X
HPE NIMBLE STORAGE

News Partenaire

HPE NIMBLE STORAGE

En collectant des millions de données chaque seconde, les baies HPE Nimble Storage équipées de processeurs évolutifs Intel® Xeon® atteignent aujourd’hui un taux de disponibilité proche de 100%, un chiffre unique sur le marché.

Liberté, Egalité, Fraternité : la devise du logiciel libre selon Richard Stallman

Le 22 février, Richard Stallman, l'un des pères du système d'exploitation GNU/Linux, donnait une conférence à l'Université Saint-Charles de Marseille. Prolixe, il s'y est exprimé pendant plus de quatre heures et, comme à son habitude, il a su user de formules choc.


La première idée qu'il a développée, pour expliquer sa philosophie, a été la transposition de notre devise nationale (trois mots que "Sarkozy déteste", selon lui) en devise du logiciel libre. Il a justifié son parallèle ainsi : "Liberté car un programme devrait toujours respecter celle des utilisateurs. Égalité car personne n’exerce de pouvoir sur personne dans notre logique. Fraternité car c’est une communauté basée sur l’entraide".

Pour lui, l'informatique est quelque chose de personnel, et de privé, et chacun devrait contrôler "la sienne". Mais pour cela, encore faut-il que "les Droits de l'Homme soient respectés"...

Windows est un malware, Amazon un danger

Gonflé à bloc, il a poursuivi en évoquant le "malware Windows" : "Quelle habitude curieuse de penser qu’un malware est un programme dont l’utilisateur ne connaît pas l’existence. Windows est un malware universel et Microsoft a le pouvoir d’imposer des changements de logiciels à distance, de la même façon qu’Apple et ses iChoses imposent les pires menottes numériques en limitant l’installation de programmes uniquement autorisés par Apple. Une véritable censure des idées", s'est-il enflammé, faisant chaudement réagir l'assistance.

Après ce tour de chauffe, il n'allait pas s'arrêter : c'est ensuite Amazon qui en a pris pour son grade. Selon Richard Stallman, "Amazon a confirmé la nature orwellienne de sa politique en supprimant de son magasin en ligne un livre bien particulier : 1984". Il va plus loin, en accusant l'entreprise de vouloir faire disparaître les livres traditionnels : "Le Kindle - flamber, enflammer en anglais - a bien l’intention de brûler nos livres, même s’il s’en défend".

Mais ce n'est pas tout. Nos téléphones mobiles seraient des mouchards de première, même sans que CarrierIQ n'y soit installé : "Les téléphones portables sont remplis de backdoors pour géolocaliser l’utilisateur. Je n’en ai pas. C’est le dispositif rêvé de Staline. De même, en France le système d’achat vous demande votre nom pour un billet de train. Je ne donne jamais le vrai. Big Brother n’a pas à savoir où je vais".

L'Hadopi : "injuste et cruelle"

La barbe hirsute et grise, les cheveux longs, son discours colle bien avec son look de hippie vieillissant. Il aborde ensuite un sujet propre à notre pays, l'Hadopi, un dispositif qu'il juge "injuste dans son but et cruel dans ses mesures draconiennes afin de pousser les utilisateurs à ne plus partager". Mais quelle solution propose-t-il en lieu et place de la réponse graduée, et que pense-t-il de la rémunération des auteurs-compositeurs ?

"Protéger ça veut dire quoi ? S’il s’agit de limiter l’accès, je dis non. Les artistes ne devraient pas interdire le partage. Le partage est positif ! Je rejette d’ailleurs l’idée de les rémunérer, sauf s’ils sont engagés par un tiers. Apprécier une oeuvre ne t’engage pas dans on ne sait quelle dette vis à vis de l’auteur. Il y a deux possibilités : La première serait de leur consacrer une fraction du budget général ou un impôt, distribué progressivement selon leur popularité. La seconde, le paiement volontaire qu’il faudrait populariser et faciliter." Il poursuit en critiquant amèrement l'ACTA, qui incarne "le contraire de la démocratie".

