X

News Partenaire

8 décideurs IT sur 10 se dirigent vers le Cloud

Paessler AG, spécialiste innovant en surveillance du réseau, a publié des résultats de nouvelles recherches sur le Cloud Computing et la façon dont les décideurs informatiques mondiaux (ITDM) l'utilisent pour répondre aux exigences du monde des affaires en constante évolution. Paessler a enquêté sur plus de 2000 ITDM ; dont 1280 chez des entreprises de moins de 500 employés.


Copie privée : le cloud bientôt soumis à redevance ?

Le rapport Castex a été adopté par le Parlement européen. Les ayants droit se réjouissent, les industriels s’insurgent et les consommateurs continueront de payer. Mais le point le plus intéressant de ce texte est la proposition de taxer le cloud. 

« La redevance sur la copie privée n’est pas obsolète à l’heure du numérique. Cela fait partie de la rémunération des artistes », note Françoise Castex (députée au Parlement européen, élue sur la liste PS mais qui vient de rejoindre le mouvement Nouvelle donne). Son texte défend le principe du système qui consiste à prélever systématiquement une redevance sur les supports d’enregistrement vierges. CD et DVD vierges sont bien sûr concernés, mais aussi smartphones, tablettes, disques durs… « De nombreux terminaux mobiles permettent la copie pour un usage en théorie privé, mais de fait sont utilisés à d’autres fins ».

« Le marché numérique européen n’a toujours pas rempli ses promesses d’une distribution efficace, d’une rémunération équitable pour les créateurs et d’une répartition juste et intelligente des revenus dans le secteur culturel » précise le rapport. Cette redevance a donc pour objectif de rémunérer les artistes par des sociétés de gestion collective, contrairement à « un système de licence qui fait le jeu des majors ». 

Tout le contraire d’un autre document présenté devant la Commission européenne l’an dernier. Antonio Vitorino, commissaire européen, proposait en effet de valoriser la licence et demandait que les ayants droit perçoivent cette rémunération des seuls particuliers, exemptant ainsi les professionnels. La Sacem (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) avait descendu ce rapport en flèche, et considère le texte de Françoise Castex « comme une réponse cinglante et étayée ».

Ayants droit et industriels irréconciliables

Quand cette même Commission se prépare à réviser la directive sur le droit d’auteur, le rapport Castex apporte une grande bouffée d’air frais aux ayants droit et des sueurs aux fabricants de supports. La consultation s’achève le 5 mars, suivie de près par la refonte du texte de 2001. Les eurodéputés ont approuvé le rapport à 252 voix pour et 122 contre. Les ayants droit pourront donc se prévaloir de la position du Parlement pour protéger leurs intérêts.

La Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques (SACD) a annoncé dans un communiqué se réjouir des résultats du vote. La SACEM renchérit à son tour. Pour la société de répartition des droits d’auteur, le rapport Castex « démontre une nouvelle fois le caractère adapté du dispositif de l’exception et de la rémunération pour copie privée notamment au regard des nouveaux services en ligne ». Enfin, la Société civile des auteurs multimédia (Scam) ajoute que le texte est un apport positif au « régime de la copie privée en Europe, souvent décrié, voire condamné ». Le travail de lobbying de ces trois sociétés a donc porté ses fruits.

Ce n’est pas le cas de Digital Europe, qui regroupe les industriels. Ils dénoncent une apparente rémunération qui n’est en fait qu’une compensation des pertes liées au piratage. Du côté des fabricants de supports de copie, l’adoption de ce texte est considéré comme « l’occasion manquée de mettre un terme à cet impôt sur le droit d’auteur, caché aux yeux des consommateurs européens et un obstacle majeur à l’économie numérique européenne ». 

Ces mêmes industriels craignent que la Commission décide de conserver en la forme « un système dépassé et fondamentalement vicié en Europe ». Ainsi les députés imposent ainsi « aux consommateurs de continuer à payer cette taxe cachée lors de l’achat d’un smartphone, d’un lecteur MP3, d’une tablette, d’une clé USB ou de tout autre appareil, même s’ils ne font jamais de copie privée ».

Le cloud bientôt taxé ?

Mais ce qui inquiète vraiment les membres de Digital Europe, c’est une possible extension de la redevance aux services en ligne, notamment au cloud. Ce que les ayants droit regardent avec gourmandise, comme une nouvelle part de gâteau de revenus. C’était jusqu’alors un sujet tabou, Françoise Castex a donc enfoncé les portes. Le texte commence par poser le doigt sur la question : « la redevance pour copie privée devrait s'appliquer à tous les documents et supports utilisés pour l'enregistrement et le stockage privé dès lors que la copie privée pourrait causer du tort aux créateurs ». Avant d’y mettre l’épaule : « les dispositions de copie privée devraient s'appliquer à certains services en ligne , y compris de cloud computing ». 

