X

News Partenaire

3 solutions de sécurité complémentaires et interdépendantes

Okta, CrowdStrike et Netskope ont conclu un partenariat technologique qui permet aux clients de toutes tailles d’intégrer facilement et d’automatiser les interactions entre les trois solutions pour plus d’efficacité et de sécurité dans l’accès aux systèmes d’information particulièrement dans un contexte épidémique, dans lequel les entreprises ont massivement recours au télétravail. Retour sur les origines et les possibilités.

Rentabiliweb : la banque Rock&Roll

Après s’être fortement réorganisé et avoir développé une offre BtoB qui rencontre le succès, Rentabiliweb veut devenir un acteur de référence dans le paiement électronique. Tout cela est très sérieux mais, fidèle à sa tradition, sans trop se prendre au sérieux.

Si la faconde est toujours présente, si les cheveux demeurent longs, le style s’est assagi. Jean-Baptiste Descroix-Vernier, fondateur et président du groupe Rentabiliweb n’arbore plus les dreadlocks ou les kilts qui ont contribué à sa réputation de patron atypique. Mais derrière l’accoutrement voire le style de vie qui ne correspond pas aux classiques du genre, tout le monde a depuis longtemps compris que se cachait une vive intelligence, un sens aigu du business et une capacité à s’entourer des meilleurs - ce qu’il revendique d’ailleurs comme son vrai talent. Parmi ses nombreux faits d’armes, JBDV peut se targuer d’être l’une des seules entreprises à avoir réuni dans son conseil d’administration les ennemis jurés du capitalisme hexagonal que sont François Pinault et Bernard Arnault en plus de Jean-Marie Messier, Stéphane Courbit et quelques autres pointures de même calibre.

De la start-up à l’entreprise

Durant ces deux dernières années, le groupe Rentabiliweb a opéré un virage stratégique visant à développer une offre BtoB autour du paiement sans renoncer à ses activités BtoC. Interrrogé d’ailleurs à ce sujet sur la possibilité de vendre ses activités, particulièrement après l’importante restructuration qui s’est déroulée durant ces 24 derniers mois, M. Descroix-Vernier s’en est sorti par une métaphore inspirée par son grand père : « ce n’est pas parce que l’on range sa chambre que l’on veut vendre ses jouets ». En effet, sous la houlette du directeur administratif & financier Nicolo Horel, le groupe s’est lancé dans une féroce chasse au gaspi sur l’ensemble de ses activités, ce qui a conduit à une diminution sensible des charges dans les pôles BtoC ainsi que dans la structure Holding, le tout dans une phase d’investissements massifs autour du pole BtoB et tout particulièrement la solution de paiement B2Bill sur laquelle l’entreprise fonde ses espoirs pour le futur. « En 2013, nous sommes devenus une vraie entreprise et pas seulement une start-up », explique M. Descroix-Vernier qui souligne l’embauche de 109 nouveaux salariés durant l’année précédente.


Le positionnement de la solution de monétisation Be2Bill de Rentabiliweb.

Les résultats montrent une progression de 22% du chiffre d’affaires BtoB avec 32 millions d’euros contre 26 l’année précédente. Le taux de marge brute progresse de 4,6% à 46,9%. Thibault Faures Fustel de Coulanges, vice-président de l’entreprise et patron de l’activité Be2Bill affirme: « notre offre vise à intégrer la fonction paiement dans la stratégie marketing des entreprises » Il souligne la triple expérience unique de Rentabiliweb sur le marché comme banquier acquéreur, opérateur de paiement électronique et expert du web. De fait, la solution a séduit en 2013 plus de 900 clients contre moins de 200 à fin 2012 avec aucun client qui ait fait défection depuis. En 20 mois, le volume d’affaires traité a dépassé le milliard d’euros, ce qui assure la rentabilité de la solution, compte tenu des charges  bancaires et des charges opérationnelles. M. Descroix Vernier estime qu’il faudra 10 mois de plus pour réaliser un nouveau milliard de transactions et que 6 mois suffiront ensuite. De fait, la solution Be2Bill séduit de plus en plus de commerçants pour sa praticité, sa sécurité, les outils de monitoring et ce en dépit de tarifs plus élevés que ceux que peuvent pratiquer les banques. « Ces outils de monitoring que nous mettons à disposition sont uniques et illustrent la jonction entre les métiers bancaires et notre expertise analytique du web »., précise M. Faures fustel de Coulanges 

Plus de 70 millions d’euros de fonds propres

Finalement, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires de 72 millions d’euros en progression de 2,7%, un EBIT de 4,15 millions d’euros en progression de 33,8% et un résultat net de 2,9 millions d’euros en progression de 162%. Le groupe n’a toujours aucun endettement financier et dispose de plus de 70 millions d’euros de fonds propres. 

