X

Test Galaxy Note 4 : la phablette de référence tient ses promesses !

Ce grand, très grand, smartphone à stylet a de quoi séduire. Très haute résolution, appareil photo/vidéo exceptionnel, prise de notes manuscrites... De quoi en convertir plus d'un à la phablette ! Nous l'avons testé longuement.

Samsung est devenu année après année le constructeur de référence pour les "phablettes", ces grands smartphones d'une taille intermédiaire entre un terminal mobile classique (4 pouces) et une tablette mini (7 pouces). Le nouveau modèle Galaxy Note 4 que nous avons pu tester durant une quinzaine de jours reprend à peu de choses près les mensurations extérieures de son aîné le Galaxy Note 3. Il est donc équipé d'un écran de 5,7 pouces de diagonale. Mais au lieu du Super AMOLED Full HD 1920 x 1080 du Note 3, le Note 4 bénéficie lui d'un Super AMOLED WQHD 2560 x 1440 (à 515 ppi), soit 78% de pixels en plus ce qui n'est pas négligeable.

La très haute résolution, c'est le premier "choc" lors de l'utilisation du Galaxy Note 4. Elle va de pair avec des fonctionnalités photo assez exceptionnelles via un capteur Sony 16 Mpx capable de filmer des vidéos 4K Ultra HD. Ce capteur se révèle extrêmement sensible. Même avec un faible éclairage le rendu est satisfaisant, beaucoup plus contrasté qu'avec un smartphone classique. La présentation de l'interface Android et son complément Samsung TouchWiz profite beaucoup de cette qualité d'affichage. Ce qui n'est pas le cas de toutes les apps. Par exemple, concernant les réseaux sociaux, si Facebook s'adapte, Twitter reste dans une résolution classique ce qui fait paraître la taille des caractères dans les messages courts un peu trop importante. L'écran Twitter du Note 4 affiche en effet exactement le même contenu que celui d'un iPhone 5s alors qu'il gère plus de deux fois plus de pixels dans les deux dimensions.

Parfait pour Netflix, idéal pour le GPS auto

Avec un tel affichage d'exception, inutile de dire que le Note 4 est parfaitement adapté comme lecteur de vidéos. Nous sommes restés scotchés de longues minutes sur l'application Netflix après avoir lancé un nouvel épisode de Breaking Bad. La dimension "plaisir" et divertissement est bien présente dans ce mobile idéal pour les professionnels souvent en déplacement. Même impression de qualité et de performance pour un usage plus utilitaire : le GPS auto avec Waze : de grandes cartes claires, lumineuses, une navigation plus aisée lorsque l'on est au volant. Pas sûr qu'un GPS embarqué puisse rendre de plus grands services.  

Autre nouveauté apportée par le Galaxy Note 4 : le lecteur d'empreinte. Comme pour les iPhone 5s et 6 il est logé dans le bouton principal. Mais contrairement eu TouchID il ne s'utilise pas en appuyant simplement l'un des doigts référencés sur le bouton mais en le faisant glisser dessus. La reconnaissance s'effectue en deux temps : appui sur le bouton puis glissement du doigt de bas en haut bien centré sur le bouton. D'après nos essais le capteur est efficace et assez tolérant sur les conditions de balayage du doigt. Il assure une protection sur 4 fonctions : le déverrouillage de l'écran, la connexion Web, la vérification du compte Samsung et le paiement avec PayPal.

Un S Pen très efficace pour les Action Notes

Une phablette c'est grand, c'est large. Et elle s'utilise donc, en général, avec les deux mains. Alors pourquoi ne pas profiter du stylet S Pen ! Celui-ci est intégré au boîtier du Note 4 (comme du Note 3). En plus, il faudrait être très distrait pour l'égarer. Une alerte sonore retentit et un message s'affiche à l'écran lorsque l'on déplace la phablette éteinte sans avoir replacé le stylet dans son logement. Par rapport à la génération précédente, le S Pen a été amélioré au niveau sensibilité (2048 niveaux de pression).

Dès que l'on extrait le stylet, une petite app "Air Command" s'affiche sur le bureau, donnant accès aux principales fonctions : capture d'écran ou de texte, création d'un mémo. L'utilisation du stylet passe par l'application S Note. Elle permet de créer des notes simples, genre Post-it, ou mieux des "Action notes" qui autorisent le déclenchement d'une fonction. 

Par exemple lancer un appel téléphonique depuis un numéro de téléphone manuscrit ou la création d'un nouveau contact à partir d'un nom manuscrit. Cela fonctionne remarquablement bien pour peu que l'on s'applique un peu en adoptant une écriture pas trop inclinée. Autres actions possibles : envoyer un SMS, un mail, lancer une recherche Google, afficher une carte, créer une tâche à accomplir. L'outil est vraiment pratique avec, enfin, une saisie manuscrite efficace -très faible rémanence- et une reconnaissance des caractères aux performances très correctes. 