Si cette simple idée fait déjà grincer les dents des industriels, d’autres secteurs eux aussi pourraient se retrouver confrontés à cette taxe. On pense par exemple aux fournisseurs d’accès internet, qui proposent dans leurs offres des services de cloud. Seront-ils également soumis à la redevance ? Le rapport ne répond guère aux problématiques techniques. Une certitude : c’est le consommateur qui devra mettre la main au portefeuille. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...

Dossier L'1FO

RGPD : serez-vous prêt ? (2)

Comment s'attaquer à cet énorme projet de mise en conformité RGPD autrement qu'en commençant par dresser une cartographie des processus de l'entreprise ? Une première étape indispensable avant de s'astreindre à tenir à jour un registre des traitements des données.  Fin de l'article paru dans le n°157 de L’Informaticien.

Afficher tous les dossiers
Offres d'emploi
RSS
1234

Lancez votre recherche sur la rubrique Emploi avec notre partenaire

News Mag-Securs
1234567

Retrouvez actualités, dossiers et communiqués sur la sécurité du système d'information sur le portail Mag-Securs

LIVRES BLANCS

Une étude Ponemon sur les coûts liés aux failles de sécurité en France, un Livre Blanc 3M France

IBM et Ponemon Institute ont réalisé une étude en 2016 sur les coûts liés aux brèches de sécurité. L'étude a été accomplie dans de nombreux pays dont la France. Il ressort de cette étude que les coûts ont augmenté en passant de 134 € à 141 € par personne. Et, en moyenne, le coût pour une entreprise s'élève désormais à 3,4 millions d'euros. 


Les nouvelles possibilités du Service Management, un Livre Blanc easyvista.

La transformation numérique des entreprises offre de nouveaux champs d’actions en matière de services rendus aux utilisateurs et ce afin d’améliorer leur vie quotidienne et leur productivité. 


Infrastructure IT gérée dans le cloud, un Livre Blanc Cisco Meraki et Inmac-WStore.

Ce Livre Blanc traite des tendances informatiques modernes et explique comment les produits Cisco Meraki fonctionnent en synergie pour fournir une solution informatique globale, fiable et complète pour les entreprises.


Comment choisir la solution de surveillance réseau adéquate ?  Un Livre Blanc Paessler.

Pour que son infrastructure informatique lui donne entière satisfaction, toute entreprise doit pouvoir compter sur un réseau haute performance. Pour maintenir la fluidité des procédures, tous les processus doivent fonctionner de manière fluide, y compris les communications internes et externes entre sites de l’entreprise, ainsi qu’avec les clients et partenaires. Les dysfonctionnements et pannes des processus opérationnels provoquent facilement des pertes de temps et surtout d’argent.


Stockage Flash : 1 000 utilisateurs témoignent, un Livre Blanc HPE.

1 000 responsables informatiques ont été interrogés à l'initiative d'HPE afin de relater les "surprises", bonnes et mauvaises qu'ils ont rencontré lors du déploiement puis l'utilisation de solutions de stockage Flash. L'essentiel des configurations et des utilisations ont été passées en revue pour ce qui constitue la plus grande enquête jamais réalisée sur ce thème et qui permet à chacun de préparer au mieux sa propre voie d'évolution, ceci en évitant les écueils qu'ont pu rencontrer les professionnels interrogés. 


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

SERVEURS : la guerre des processeurs relancée ! ARM/Intel/AMD - NotPetya/Expetr : retour sur une attaque informatique qui change le monde - Poser les bases de la conformité RGPD - Offres Multicloud - French Tech LORnTECH - Kantree simplifie le travail collaboratif - Langage Go Google - Coworking IT...

 

SMART CITY : de l'IT pour piloter les villes - Maîtrisez Windows 10 CREATORS UPDATE - Mettons les robots dans les nuages ! - Comment le BACKUP se réinvente - Créez un projet ARDUINO avec Circuito - Rencontre avec David Fayon : « Comment la France peut devenir la tête de pont du numérique en Europe »...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, a invité samedi tous ses pairs européens à se joindre à un projet soutenu par dix d'entre eux pour mieux taxer les géants de l'internet (Gafa), mais qui laisse certains sceptiques.La Commission européenne a présenté jeudi de premières pistes pour mieux taxer les géants de l'internet, comme Google, régulièrement accusés de faire de l'optimisation fiscale grâce à des montages financiers qui minimisent leurs impôts. [Sommaire]

