X
Work.com en détails

News Partenaire

Work.com en détails

Guillaume Aurine, directeur marketing produits au sein de Salesforce France, détaille les différents modules et usages de la suite Work.com.


Le blocage DNS retenu par les députés pour lutter contre le terrorisme...

Le projet de loi de lutte contre le terrorisme a été adopté cette semaine en première lecture à l'Assemblée nationale. A nouveau revient sur le tapis le principe du blocage administratif sans passer par le juge judiciaire. Le blocage se fera au niveau DNS ce qui est loin de faire l'unanimité chez les députés qui connaissent un peu la question. 

Cela s'est passé à l'Assemblée nationale jeudi vers une heure du matin. Les quelques députés présents débattent avec Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, sur les amendements au projet de loi de lutte contre le terrorisme. Au coeur de la discussion : l'article 9 qui porte sur le blocage administratif des sites web incitant à commettre des actes de terrorisme ou en faisant l'apologie. Il a fini par être adopté avec juste une modification via l'amendement 114 (principe de subsidiarité abandonné). 

Voir la vidéo sur ce lien. Le passage qui nous intéresse est à 3:12.

Laure de La Raudière.
A quelle technique recourrez-vous pour réaliser ce blocage administratif ? Vous avez le choix entre des procédés inefficaces – le blocage IP, URL ou DNS – et un autre, attentatoire aux libertés, par l’inspection des contenus.

M. Bernard Cazeneuve, ministre. 
Mme de La Raudière m’a demandé quels sont les dispositifs de blocage. Comme vous le savez très bien, il existe trois techniques de blocage. La première consiste à bloquer non pas un site, mais un serveur identifié par son adresse IP, qui est en quelque sorte la plaque d’immatriculation de chaque terminal physique. Ce type de blocage est en effet très simple à mettre en œuvre mais, à défaut de difficulté, il est susceptible de produire des effets collatéraux : il présente en effet l’inconvénient d’entraîner le risque de surblocage, comme vous l’avez signalé, car un même serveur héberge fréquemment plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de sites.

La deuxième technique consiste à intervenir sur le nom d’hôte ou le nom de domaine : c’est la technique dite DNS. Elle est la moins susceptible d’entraîner un risque de surblocage et a l’avantage de ne pas imposer d’investissement lourd aux fournisseurs d’accès. Elle n’oblige pas non plus a recourir à des moyens d’inspection des contenus. C’est donc cette méthode qui doit être privilégiée ; elle a d’ailleurs la préférence des fournisseurs d’accès.
Mme Laure de La Raudière. Elle est inefficace !
M. Bernard Cazeneuve, ministre.
Enfin il existe une troisième technique dont je dis très clairement à la représentation nationale que je ne souhaite pas qu’on l’utilise. Elle consiste à bloquer l’adresse universelle dite URL. C’est un dispositif très précis, avec un niveau de blocage extrêmement fin, mais il impose un filtrage préalable du contenu des communications. Il est connu sous le nom de deep packet inspection.
Mme Laure de La Raudière. Non, ce n’est pas cela.
M. Bernard Cazeneuve, ministre.
En outre, cette technique est très onéreuse – son coût pour les fournisseurs d’accès serait de l’ordre de 140 millions d’euros – et peut considérablement perturber le trafic. Très intrusive, elle peut présenter des risques importants ; nous ne souhaitons donc pas l’utiliser.
Mme Laure de La Raudière. Vous préférez utiliser une technique inefficace.
M. Bernard Cazeneuve, ministre. Vous m’avez interrogé sur la nature des techniques de blocage ; je vous ai présenté les trois techniques qui existent et indiqué celle que nous préférons, car elle est la moins intrusive.

Cela étant, nous avons pleinement conscience qu’aucune de ces méthodes n’est tout à fait satisfaisante mais, encore une fois, nous ne souhaitons pas avoir recours à des techniques de blocage intrusives, ni altérer à aucun moment la fluidité des réseaux. Nous devons conserver une flexibilité technique afin d’adapter chaque décision de blocage aux différents sites, dont les caractéristiques varient de l’un à l’autre. Là encore, il s’agit d’une demande des fournisseurs d’accès à internet.

Nous ne souhaitons donc pas figer dans la loi telle ou telle méthode de blocage, même si je vous ai clairement indiqué celles auxquelles nous n’entendions pas avoir recours, en raison de notre volonté absolue d’éviter toute intrusion qui pourrait porter atteinte aux libertés ou à la vie privée. Pour nous adapter à l’évolution très rapide des technologies, nous avons, au cours de l’été, soumis un projet de décret aux fournisseurs d’accès à internet avec qui nous sommes en discussion. Nous attendons naturellement la finalisation du texte de loi pour achever ces discussions, ainsi que pour introduire des éléments concernant la subsidiarité et pour finaliser le décret concernant les sites pédopornographiques, de manière à disposer de l’ensemble des textes réglementaires – y compris pour les lois précédentes – et d’un dispositif maîtrisé au plan technologique, qui correspond à l’équilibre que nous voulons faire prévaloir.

En somme, les libertés publiques sont notre objectif et l’équilibre du texte y répond ; par ailleurs, connaissant les avantages et les inconvénients de chacune des techniques de blocage, nous privilégions les dispositifs les moins intrusifs ; enfin, puisque nous voulons travailler en lien avec les fournisseurs d’accès à internet parce que ce projet de loi vise à les responsabiliser, nous préparons avec eux le texte des dispositions réglementaires pour aboutir à un dispositif équilibré qui tienne compte de nombreuses préoccupations exprimées sur ces bancs.

Intégralité des débats à retrouver ici. Beaucoup de commentaires sur Twitter #pjlterrorisme.

A ce propos on lira aussi avec profit l'article que l'informaticien Ludovic Pénet a publié cette semaine sur son Blog "PLOG". Extrait : « À l'occasion de l'examen du projet de loi sur le terrorisme, le Ministre de l'Intérieur a écarté l'utilisation du filtrage IP et du filtrage hybride et préconisé le recours au filtrage DNS. Ce choix est peut-être justifié par l'expérience de l'ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne). Contrer la propagande de groupes terroristes est cependant une toute autre affaire que bloquer le site d'un opérateur de jeu. Ce dernier, du moins pour les acteurs grands publics, développe une image, une identité, une marque, dont son nom de domaine est une partie essentielle. Betclic, pour ne citer qu'un exemple, parle systématiquement de betclic.fr, son nom de domaine.»

Sur ce sujet du filtrage administratif sans passer par le juge nous revient la phrase célèbre de Benjamin Franklin qui demeure semble-t-il indéchiffrable par tous les ministres de l'Intérieur qu'ils soient de droite ou de gauche : 

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre et finit par perdre les deux . 

A méditer... avant filtrage !


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider







Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Vient de paraître

Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


Tous les Livres Blancs
Culture & Numérique

Culture & Numérique

Si la culture a pu être aussi avidement consommée lors du confinement, c’est avant tout parce que le secteur n’a pas attendu la Covid-19 pour faire sa transformation numérique. Une transformation qui s’est...

Project Reunion

Project Reunion

Microsoft a dévoilé à l’occasion de sa conférence annuelle Build, dédiée aux développeurs, les tout premiers contours de Project Reunion. L’objectif recherché est de faciliter le...

Télétravail & VPN

Télétravail & VPN

Alors que toutes les entreprises françaises ont été tenues de se tourner vers le télétravail lors de la période de confinement, le recours au Virtual Private Network s’est largement imposé...

Power over Ethernet

Power over Ethernet

Faciliter l’installation et la gestion d’un parc réseau tout en profitant de performances et de services innovants, voici les promesses de la technologie PoE (Power over Ethernet) ou Alimentation électrique par...

Health Data Hub

Health Data Hub

Peu de projets français d’IA auront suscité autant de controverses. La récente plate-forme de données et de services cloud pour la recherche en santé s’est fait de nombreux ennemis. En cause : le...

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Afficher tous les dossiers

QUELLE IT POUR DEMAIN ? SaaS, Hybride, Shadow IT, Green IT... - Collaboration dans le Cloud : quelles alternatives à Office 365 ? - Intégration continue : les meilleurs outils et pratiques CI/CD - École 42 : le peer to peer learning ça fonctionne ! - Startups : les bonnes recettes de Yuka - 2010-2019 : la décennie qui changea l’information géographique...

 

IT DU MONDE D'APRÈS, IT DE DEMAIN (1) : automatisation, gestion de l'info, mobilité, sécurité - Health Data Hub - Le VPN meilleure solution pour le télétravail ? - Project Reunion Microsoft : retour des apps universelles - Power Over Ethernet, une avancée discrète - Pourquoi Apple choisit ARM plutôt qu'Intel ? - La Silicon Valley dans tous ses états - Produits high tech de loisirs du moment...

 

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Un homme sur le point d'entrer dans le siège de TikTok à Culver City, en Californie, le 27 aoûtL'avenir immédiat de TikTok aux Etats-Unis sera scellé dimanche, à l'issue d'une audience devant un juge, à qui il revient de confirmer ou de suspendre la disparition dans le pays de la populaire application dès dimanche soir comme l’a décidé le gouvernement de Donald Trump. [Lire la dépêche...]

Facebook a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec Apple pour que le fabricant et exploitant de l'iPhone suspende jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% sur certaines transactionsFacebook a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec Apple pour que le fabricant et exploitant de l'iPhone suspende jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% sur certaines transactions, alors que de plus en plus de voix s'élèvent contre la "taxe Apple". [Lire la dépêche...]

Cinq sénateurs républicains américains ont demandé à Netflix de reconsidérer sa décision d'adapter le roman à succès Cinq sénateurs républicains américains ont demandé à Netflix de reconsidérer sa décision d'adapter le roman à succès "Le problème à trois corps" de l'auteur chinois Liu Cixin, choqués par ses déclarations visant les Ouïghours. [Lire la dépêche...]

Alphabet, la maison-mère de Google, a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec ses actionnaires sur la gestion d'affaires de harcèlement sexuel chez le géant d'internet, avec de nouveaux engagements et règlementsAlphabet, la maison-mère de Google, a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec ses actionnaires sur la gestion d'affaires de harcèlement sexuel chez le géant d'internet, avec de nouveaux engagements et règlements, après des mois d'enquête interne et des poursuites contre le conseil d'administration. [Lire la dépêche...]

Une antenne de téléphonie mobile 5G dans une rue de Pékin, le 24 septembre La 5G est-elle dangereuse pour la santé ? La question monte, et les inquiétudes aussi, au fur et à mesure du déploiement de cette nouvelle technologie de téléphonie mobile. Le point sur ce qu'en dit la science.  [Lire la dépêche...]

Les applis de reconnaissance ne sont pas suffisamment fiables pour répondre à cette question en toute sécurité, met en garde l'agence sanitaire Anses qui rapporte des cas d'intoxication Ce champignon que je viens de cueillir est-il comestible ? Les applis de reconnaissance ne sont pas suffisamment fiables pour répondre à cette question en toute sécurité, met en garde l'agence sanitaire Anses qui rapporte des cas d'intoxication "favorisés" par ces services sur smartphone. [Lire la dépêche...]

Le site d'Uluru, également connu sous le nom d'Ayers Rock, en octobre 2019 dans le parc national Uluru-Kata Tjuta, dans le centre de l'AustralieGoogle a supprimé de son service de navigation virtuelle Google Street View les images qui permettaient de visiter virtuellement Uluru, un site australien sacré pour les aborigènes et fermé aux touristes depuis un an, a annoncé la compagnie vendredi. [Lire la dépêche...]

Amazon lance Luna, sa plateforme de jeux vidéos à la demande qui permettra aux joueurs d'accéder directement à leurs titres préférés via le Amazon a annoncé jeudi le lancement de Luna, sa plateforme de jeux vidéos à la demande qui permettra aux joueurs d'accéder directement à leurs titres préférés via le "cloud" (informatique à distance) sur l'appareil de leur choix. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

SSI SANTÉ

Le 8ème Congrès National de la Sécurité des SI de Santé a lieu du 29 septembre au 1er octobre 2020 au Mans. Organisé par l'Apssis (Association Pour la Sécurité des Systèmes d'Information de Santé).

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la cybersécurité se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 14 au 17 octobre 2020. Organisées par DG Consultants / Comexposium.

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 novembre 2020 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.

RSS
hardcore black fuck malay hijab fuck big black dick
Voir tout l'AgendaIT