X

News Partenaire

Conformité d’un hébergeur cloud au RGPD : des preuves techniques ?

A l’heure où le règlement général sur la protection des données va entrer en application, entreprises et administrations se demandent toujours comment procéder. Certaines décident d’y aller seules, d’autres se tournent vers des hébergeurs cloud pour les aider et les accompagner. Agarik assume ce rôle en mettant en avant son expertise en matière de sécurité.

Présidentielle : Syntec Numérique avance 10 propositions aux candidats

Ce matin, le syndicat, principal représentant des professionnels du numérique, a présenté lors d'une conférence de presse parisienne les 10 propositions à destination des candidats à l’élection présidentielle de 2012 élaborées par ses membres. Il appelle également à la création d’une union française des acteurs du numérique.

Le Syntec prédit que "dans les décennies à venir, l’industrie du numérique va connaître un essor sans précédent, à la hauteur de la révolution métallurgique du XIXème siècle", et souhaite que la France soit "le moteur de cette évolution mondiale".  

Il souligne également que le poids de l’industrie numérique est de plus en plus important en France : en 15 ans, elle a créé 700 000 emplois, plus que l’industrie automobile dans les années soixante. Aujourd’hui, ce secteur représente 1,5 million d’emplois et contribue chaque année à plus de 20% de la croissance de notre PIB. "Cette croissance formidable s’est réalisée sans réelle intervention de l’Etat", insiste le syndicat, qui préconise en conséquence de favoriser la création d’emplois et la réindustrialisation de la France en passant par la numérique, qui, il l'espère, sera l'un des thèmes centraux de la campagne présidentielle.

Le numérique doit être au centre des programmes des candidats 

Syntec Numérique souhaite que les pouvoirs publics créent un environnement fiscal et social favorable au développement d’entreprises numériques innovantes et exportatrices. Ils doivent également inciter les industries traditionnelles à investir massivement dans les technologies du numérique afin d’augmenter leur productivité et donc leur compétitivité. Le Numérique est un  moyen pour moderniser l’Etat et réduire son déficit, simplifier la vie des citoyens et former les générations de demain.

"Nous nous adressons aux candidats à l’élection présidentielle afin qu’ils prennent conscience que le numérique est une réponse aux problèmes de notre pays en matière de croissance, de création d’emplois et de transformation de la société. Il doit être au centre  du programme des candidats,  car c’est l’outil de transformation des entreprises, des administrations, de la vie des citoyens et des consommateurs. Afin de conforter l’influence du secteur, je souhaite la création d’une union française des acteurs du numérique  pour que l’ensemble des professionnels de notre industrie puissent s’exprimer d’une même voix auprès des pouvoirs publics", a déclaré Guy Mamou-Mani, Président du Syntec Numérique.

Voici les 10 propositions :

Proposition 1 : Une reconnaissance des entreprises responsables valorisant leur capital humain
La mise en place d’un dispositif « Empreinte Sociale » des entreprises doit être favorisée afin de mieux prendre en compte les enjeux sociaux des entreprises. Ces mesures de type bonus/malus incitent les entreprises à valoriser le capital humain. Ce dispositif doit reposer sur des mesures incitatives en fonction des comportements et des actions dans le domaine social des entreprises (embauche des jeunes, apprentissage, évolution des salaires, emploi des seniors, diversité…). Le critère d’évaluation pourrait être l’évolution du niveau des dépenses en formation, le ratio masse salariale vs résultat net, ou tout autre instrument à définir.

- Bénéfice : introduire dans les résultats de l’entreprise une prise en compte des critères sociaux qui doivent être considérés aujourd’hui comme un levier de compétitivité et de développement économique.

- Valorisation : une augmentation de 30% des emplois dans le domaine de la diversité sur 5 ans.