Dans les allées du Tokyo Game Show, le 21 septembre 2017 à Chiba, près de la capitale japonaiseDes joueurs vedettes s'affrontaient à coups de gâchettes numériques jeudi au Tokyo Game Show, le Japon essayant de rattraper son retard dans l'eSport, une discipline qui a déjà conquis massivement l'Occident. [Sommaire]

Un salon des startups, organisé par le magazine TechCrunch, le 18 septembre 2017 à San FranciscoIntimidés par l'enjeu mais toujours enthousiastes, de jeunes entrepreneurs choisissent de jouer leur avenir en quelques minutes dans des compétitions de startups, comme cette semaine à San Francisco, pour convaincre des investisseurs que leur projet aura peut-être un destin à la Facebook.  [Sommaire]

Lors de la dernière assemblée générale des actionnnaires de Toshiba à Chiba, le 28 juin 2017Le conglomérat industriel japonais Toshiba a annoncé jeudi la convocation le 24 octobre d'une assemblée générale extraordinaire d'actionnaires afin d'approuver la cession de sa filiale de puces-mémoires au consortium mené par le fonds américain Bain Capital. [Sommaire]

Dans la salle des échanges de Wall Street, à New York, le 14 septembre 2017La Commission des opérations en Bourse américaine (SEC) a annoncé mercredi soir qu'elle avait été victime de pirates informatiques en 2016 et que ceux-ci avaient pu en profiter pour réaliser des opérations financières illégales. [Sommaire]

Le streaming représente 62% des revenus de l'insdustrie musicale aux Etats-UnisL'industrie musicale américaine a annoncé mercredi être en pleine expansion sur la première moitié de l'année 2017, depuis que les plates-formes de streaming ont atteint les 30 millions d'abonnements payants et que la chute des ventes de CD s'est stabilisée.  [Sommaire]

Une campagne publicitaire pour un smartphone HTC, à Tapei le 6 janvier 2015Le fabricant taïwanais de smartphones en difficulté HTC a annoncé jeudi la revente partielle de ses activités pour 1,1 milliard de dollars au géant américain Google qui cherche à renforcer sa présence sur un marché dominé par Apple et Samsung. [Sommaire]

Le président de Toshiba, Satoshi Tsunakawa, lors d'une conférence de presse au siège du groupe, le 23 juin 2017 à TokyoLe conglomérat japonais aux abois Toshiba a décidé mercredi de vendre son activité de puces-mémoires au consortium mené par le fonds américain Bain Capital, malgré l'opposition résolue de son actuel partenaire Western Digital. [Sommaire]

Le vélo en libre-service Le vélo en libre-service "sans borne" a débarqué mercredi à Washington avec un géant chinois et une start-up californienne bien décidés à chambouler un secteur jusqu'ici dominé par les locations en stations.    [Sommaire]

L'unité de production Louis Dreyfus à General Lagos (province de Santa Fe, Argentine), le 13 septembre 2017Après un arrêt d'un mois, la production reprend à plein régime dans les usines de biodiesel de la région de Rosario, en Argentine: Washington a claqué la porte au carburant argentin mais le marché européen s'ouvre à nouveau. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

MICROSOFT IGNITE + ENVISION

Deux événements Microsoft se tiennent en parallèle à Orlando (Floride) du 25 au 29 septembre 2017 : Microsoft Ignite pour les DSI, professionnels de l'IT et développeurs et Microsoft Envision dédié aux responsables d'entreprises. Organisés par Microsoft.

APS

APS, salon professionnel de la sûreté et de la sécurité, se tient du 26 au 28 septembre 2017 à Paris, porte de Versailles (pav. 5.2/5.3). Organisé par Reed Expositions.

SALONS SOLUTIONS

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI et Big Data, E-Achats, Demat'Expo, Serveurs & Applications - se tiennent du 26 au 28 septembre 2017 à Paris, Porte de Versailles. Organisés par Infopromotions.
Conférence francophone sur la méthodologie "devops" en entreprise le 2 octobre 2017 à Paris (Grand Rex). Organisé par devopsdays.

MICROSOFT EXPERIENCES'17

Deux jours de conférences et 10000 m2 d'espaces d'échange pour s'immerger dans les innovations du numérique les 3 et 4 octobre 2017 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Microsoft.

SMART CITY + SMART GRID

Exposition, contérences et ateliers, le salon de la ville et des territoires intelligents, durables et connectés Smart City + Smart Grig se tient les 4 et 5 octobre 2017 à Paris, Porte de Versailles (Pavillon 2.2). Organisé par Infopromotions.

L'IBM BusinessConnect annuel devient Watson Summit Paris et se tient le 10 octobre 2017 au Carrousel du Louvre. Organisé par IBM.
RSS
Voir tout l'AgendaIT