Une autre bonne surprise est venue de l'autonomie finalement pas si réduite avec la batterie 3220 mAH (échangeable). Sans mettre en oeuvre les différents dispositifs d'économie, la phablette tient à peu près bon sur la durée de toute une journée. Mais pas beaucoup plus. 

Le Samsung Galaxy Note 4 opère sous Android KitKat 4.4.4. La mise à jour vers Lollipop 5.0 est attendue mais Samsung semble mettre plus de temps que prévu à adapter sa surcouche TouchWizz. Il faudra sans doute encore patienter plusieurs semaines.

Moins cher que l'iPhone 6 Plus 16 Go  

Reste le prix très élevé qui a de quoi décourager : entre 650 et 750 euros TTC nu, sans engagement, selon les distributeurs. Précisons que le Galaxy Note 4 n'existe que dans une seule capacité de stockage 32 Go (auquel s'ajoute le port misroSD pouvant accueillir jusqu'à 128 Go). Mais ce prix qui peut paraître conséquent est inférieur à celui de l'Apple iPhone 6 Plus d'entrée de gamme (16 Go).  

Pour compléter les caractéristiques et fonctionnalités du Galaxy Note 4 : plus d'informations techniques sur le site Samsung. Vous pourrez aussi retrouver le communiqué de presse publié lors de l'annonce du produit en septembre dernier.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Débats

Actuellement à la Une...
100 milliards !

100 milliards !

Des responsables de l’UE ont profité de la nouvelle Commission Européenne pour demander la création d’un fonds d’investissement de 100 milliards d’euros pour financer les pépites de la tech et...

Externaliser (ou pas) son «SOC» ?

Externaliser (ou pas) son «SOC» ?

Devant le renforcement de la réglementation… devant aussi la recrudescence des cyberattaques… de plus en plus d’entreprises songent à se doter d’un centre d’opérations de...

Devenir “Growth hacker”

Devenir “Growth hacker”

Comment réorienter sa carrière d’informaticien vers le secteur à forte croissance de l’e-marketing ? La Rocket School propose une formation accélérée de douze semaines, suivie par une ou deux...

RSS
Afficher tous les dossiers

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Facebook se dit Facebook a déclaré jeudi être "prêt" pour l'entrée en vigueur de la loi californienne sur la protection de la vie privée des consommateurs au 1er janvier 2020, similaire à la loi européenne sur le sujet. [Lire la dépêche...]

La plateforme de voitures avec chauffeurs Uber a été condamnée en appel en France pour La plateforme de voitures avec chauffeurs Uber a été condamnée jeudi en France pour "concurrence déloyale" et "maraudage électronique" au détriment de la société de VTC Viacab, selon un jugement rendu par la cour d'appel de Paris. [Lire la dépêche...]

Le gouvernement australien a annoncé jeudi la création d'un groupe de travail pour Le gouvernement australien a annoncé jeudi la création d'un groupe de travail pour "surveiller" les géants technologiques, tels Facebook ou Google, sans pour autant imposer de mesures contraignantes.  [Lire la dépêche...]

Un étui Yondr accueille un téléphone portable à l'entrée d'une exposition du Brooklyn Museum le 22 novembre 2019 à New York    Quand Adam Weiss a présenté sa place dans un théâtre du célèbre quartier de Broadway à New York, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir qu'il devait en échange se séparer de son téléphone. [Lire la dépêche...]

Logo de YouTube, la plateforme de vidéos de GoogleYouTube a tout pour séduire les annonceurs: 2 milliards d'utilisateurs actifs mensuels et des outils publicitaires sophistiqués pour les cibler. [Lire la dépêche...]

YouTube a annoncé mercredi que les insultes, les menaces personnelles et le harcèlement en général ne seraient plus tolérés, une nouvelle étape dans le processus d'assainissement de la plateforme de vidéos entrepris depuis plusieurs années. [Lire la dépêche...]

Les sénateurs ont largement modifié mercredi en commission la proposition de loi LREM de lutte contre la haine sur internet, supprimant sa mesure phare qui visait à obliger plateformes et moteurs de recherche à retirer les contenus "manifestement" illicites sous 24 heures. [Lire la dépêche...]

Des employés dans les bureaux de Twitter à San Francisco le 13 août 2019Le patron de Twitter Jack Dorsey veut lutter contre la désinformation en changeant les règles du jeu et les algorithmes des réseaux sociaux pour encourager des conversations plus équilibrées, moins énervées. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

CES

CES CES

L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 7 au 10 janvier 2020 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3900 exposants et 170000 visiteurs attendus. Thématique principale : The global stage for innovation. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

AFCDP

L'Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel (AFCDP) organise la 14ème université des DPO (Data Protection Officers) le 14 janvier 2020

à Paris Maison de la Mutualité. Organisée par l'AFCDP.

FIC

FIC FIC
Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 9 et 10 mars 2020 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

RSS
Voir tout l'AgendaIT