connaître comme collectionneur d'art contemporain et mécène. [Lire la dépêche...]

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, lundi au siège de SpaceX à Hawthorne le 17 septembre 2018Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, qui a fait fortune dans la vente en ligne de vêtements et est collectionneur d'art contemporain, sera le premier touriste envoyé autour de la Lune par la compagnie spatiale privée américaine SpaceX. Ses compagnons de voyage seront des artistes. [Lire la dépêche...]

Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, lundi au siège de SpaceX à Hawthorne le 17 septembre 2018Le milliardaire japonais Yusaku Maezawa, qui a fait fortune dans la vente en ligne de vêtements et est collectionneur d'art contemporain, devrait être le premier touriste envoyé autour de la Lune par la compagnie spatiale privée américaine SpaceX. Ses compagnons de voyage seront des artistes, qui seront ses invités. [Lire la dépêche...]

Le président Emmanuel Macron (d) et le chancelier autrichien Sebastian Kurz lors d'une rencontre à l'Elysée, le 17 septembre 2018 à ParisLe président français Emmanuel Macron et le chancelier autrichien Sebastien Kurz ont dit lundi espérer obtenir un accord au sein de l'UE d'ici la fin de l'année sur le texte de la Commission européenne sur la taxation des géants du numérique. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 25 au 28 septembre 2018 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.
Journée de partage d’expériences sur l'IA, la Blockchain, l'Internet des Objets, le Cloud, la Sécurité, le 9 octobre 2018 à Paris (Carrousel du Louvre). Organisée par IBM.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 10 au 13 octobre 2018. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT