X
HPE NIMBLE STORAGE

News Partenaire

HPE NIMBLE STORAGE

En collectant des millions de données chaque seconde, les baies HPE Nimble Storage équipées de processeurs évolutifs Intel® Xeon® atteignent aujourd’hui un taux de disponibilité proche de 100%, un chiffre unique sur le marché.

Imagine Cup France 2012 : tous les résultats de la finale

Hier, se tenait la finale France de la grande compétition étudiante de Microsoft. Mais, cette année, l'évènement était chargé d'une énergie particulière : en effet, le concours fêtait ses dix ans d'existence, et Microsoft a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour célébrer cet anniversaire. Lisez le récit de cette journée intense en émotions, et découvrez le palmarès des gagnants qui, comme chaque année, est composé de projets très intéressants et prometteurs.

Pour les étudiants en lice, la journée a commencé (en général, après peu d'heures de sommeil) vers 08h30 au siège de Microsoft France, à Issy-les-Moulineaux. Jusqu'à 16h30, toutes les équipes sont passées devant leur jury (jusqu'à 5 fois dans la journée pour certaines), afin de défendre leur projet. Ces présentations s'alternaient avec des temps de réflexion avec les mentors. Ces derniers ont un rôle de conseiller : ils sont choisis par les étudiants et les suivent tout au long des longs mois consacrés au développement de leur projet, ainsi que lors des passages devant les juges. Ils sont là pour donner des conseils techniques, mais aussi d'autre nature (par exemple, le mentor du projet Ki(Breath) -un "medijeu" utilisant Kinect pour aider les enfants atteints de la mucoviscidose a faire des exercices respiratoires- vient du monde médical et travaille dans un hôpital). Chaque équipe a le sien, et d'autres, plus polyvalents, sont mis à la disposition des étudiants par Microsoft, comme coachs généraux.

L'Imagine Cup, évènement mondial, a été imaginée à Seattle en 2002 par trois Microsoftees : Laurent Ellerbach (en rouge, à gauche sur la photo ci-dessus), Thomas Lucchini (à sa droite) et Morris Sim. Depuis sa création, elle a attiré pas moins d'un million de participants, dont 80 000 en France. Cette année, les concurrents mondiaux -issus de 183 pays différents- étaient au nombre de 350000, dont 10000 français.

Si la première édition s'est tenue en 2003, la première finale mondiale a eu lieu en 2004 (l'un de ses vainqueurs, Vincent Vergonjeanne, co-fondateur de Kobojo, était présent hier soir pour témoigner de la réussite qui a couronné son projet suite à cette victoire) au Brésil. Les années suivantes, les trophées ont été remis au Japon (2005), en Inde (2006), en Corée (2007), en France (2008), en Egypte (2009), en Pologne (2010) et aux Etats-Unis (2011).  En 2012, les équipés qualifiées pour disputer la finale mondiale s'envoleront à Sydney, en Australie.

Notons également que depuis trois ans, les projets en compétition doivent coller aux 8 Objectifs du Millénaire de l'ONU, et donc à la ligne directrice suivante : "Imagine un monde ou la technologie nous aide à répondre aux enjeux cruciaux de notre société : santé, éducation, environnement, etc". En clair : permettre à l'humanité de gagner en qualité de vie et de se développer de manière durable.

Hier soir, Microsoft avait organisé une soirée d'envergure pour récompenser les vainqueurs, et fêter les 10 ans de l'Imagine Cup. Une grande cérémonie de remise des prix, suivie d'un cocktail dînatoire où les mets étaient préparés sous les yeux des invités par des chefs renommés, puis un concert et enfin un mix par un DJ se sont déroulés à la Gaîté Lyrique, de 20h30 jusqu'au bout de la nuit.  

La cérémonie de clôture fut, comme chaque année, ouverte par Eric Boustouller, qui a demandé un "tonnerre d'applaudissements pour les équipes" avant de faire les louanges de la France, "l'une des meilleures industries numériques au monde", et de lancer aux étudiants : "Vous avez tous de l'or dans les mains, de l'or gris : de la matière grise, qui permet de changer le monde. C'est une matière qui doit nous permettre de réinventer notre monde".

La scène fut ensuite investie quelques minutes par Alain Herzog, l'administrateur général de la Gaîté Lyrique, qui a déclaré : "On cherche des partenaires qui aient un ADN qui nous ressemble, et Microsoft et Imagine Cup y correspondent. Nous voulons montrer que la technologie n'est pas une fin en soi mais un outil au service de toutes les disciplines, et Microsoft semble l'avoir bien compris". Il s'éclipse, ne voulant pas rendre les candidats "encore plus impatients".

Place aux résultats ! 

Précisons qu'outre le voyage à Sydney pour disputer la finale mondiale offert aux vainqueurs de la catégorie Software Design, tous les projets montant sur un podium recevaient divers lots : 1 mois en observation chez Ubisoft, des jeux vidéo, des smartphones Nokia, des consoles Xbox 360 et des capteurs Kinect, un pass SNCF Inter Rail, etc.

Et les projets récompensés furent :

Catégorie Start-Up Challenge (un seul gagnant, nouveauté 2012, challenge national) 

Prix remis par Alice Zagouri, de Silicon Sentier (qui a cité les trois qualités clés que doit avoir un entrepreneur pour réussir : "empathie, travail et passion") et Jean Ferré, directeur de la Division Plateforme et Ecosystème chez Microsoft France.
Médaille d'Or : Centive Showroom (Centrale Paris), un projet permettant de visualiser des objets en trois dimensions, comme des voitures, avant de les acheter.

Catégorie Open Data (nouveauté 2012, challenge national)

Prix remis par Catherine Delisle, directrice de la communication chez la SNCF.
Médaille de Bronze : Social Sport (IAE Aix-en-Provence + SupInfo Metz)
Médaille d'Argent : Ami Wheel Chair (Polytech Grenoble)
Médaille d'Or : Capstreet (IngéSup Toulouse + ISCOM Toulouse + SupInfo Toulouse), un logiciel permettant aux personnes en situation de handicap moteur de calculer l'itinéraire le plus adapté pour eux.

Catégorie Game Design : Xbox et Windows

Prix remis par Antoine Emond, International Marketing Manager chez Ubisoft.
Médaille de Bronze : Plastoc (SupInfoGame Valenciennes)
Médaille d'Argent : Ki(Breath) (Université d'Orléans)
Médaille d'Or : Luskanya (EFREI Paris), un jeu de courses qui promeut l'usage des énergies propres, qui a tellement convaincu Ubisoft qu'Antoine a proposé sur scène à son développeur de rejoindre son équipe et ses studios.

Catégorie Game Design : Windows Phone

Prix remis par Valentin Billotte, PDG de Graphic Stream, qui souligne les deux points les plus importants dans la conception d'un jeu : "donner envie à l'utilisateur de rejouer, et savoir vendre son projet".
Médaille de Bronze : Magicologik (IngéSup Toulouse)
Médaille d'Argent : Gentlemen Geek (EFREI Paris)
Médaille d'Or : Swifteam (IngéSup Toulouse), un jeu mobile dans lequel l'utilisateur est invité à créer une chaîne de gestion de déchets.

Catégorie Best Design (nouveauté 2012, challenge national) 

Prix remis par Michel Rousseau, responsable de l'expérience utilisateur chez Microsoft.
Médaille de Bronze : Isikhna (EFREI, ESG Paris)
Médaille d'Argent : Giveat (EFREI Paris)
Médaille d'Or : Smart Agro (SupInfo Toulouse + LISAA Vauquelin), un logiciel de social business permettant aux agriculteurs de collecter de manière collaborative des données agricoles, enrichies par la communauté.

Catégorie Windows Phone

Prix remis par Julien Mouroux, directeur marketing chez Nokia.
Médaille de Bronze : Smart Agro (SupInfo Toulouse + LISAA Vauquelin)
Médaille d'Argent : Youmanity (ESPEME Nice + SupInfo Paris)
Médaille d'Or : Victor (EFREI Paris), une application vidéo ludique destinée à sensibiliser les enfants aux dangers qui les entourent (traverser la rue, accidents domestiques, etc.).

Catégorie Software Design, la catégorie "reine"

Prix remis par Jean Ferré, directeur de la Division Plateforme et Ecosystème chez Microsoft France. 
Médaille de Bronze : Isikhna (EFREI, ESG Paris)
Médaille d'Argent : Show Me A Sign (ECE Paris)
Médaille d'Or : Capstreet (IngéSup Toulouse + ISCOM Toulouse + SupInfo Toulouse), un logiciel permettant aux personnes en situation de handicap moteur de calculer l'itinéraire le plus adapté pour eux.

Deux précisions pour conclure. Signalons que tout au long de la cérémonie, les présentateurs ont demandé au public de la commenter sur Twitter à l'aide du hashtag #imaginecup, mais il n'y avait pas de réseau dans la salle ! Voilà pourquoi le site de microblogging est resté muet sur l'évènement.

Enfin, David Cohen nous a fait passer un message du jury, adressé à l'équipe de Show Me A Sign. Ces jeunes avaient déjà présenté leur projet l'année dernière, et avaient obtenu la médaille de Bronze. Microsoft les avait encouragés à persévérer. Malheureusement, cette année, leur dispositif n'était toujours pas complètement fonctionnel. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils doivent baisser les bras : "Nous avons eu un coup de coeur pour ce projet, il a vraiment le potentiel pour changer la vie de pas mal de gens. Il permettrait de redonner la parole aux sourds muets, ces personnes pourraient retrouver un confort de vie incroyable. C'est un grand projet. Si ils continuent avec la même motivation, ils peuvent aller loin. On va les pousser vers l'avant".


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Coût du Cloud

Coût du Cloud

Loué pour sa flexibilité et le passage d’un mode Capex à Opex, le cloud public séduit son monde. mais à la fin du mois, la facture est parfois salée ! Il existe pourtant des méthodes...

Anthos

Anthos

Mardi 9 avril, au Moscone North à San Francisco, Google a jeté un pavé dans le cloud en dévoilant Anthos, il s’agit d’une offre de services managés hybride et multicloud, construite sur Kubernetes, ...

Clever-Commit

Clever-Commit

Ubisoft, l’éditeur français mais néanmoins géant du jeu vidéo, et Mozilla, éditeur de Firefox, ont signé en février dernier un partenariat pour l’utilisation conjointe et...

RSS
Afficher tous les dossiers

OUTILS COLLABORATIFS : comment ils rendent l'entreprise plus agile - F8, Build, I/O, WWDC : Conf. développeurs, les annonces à retenir, les produits à venir - Supercalculateurs : l'Europe contre-attaque ! - DevSecOps, la sécurité au coeur du changement - Vendre et échanger des données - Migrer d'Oracle DB vers PostgreSQL - Ghidra : le framework de la NSA en Open Source...

 

LE NOUVEL ÂGE DU CLOUD : conteneurisation, services managés et FinOps - Comment faire baisser la facture du Cloud - 2014-2019 : l'avènement d'une Europe du numérique ? - Le défi technique de la 5G - Les entreprises face à l'agilité généralisée - Visual Studio 2019 - Recettes IFTTT - Test Huawei P30 Pro : le roi de la photo !...

 

SMARTPHONES PLIABLES : juste un truc de geeks ? - Toutes les nouveautés du MWC - La 5G en entreprise - Kit de survie en mobilité - La faillite du "10 nm" chez Intel - DaaS : la fièvre du "as a service" gagne le desktop - Identifier les bugs grâce à l'IA - Développeurs : les meilleures plates-formes pour le recrutement - Inner source : de nouvelles communautés open source...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Vue de la plateforme Pharos, le 23 janvier 2018La plateforme de signalements des contenus illicites Pharos, qui fête ses dix ans cette année, a comptabilisé en 2018 plus de 163.000 signalements, essentiellement pour des escroqueries, un taux quasiment stable par rapport à 2017 (153.586). [Lire la dépêche...]

Trois hommes soupçonnés d'animer le forum French Deep Web-Market (FDW-M), Trois hommes soupçonnés d'animer le forum French Deep Web-Market (FDW-M), "la plus importante plateforme du dark web francophone" selon les autorités, ont été mis en examen quatre jours après le démantèlement par la douane de ce carrefour de la vente illégale de drogues, armes et faux papiers. [Lire la dépêche...]

Le stande Huaweï au CES de Shanghaï, le 11 juin 2019Les sanctions de Donald Trump font souffrir le géant chinois des smartphones: mis à l'index aux Etats-Unis, Huawei subit une forte chute de ses ventes à l'étranger, l'obligeant à réduire sa production d'un tiers d'ici la fin de 2020. [Lire la dépêche...]

Facebook doit révéler mardi les détails d'un projet qui devrait signer l'entrée du géant américain dans l'univers des cryptomonnaiesFacebook doit révéler mardi les détails d'un projet qui devrait signer l'entrée du géant américain dans l'univers des cryptomonnaies. Un événement susceptible de révolutionner l'écosystème actuel des devises virtuelles. [Lire la dépêche...]

Le stande Huaweï au CES de Shanghaï, le 11 juin 2019Huawei, en butte à des sanctions commerciales aux Etats-Unis et ailleurs, voit ses ventes internationales durement affectées, a reconnu lundi le fondateur du géant chinois des télécoms Ren Zhengfei, comparant son groupe à un avion endommagé. [Lire la dépêche...]

Le stande Huaweï au CES de Shanghaï, le 11 juin 2019Huawei, en butte à des sanctions commerciales aux Etats-Unis et ailleurs, va réduire fortement sa production d'environ 30 milliards de dollars cette année et la suivante, a annoncé lundi le fondateur du géant chinois des télécoms, Ren Zhengfei. [Lire la dépêche...]

Manifestation monstre à Hong Kong le 16 juin 2019 pour exiger le retrait d'un projet de loi autorisant les extradictions vers la ChineLes médias d'Etat et les réseaux sociaux chinois gardaient le silence dimanche sur les manifestations qui ont rassemblé une foule immense à Hong Kong pour protester contre un projet de loi controversé, autorisant l'extradition vers la Chine.  [Lire la dépêche...]

Des journalistes prennent des photos lors d'une conférence de presse à Cannes le 15 mai 2019De la rédaction automatisée d’articles à la création de videos « deepfakes » par les faussaires de l’information, voici 5 façons dont l’intelligence artificielle (IA) pourrait bouleverser le journalisme, ou a déjà commencé à le faire. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

HACK IN PARIS

Pour sa 9ème édition la conférence Hack In Paris sur la sécurité IT se tient du 16 au 20 juin 2019 à Paris, Maison de la Chimie. Organisée par Sysdream.

Le rendez-vous du Cloud français le 25 juin 2019 à Paris (Châteauform’ City, Les Jardins de Saint Dominique) pour une journée de keynotes et tables rondes sur les thèmes Cybersécurité, IA, Big Data, IoT, Protection des données et Smart City. Organisé par Outscale.
Dans le cadre de la Cloud Week Paris 2019, les Rencontres du Cloud suivies de la Nuit du Directeur Digital ont lieu le 4 juillet 2019 à Paris (Intercontinental Paris Le Grand). Organisées par EuroCloud france et Prache Media Event.

SALONS SOLUTIONS

ERP, CRM, BI, E-Achats, Démat, Archivage, SDN/InfotoDoc, Serveurs & Applications - du 1er au 3 octobre 2019 à Paris, Porte de Versailles (Pavillon 3). Organisés par Infopromotions.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 9 au 12 octobre 2019. Organisées par DG Consultants.
RSS
Voir tout l'AgendaIT