Il a aussi longuement expliqué la mission de la Free Software Foundation (qu'il a crée), ainsi que la différence entre logiciel propriétaire et logiciel libre, et entre logiciel libre et logiciel gratuit. Il a aussi appris à son auditoire à comprendre ce qui oppose logiciel open-source et logiciel libre, deux notions totalement différentes selon lui (d'ailleurs, la première l'agace).

Passez au libre !

A son avis, les logiciels propriétaires infligent des "dilemmes moraux" à leurs utilisateurs : "Si on vous demande une copie d’un logiciel propriétaire acheté, doit-on enfreindre le contrat ou bien priver un ami ? Je préfère le moindre mal et copier le fichier, mais rompre un contrat n’est jamais bon", explique-t-il via un exemple simple, et tellement courant.

Enfin, il conclut en invitant une fois encore les spectateurs à passer au libre, une transition, il en convient, qui "demande un temps d'adaptation", mais pour lui : "Les aléas pratiques sont secondaires. Comme je l’ai dit, tout ça ne coûte pas rien. Seuls ceux qui font l’effort de migrer au détriment de quelques commodités méritent d’être libres. La liberté exige des sacrifices, et seuls ceux qui savent l’apprécier la méritent". Etes-vous prêts à sauter le pas ?

Photo : Nicolas Bourrel


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Hadopi, Débats

Certifications Datacenters

Certifications Datacenters

Si longtemps la réputation d’un centre de données s’est limitée au seul critère de continuité de service, de nouvelles caractéristiques ont aujourd’hui pris de l’importance,...

Que deviennent les DataLabs ?

Que deviennent les DataLabs ?

Lancés en pleine vague Big Data afin d’aider les organisations à entrer dans l’ère de la donnée, les DataLabs doivent aujourd’hui évoluer. Fini “ l’usine à poc ”,...

Processeurs

Processeurs

Avec la promesse d’une performance multipliée par deux, la nouvelle génération de microprocesseurs AMD pour serveurs a de quoi faire bouger les lignes, notamment auprès d’opérateurs de services...

RSS
Afficher tous les dossiers

VILLE NUMÉRIQUE : la transfo d'Issy-les-Moulineaux - Comment le Stockage s'unifie - Brexit : quelles conséquences pour l'industrie numérique ? - Google a-t-il vraiment atteint la suprématie quantique ? - La cyberprotection des sites industriels en question - PowerShell DSC - Epitech Digital...

 

CYBERSÉCURITÉ : Faut-il externaliser son SOC - Datacenters : des certifications pour y voir plus clair - Organisez vos workflows avec GitHub Actions - Transfo : pour l'agriculture, la rentabilité avant tout ! - Que deviennent les DataLabs ? - Emploi : la transformation numérique bouscule les recrutements des ESN...

 

TRANSFO NUMÉRIQUE : Schumpeter ou Solow ?... Destruction créatrice ou réorganisation ? - Cybersécurité : le modèle Zero trust - Les recettes tech de Meero - Devops : l'open source entre dans la normalité - Processeurs : AMD se détache ! - Infrastructure as Code : l'IAC avec Terraform - Emploi : Que valent les plates-formes pour freelances ?...

 

Afficher tous les derniers numéros
Les entreprises et les organismes publics se focalisent aujourd’hui sur la transformation numérique. En conséquence, les DevOps et l’agilité sont au premier plan des discussions autour des stratégies informatiques. Pour offrir ces deux avantages, les entreprises travaillent de plus en plus avec les fournisseurs de services de cloud public et développent désormais des clouds sur site à partir d’une infrastructure qui répond à trois exigences de base:
1. Agilité sans friction des ressources physiques
2. Systèmes de contrôle optimisant l'utilisation des ressources physiques et offrant un retour sur investissement maximal
3. Intégration des divers composants de l'infrastructure pour un provisionnement et une gestion des ressources automatisés.


Pour fonctionner, votre entreprise doit pouvoir compter sur une solution de sauvegarde efficace, essentielle dans un monde marqué par une croissance exponentielle des données. Vous devez à la fois accélérer vos sauvegardes et pouvoir y accéder plus rapidement pour satisfaire les exigences actuelles de continuité d’activité, disponibilité, protection des données et conformité réglementaire. Dans cette ère de croissance effrénée, les cibles sur bande hors site et autres approches traditionnelles sont simplement dépassées.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla va ouvrir une usine géante en banlieue de Berlin, a annoncé son patron Elon Musk mardi, la quatrième après celles du Nevada, de New York et de Shanghai en Chine. [Lire la dépêche...]

Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla va ouvrir une usine géante en banlieue de Berlin, a annoncé son patron Elon Musk mardi, la quatrième après celles du Nevada, de New York et de Shanghai en Chine. [Lire la dépêche...]

Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement Facebook a lancé mardi aux Etats-Unis son service de paiement "Facebook Pay", construit sur des fonctionnalités déjà existantes sur ses différentes applications, en insistant sur la séparation avec son projet controversé de monnaie numérique Libra.  [Lire la dépêche...]

Victime de son succès, la nouvelle plateforme de vidéo à la demande de Disney a connu des ratés techniques pour son lancement mardi qui ont empêché de nombreux clients d'accéder à son gigantesque catalogueVictime de son succès, la nouvelle plateforme de vidéo à la demande de Disney a connu des ratés techniques pour son lancement mardi qui ont empêché de nombreux clients d'accéder à son gigantesque catalogue, des premiers dessins animés de Mickey jusqu'à la nouvelle série "Star Wars". [Lire la dépêche...]

Disney+, la nouvelle plateforme de streaming vidéo de Disney, a connu des problèmes techniques à son lancement le 12 novembre aux Etats-Unis et au CanadaDisney+, la nouvelle plateforme de streaming vidéo de Disney, a connu des problèmes techniques à son lancement mardi aux Etats-Unis et au Canada, plusieurs utilisateurs affirmant avoir rencontré des difficultés pour accéder à leur compte. [Lire la dépêche...]

L'algorithme de YouTube, régulièrement accusé de promouvoir des contenus néfastes, se fonde plus sur les mots-clés accolés à une vidéo que sur son succès pour la recommanderL'algorithme de YouTube, régulièrement accusé de promouvoir des contenus néfastes, se fonde plus sur les mots-clés accolés à une vidéo que sur son succès pour la recommander, selon une étude du CSA présentée mardi.  [Lire la dépêche...]

Deux tableaux réalisés avec des techniques de l'intelligence artificelle seront mis en vente aux enchères le 15 novembre 2019 chez Sotheby's
La vente d'un tableau pour 432.500 dollars avait pris le marché par surprise en octobre 2018. Un an après, deux nouvelles toiles arrivent aux enchères à New York, témoin d'un intérêt croissant pour l'alliage art-intelligence artificielle. [Lire la dépêche...]

Le stand Fortnite lors d'un salon à Los Angeles, le 12 juin 2018
Les adeptes du très populaire jeu en ligne Fortnite ont été encouragés lundi a déposer les armes virtuelles pour commémorer l'Armistice dans une carte sans combats conçue avec les anciens combattants canadiens. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BLOCKCHAIN

Conférence et exposition sur les applications d'entreprise de la blockchain à Paris, cité universitaire internationale, les 13 et 14 novembre 2019. Organisés par Corp Agency.
Le WINDEV TOUR 25 est une série de séminaires professionnels gratuits autour de 25 sujets sur les produits WINDEV 25, WEBDEV 25 et WINDEV Mobile 25 dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Bordeaux (Talence) le mercredi 13 novembre de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.
Le WINDEV TOUR 25 est une série de séminaires professionnels gratuits autour de 25 sujets sur les produits WINDEV 25, WEBDEV 25 et WINDEV Mobile 25 dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Nantes (Saint-Herblain) le jeudi 14 novembre de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.

DREAMFORCE

Salesforce convie ses utilisateurs et partenaires à sa conférence annuelle Dreamforce du 19 au 22 novembre 2019 à San Francisco (Moscone Center). Organisée par Salesforce.
Le WINDEV TOUR 25 est une série de séminaires professionnels gratuits autour de 25 sujets sur les produits WINDEV 25, WEBDEV 25 et WINDEV Mobile 25 dans 12 villes (France, Belgique, Suisse, Canada). Étape à Bruxelles (Braine-l'Alleud) le mardi 19 novembre de 13h45 à 17h30. Organisé par PC Soft.
RSS
Voir tout l'AgendaIT