Proposition 2 : Un réseau unique de l’innovation simplifiant l’accès aux dispositifs existants
La création d’un réseau numérique de l’innovation permettra aux entreprises de profiter de toutes les mesures favorisant l’innovation et la croissance (brevets, financement, investissements d’avenir,…. Ce réseau favorisera également l’innovation numérique en rapprochant les acteurs du secteur, en mutualisant leurs travaux et en favorisant leur développement économique.

Par ailleurs, un guichet unique « croissance » pourra être destiné plus particulièrement aux PME innovantes, notamment les éditeurs de logiciels.

- Bénéfices : aider les entrepreneurs dans leur recherche de financement, fixer les délais de traitement des dossiers et d’obtention des financements, renforcer le circuit d’accompagnement à l’exportation.
- Valorisation : une augmentation de 30% du nombre de création de nouvelles entreprises et une accélération de leur développement
 
Proposition 3 : Un Crédit Impôt Recherche consolidé apportant de la visibilité aux investissements des entreprises
Les dépenses éligibles au Crédit Impôt Recherche (CIR) doivent intégrer les différentes étapes de la R&D au lancement du produit.
Le dispositif du CIR doit être pérennisé sur une durée minimum de 5 ans.

 - Bénéfice: maintenir la R&D en France et augmenter l’attractivité des entreprises internationales du numérique pour investir en France.

- Valorisation : une création de 50000 emplois sur 5 ans dans le secteur Logiciels & Services

Proposition 4 : Un crédit numérique PME, levier de la politique d’accompagnement numérique des petites entreprises

Il est nécessaire d’accompagner l’investissement des artisans, commerçants et PME dans le numérique (e-commerce, e-gestion, etc.)

Par ailleurs, un crédit numérique PME doit être créé afin de faciliter le développement d’entreprises « digital natives ». Ces investissements doivent regrouper des usages aussi divers que la relation client, le web marchand, les portails visant à soutenir l’accès au marché et la compétitivité des entreprises sur leur business cible.

 - Bénéfice : mesure nécessaire à l’intégration de la France dans le Top 5 des pays numériques (actuellement la France est en 20ème position d’après l’étude « Digital economy rankings 2010, Beyond e-readiness » par IBM et The Economist).

- Valorisation : L’opération est neutre pour l’Etat : Les gains escomptés en termes d’exports, de création d’emplois pour ces entreprises (estimation +0,3% du PIB) compensant la baisse de recettes consentie par l’Etat.


Proposition 5 : Des filières de formation numérique pour tous
Une filière de formation propre aux métiers du numérique doit être créée en s’appuyant sur les dispositifs existants.
Il faut accroître les formations à l’attention des populations en difficulté telles que les jeunes, les salariés des bassins d’emploi en reconversion, les seniors, les handicapés en s’appuyant notamment sur les fonds paritaires de sécurisation des parcours professionnels.

 - Bénéfices : former des profils mieux préparés à intégrer l’ensemble des emplois des secteurs numériques, créer des emplois, favoriser la reconversion professionnelle.

- Valorisation : une création sur cinq ans de 50.000 emplois supplémentaires (Source Contribution Syntec Numérique à France Numérique 2020) ciblant les jeunes et les reconversions professionnelles. Le coût de cette mesure est nul, il s’agit d’optimiser le recours au FPSPP (Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels) dans le cadre d’une filière industrielle, le numérique, à forte valeur ajoutée et à fort potentiel de recrutement.

Proposition 6 : Une modernisation de l’Etat amplifiée par le déploiement des technologies du numérique
La Direction Interministérielle des Systèmes d’Information et de Communication (DISIC) créée en février 2011, sous l’autorité du Premier ministre, doit être renforcée. Elle doit reposer sur un contrat de progrès réunissant les ministères, les représentants des agents publics, les entreprises afin de mettre en convergence les plans de modernisation et d’investissement de chacune des parties prenantes de la transformation de l’administration.
La DISIC et l’ensemble de ces mesures doivent être confortés pour les 5 prochaines années.

 - Bénéfices : réaliser des économies d’échelle et garantir une bonne utilisation des finances publiques en rationalisant, mutualisant les back-offices, valorisant le travail des agents. Permettre aux entreprises du numérique de contribuer durablement à la transformation de l’Etat en leur donnant de la visibilité sur les objectifs de l’Etat.

Proposition 7 : Le numérique au service d’une relation entre l’Etat et le citoyen plus efficiente
Les industries du numérique doivent participer à l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens, à la transformation des usages et méthodes des services de l’Etat. Ci-dessous quelques thèmes où numérique et administration peuvent converger pour améliorer le service aux citoyens et participer au développement de nouveaux usages.

 Exemple 1: Le développement de la e-administration

Il faut accélérer la dématérialisation des procédures administratives afin de simplifier et d’accélérer le traitement des dossiers, de recentrer le rôle des agents administratifs sur des tâches à forte valeur ajoutée et de répondre à la demande de simplicité d’accès et de transparence des citoyens.

- Bénéfices : poursuivre l’effort d’innovation dans les services aux usagers, générer des économies d’échelle en réduisant les coûts liés à la multiplicité des échanges sous forme papier et garantie d’une bonne utilisation des financements publics.

 Exemple 2: Le numérique au service de la santé pour tous

Il faut accélérer, en priorité, le déploiement des outils du numérique dans le secteur de la santé afin d’améliorer le suivi des patients, de multiplier l’offre de soins et de limiter les dépenses inutiles.

La télésurveillance médicale à domicile

La mise en place de la télésurveillance pour 4 pathologies - diabète, HTA, insuffisance cardiaque et insuffisance rénale – améliorera le confort des patients, le suivi médical et fera gagner du temps au personnel soignant.

 - Bénéfice: réaliser une économie potentielle de 2,5 milliards d’€sous réserve de la réalisation des investissements technologiques nécessaires (source : Télémédecine 2020 – Syntec Numérique)

 L’e-gestion des hôpitaux publics

La création d’une plate-forme nationale pour la gestion financière des hôpitaux publics permettra d’installer la tarification à l’activité et une véritable comptabilité analytique pour chaque établissement.

- Bénéfice : réduire les dépenses de santé.

 Exemple 3 : Le numérique au service de la lutte contre la fraude sociale

A ce jour, la fraude réellement détectée d’environ 450 millions d’€ soit un montant très inférieur à l’évaluation faite par l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale et la Caisse Nationale des Allocations Familiales qui s’élève à près de 20 milliards d’€ La lutte contre la fraude sociale doit être renforcée avec la mise en place d’outils informatiques spécifiques.

 - Bénéfices : augmenter le niveau de fraude détectée.

 Exemple 4: L’e-gestion du patrimoine de l’Etat

La mise en oeuvre d’un système de gestion numérique du patrimoine immobilier de l’Etat est cruciale pour améliorer son recensement, son évaluation et sa valorisation.

 - Bénéfices : augmenter les économies prévues (400 Millions d’€à fin 2013) à 1 milliard d’€ avec des outils d’aide à la prise de décision permettant une gestion optimisée du patrimoine de l’Etat. Accroître la transparence publique et la garantie du bon usage des finances publiques.

Proposition 8 : Un déploiement accéléré de l’e-éducation
Le déploiement des outils numériques pédagogiques doit être généralisé afin de renforcer l’efficience des établissements scolaires, des outils pédagogiques (contenu, méthodologie, suivi) et des usages sur l’ensemble du territoire.

- Bénéfices : favoriser l’accès à la connaissance, le soutien à l’enseignement pédagogique et la valorisation des contenus produits par les enseignants. Contribuer à la réduction de la fracture scolaire et à l’égalité des chances.

Proposition 9 : Un cadre de travail adapté au nomadisme numérique
Un cadre réglementaire doit être aménagé pour prendre en compte les nouvelles règles sociales et mettre en place les outils et les espaces de nomadisme ainsi que la formation associée.

- Bénéfices : moderniser l’organisation du travail, favoriser l’insertion professionnelle des salariés à mobilité réduite. Favoriser l’équilibre vie professionnelle/vie familiale et la réduction du stress. Contribuer à la réduction de l’empreinte carbone.

Proposition 10 : Une extension des services numériques à domicile
Il faut étendre les domaines prévus par la loi Borloo pour inclure la domotique, les équipements de e-santé, les tablettes, les téléphones intelligents …afin d’accompagner les personnes physiques dans l’apprentissage et les évolutions de la technologie.

- Bénéfices : réduire la fracture numérique essentiellement pour les personnes âgées ou dépendantes. Favoriser la création d’emplois.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


JobBoards Développeurs

JobBoards Développeurs

À l’image des sites de rencontre, les plates-formes de recrutement spécialisées dans l’IT promettent une mise en relation « sélective » et « qualitative » entre les recruteurs et les...

Desktop as a Service

Desktop as a Service

La grande vague du « As a Service » s’intéresse aussi aux PC. Dignes héritiers du VDI en entreprise, de nombreux services de type « Desktop as a Service » (DaaS) sont proposés aux entreprises,...

Big Data

Big Data

Si le bruit fait autour du Big Data a un peu diminué, c’est aussi parce qu’il a franchi de nouvelles étapes vers des utilisations plus matures de la technologie. Et que les cas d’utilisation se tournent maintenant...

RSS
Afficher tous les dossiers

LE NOUVEL ÂGE DU CLOUD : conteneurisation, services managés et FinOps - Comment faire baisser la facture du Cloud - 2014-2019 : l'avènement d'une Europe du numérique ? - Le défi technique de la 5G - Les entreprises face à l'agilité généralisée - Visual Studio 2019 - Recettes IFTTT - Test Huawei P30 Pro : le roi de la photo !...

 

SMARTPHONES PLIABLES : juste un truc de geeks ? - Toutes les nouveautés du MWC - La 5G en entreprise - Kit de survie en mobilité - La faillite du "10 nm" chez Intel - DaaS : la fièvre du "as a service" gagne le desktop - Identifier les bugs grâce à l'IA - Développeurs : les meilleures plates-formes pour le recrutement - Inner source : de nouvelles communautés open source...

 

BIG DATA : la maturité ! marché, technologies, retours d'expérience - L'informatique du Grand Débat - Google & les DSI : des armes de séduction fatales ? - Dataops ou quand les méthodes agiles rencontrent le Big Data - Entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri - Tests assistants vocaux avec écrans...

 

Afficher tous les derniers numéros

Les datacenters sont au coeur de l'informatique des entreprises et leur parfaite fiabilité et disponibilité sont donc indispensables. Chaque arrêt de fonctionnement impacte l'image de l'entreprise et peut engendrer des pertes de revenus considérables. Les chercheurs de Rosenberger OSI ont développé en première mondiale une technologie de nettoyage issue de la botanique et plus précisément du lotus.


L’Intelligence Artificielle promet de révolutionner la perception de la cybersécurité au coeur des entreprises, mais pas uniquement. Ce changement de paradigme engage, en effet, une redéfinition complète des règles du jeu pour les DSI et les RSSI, ainsi que l’ensemble des acteurs de la sécurité.


Lorsque l'on déploie des postes de travail, ils ont généralement tous la même configuration matérielle et logicielle (avec certaines spécificités selon les services). Mais on ne peut pas toujours tout prévoir et il arrive par exemple que de nouveaux programmes doivent être installés ou n’aient pas été prévus. L’accumulation de logiciels « lourds » est susceptible de provoquer des lenteurs significatives sur un PC allant jusqu’à l’extinction nette de l’application. Ce livre blanc explique comment optimiser les performances au travers de 5 conseils rapides à mettre en place.


Ce guide est conçu pour aider les entreprises à évaluer les solutions de sécurité des terminaux. Il peut être utilisé par les membres de l'équipe de réponse aux incidents et des opérations de sécurité travaillant avec des outils de sécurité des points finaux sur une base quotidienne. Il peut également être utilisé par les responsables informatiques, les professionnels de la sécurité, les responsables de la conformité et d’autres personnes pour évaluer leurs performances. les capacités de l’entreprise en matière de cybersécurité, identifier les lacunes dans la sécurité des terminaux et sélectionner les bons produits pour combler ces lacunes.


Au cours de l'année 2018, VansonBourne a mené une enquête pour le compte de Nutanix afin de connaître les intentions des entreprises en matière d'adoption de clouds privés, hybrides et publics.

 


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Les Etats-Unis, l'Arabie Saoudite et Israël visé par une campagne d'infox, selon des chercheurs canadiensDes chercheurs canadiens ont mis au jour une campagne de désinformation vraisemblablement liée à l'Iran et qui s'appuie sur des imitations de sites de médias pour propager sur internet des fausses informations visant surtout l'Arabie Saoudite, les Etats-Unis et Israël. [Lire la dépêche...]

Un Boeing 737 Max 8 d'Air China le 11 mars 2019 à Pékin après la décision de clouer au sol les appareils de ce typeL'association chinoise des transporteurs aériens a déclaré vendredi qu'elle aiderait 13 de ses compagnies membres à réclamer des indemnisations à Boeing, estimant à 520 millions d'euros les pertes entraînées par l'interdiction de vol de leurs 737 MAX. [Lire la dépêche...]

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a brandi jeudi les résultats d'une gigantesque opération de nettoyage, conduisant à supprimer plusieurs milliards de faux comptes, en tenant tête aux appels à démanteler le réseau social. [Lire la dépêche...]

Des élèves malentendants suivent un cours de webdesign en langue des signes à Vincent, Geoffroy et les autres ne quittent pas des yeux leur professeur. Un excès de zèle ? Non, une nécessité. Ici, étudiants et enseignant sont sourds et la formation de ces futurs webdesigners se fait en langue des signes, une première en France. [Lire la dépêche...]

Logo de Huawei à la Foire technologique de Hanovre le 1er avril 2019"Compter sur ses propres forces". Le slogan maoïste retrouve une seconde jeunesse en Chine, au moment où le retard du pays dans le domaine des puces électroniques menace de conduire à la ruine le géant Huawei, numéro deux mondial des smartphones. [Lire la dépêche...]

Le prêtre dominicain Eric Salobir, à Lyon (France) le 17 janvier 2019Seul en scène à la manière d'un Steve Jobs, Eric Salobir "pitche" son message. Devant ce parterre d'hommes d'affaires, pas de "business plan" ni d'objectifs à atteindre, mais des mots comme "éthique" ou "bienveillance". [Lire la dépêche...]

Décollage de la fusée Falcon 9 avec, à son bord, les 60 premiers mini-satellites de sa future constellation La société spatiale californienne SpaceX a lancé jeudi les 60 premiers mini-satellites de sa future constellation "Starlink", destinée à fournir internet depuis l'espace et qui pourrait un jour compter 12.000 satellites. [Lire la dépêche...]

Instagram n'a pas repéré d'accès suspect à des données personnelles d'Instagram n'a pas repéré d'accès suspect à des numéros de téléphone ou à des adresses email d'usagers "influenceurs" figurant dans une base de données non sécurisée potentiellement accessible sur internet, a assuré jeudi la filiale de Facebook. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 28 mai au 1er juin 2019. Organisé par Taitra.

WWDC

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC19 se tiendra du 3 au 7 juin 2019 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Palais des Congrès les 11 et 12 juin 2019. Organisé par Corp Agency.

GLOBAL LIFI

La 2ème édition du Global Lifi Congress "Visible Light Communications" est organisée à Paris (Salons Hoche) les 12 et 13 juin 2019. Organisé par ERI Lifi Event.

HACK IN PARIS

Pour sa 9ème édition la conférence Hack In Paris sur la sécurité IT se tient du 16 au 20 juin 2019 à Paris, Maison de la Chimie. Organisée par Sysdream.

RSS
Voir tout l'AgendaIT