« Nos performances 2013 traduisent la pertinence de notre positionnement stratégique et le succès de notre solution de paiement Be2bill, grâce à laquelle nous avons franchi le cap du milliard d'euros de volume d'affaires signé cette année. Alors même que le pôle BtoC confirme son retour à la croissance, l'ensemble des segments d'activité du pôle BtoB a connu une forte progression, permettant de dégager un niveau de marge brute très satisfaisant pour l'ensemble du Groupe. L'année 2014 est placée sous le signe du déploiement international de notre stratégie dans le secteur bancaire. La création de notre nouvelle filiale aux Pays-Bas, place de référence pour le paiement, va marquer nos premiers pas vers l'obtention et l'exploitation des agréments EME et EC (Emetteur de Monnaie Electronique et Etablissement de Crédit). » souligne M. Descroix-Vernier

L’e-commerce et au-delà

Pour 2014, l’objectif est d’attirer dans ses filets 5% du e-commerce français contre 2% en 2013 et de sortir des frontières de l’Internet pour entrer dans le marché du commerce de proximité avec les solutions Be2toBill, soit un marché de 500 milliards d’euros pour le seul territoire français. Enfin, l’entreprise veut développer l’expertise mathématique avec l’intégration de modèles prédictifs dans ses solutions de paiement et poursuivre son développement international.

En référence à sa volonté de devenir un banquier du vingt et unième siècle, la conférence s’est terminée par un morceau de musique classique de Pachelbel (17 ème siècle) interprété à la Fender Telecaster par le guitariste prodige MattRach. Un clin d’œil sur la fusion possible entre les anciens et les modernes.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Business

Vient de paraître

Ce Livre Blanc vous permet de découvrir toutes les étapes nécessaires pour choisir le prestataire informatique adapté à votre entreprise et ses enjeux.


Aujourd'hui, les Directeurs Comptables et Financiers ont envie de dématérialiser leurs factures fournisseurs. C'est plutôt l'idée de devoir s'intégrer à un environnement multi-ERP déjà existant qui les freine. Mais est-ce réellement une barrière ? Dans son nouveau Livre Blanc, Esker explore ce sujet. En le téléchargeant, vous découvrirez comment la dématérialisation peut être une aubaine plutôt qu'un fardeau.


Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Tous les Livres Blancs
Serverless

Serverless

En quelques années, le Serverless – ou informatique sans serveur – est devenu une nouvelle corde à l’arc des architectes logiciels et développeurs afin de créer des applications. La technologie est...

Le Cybercrime as a Service

Le Cybercrime as a Service

Le ministère de l’Intérieur a évoqué, dans son rapport annuel 2019 sur les menaces liées au numérique, le développement d’outils malveillants « clés en main ». Le...

Intégration continue

Intégration continue

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter les pratiques DevOps pour leurs projets informatiques. L’intégration continue (CI), le déploiement et la livraison en continu (CD) sont devenus partie...

RSS
Afficher tous les dossiers

STOCKAGE : NVMe s'impose, Fichier et Objet se rapprochent, Solutions de stockage pour TPE/PME - La 5G... et après ? - Le LiFi au lycée - L'IA au service du recrutement - Cybersécurité : externaliser jusqu'où ? - Windows et Linux, la fusion continue - Les meilleurs outils pour les cours à distance - YesWeHack à l'assaut du monde - Rencontre avec Armand Thiberge, CEO de SendInBlue...

 

SÉCURITÉ DU SI ? UNE PRIORITÉ ! SASE, Ransomware, Cyberformation - Le cybercrime as a service -Supinfo : Pourquoi un tel naufrage ? - Comment Nvidia s'est imposé dans les datacenters - Accélérer le développement Python avec Hydra - PME et Multicloud : où en sommes-nous ? - Le Serverless s'impose dans les architectures applicatives...

 

POSTMORTEM cyberattaque région Grand Est - OUTILS : Endpoint Detection & Response, quel rôle doit jouer l'EDR pour protéger un parc informatique ? - Appliances firewall, l'essor de la virtualisation - CONFORMITÉ : Quelles conséquences pour les entreprises après l'annulation du Privacy Shield ? TECHNO : ORC, outil open source de collecte de données forensiques - TRIBUNE : Comment protéger les données à caractère personnel de ses collaborateurs tout en favorisant le télétravail ? - PROJETS : Campus Cyber, ça se précise !...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
La directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, sort de son domicile, le 17 novembre 2020 à Vancouver, au CanadaLe géant chinois des télécoms Huawei discute d'un accord avec l'administration américaine qui permettrait à sa directrice financière Meng Wanzhou de regagner la Chine, deux ans après son arrestation au Canada, affirme jeudi le Wall Street Journal (WSJ). [Lire la dépêche...]

Au siège de Facebook à Menlo Park en Californie, le 23 octobre 2019Les autorités américaines ont lancé jeudi des poursuites judiciaires pour "discrimination" à l'embauche contre Facebook, accusé d'avoir réservé des postes à des salariés étrangers au détriment des Américains, deux jours après avoir subi un revers sur le gel de visas très utilisés dans la tech. [Lire la dépêche...]

Dans une unité de production d'adjuvant pour le vaccin du Covid-19 de GlaxoSmithKline, à Saint-Amand-les-Eaux dans le nord de la France, le 3 décebre 2020
Les vaccins contre le coronavirus suscitent la convoitise des cybercriminels qui multiplient les attaques pour perturber leur acheminement ou s'emparer de secrets industriels, contraignant les laboratoires et les acteurs de la chaîne logistique à redoubler de vigilance. [Lire la dépêche...]

Au siège de Facebook à Menlo Park, en Californie, le 23 octobre 2019Régulièrement vilipendé pour laisser passer trop de messages haineux et racistes, Facebook modifie actuellement ses algorithmes pour réprimer plus sévèrement les insultes contre les minorités tout en cessant de retirer systématiquement les attaques contre les personnes d'origine caucasienne, les hommes ou les Américains. [Lire la dépêche...]

Google épinglé par l'administration américaine pour la surveillance de ses employésUne agence fédérale a donné mercredi deux semaines au géant du numérique Google pour répondre à des accusations de surveillance, interrogatoire et usage d'autres méthodes à l'encontre de ses employés militants. [Lire la dépêche...]

Twitter a décidé mercredi d'élargir sa définition des messages à caractère haineux en interdisant toute publication qui Twitter a décidé mercredi d'élargir sa définition des messages à caractère haineux en interdisant toute publication cherchant à déshumaniser selon des critères raciaux, ethniques ou de nationalité.   [Lire la dépêche...]

Le gratte-ciel Salesforce à San FranciscoSalesforce, le spécialiste des technologies de relation client, s'est offert Slack pour près de 28 milliards de dollars, une acquisition qui le place en meilleure position pour concurrencer Microsoft, mais ne le dispensera sans doute pas d'autres investissements s'il veut faire de l'ombre au géant informatique. [Lire la dépêche...]

Facebook a annoncé mardi le lancement en janvier prochain au Royaume-Uni de Facebook News, sa section d'informations diffusant des articles de presse contre rémunération pour les éditeursFacebook a annoncé mardi le lancement en janvier prochain au Royaume-Uni de Facebook News, sa section d'informations diffusant des articles de presse contre rémunération pour les éditeurs.  [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

DREAMFORCE TO YOU : DREAMTX

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce dans un format 2020 100% online et gratuit avec deux temps forts : pour le keynote de Marc Benioff et du 14 au 17 décembre pour DreamTX, 4 jours d'ateliers et de démonstrations. En revanche pas de sessions de formation et de certification cette année. Organisé par Salesforce.

FIC

FIC FIC
Ayant pour thème cette année "Pour une cybersécurité coopérative et collaborative", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 6, 7 et 8 avril 2021 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

READY FOR IT

La nouvelle édition de Ready For IT se déroule du 17 au 19 mai 2021 à Monaco (Grimaldi Forum) : conférences, keynotes, ateliers et rendez-vous one-to-one. Organisé par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT