X

Affaire DSK : Blackberry Gate, FMI Gate ou Pipeau Gate ?

Le journaliste américain Edward Epstein relance la thèse du complot contre DSK dans un article publié ce week-end dans le New York Review of Books. Tous les médias s’emballent mais l’affaire du Blackberry disparu reste bien nébuleuse.

En aura-t-on-on fini un jour avec l’affaire du Sofitel le 14 mai dernier ? Le journaliste Edward Epstein vient de publier un long article ce week-end dans lequel il indique de nombreuses zones d’ombres, des comportements qu’il estime curieux de la part du personnel du Sofitel et des faits tout aussi étranges concernant la disparition et la désactivation d’un des téléphones de l’ex-directeur général du FMI. Ce dernier élément nous semble particulièrement étrange. L’article est accessible à cette adresse.

Selon notre confrère Epstein, Dominique Strauss-Kahn avait des doutes autour de plusieurs des appareils dont il était équipé. Ainsi, il aurait appelé son épouse dans la matinée du 14 mai pour lui demander de trouver un expert informatique via son ami Stéphane Fouks, ceci afin de vérifier si un iPad et son Blackberry professionnel fourni par le FMI n’auraient pas fait l’objet d’un piratage. Rappelons que jusqu’à présent, le coup de téléphone à son épouse faisant état d’un problème grave aurait été passé dans l’après-midi depuis le taxi le menant à l’aéroport mais non pas le matin, depuis ce fameux Blackberry. Ensuite Edward Epstein indique que l’appareil a été désactivé à 12h51 au moment où DSK se rendait à un déjeuner avec sa fille. Les informations auraient été données à M. Epstein par RIM, le constructeur du Blackberry. Mais c’est là où l’affaire se corse, c’est que nous n’avons aucune idée sur ce que signifie cette désactivation. En effet, à partir du moment où le téléphone est en panne de batterie, il ne peut plus être localisé. En conséquence, il pourrait s’agir d’une simple panne et l’affaire s’arrête là. Non, car Epstein indique que le téléphone a été désactivé, c’est-à-dire que le numéro n’est plus actif. A notre connaissance, une telle désactivation ne peut être effectuée que par l’opérateur et personne d’autre. Toutefois, l’informatique recèle suffisamment de surprises et de failles qu’il nous est impossible d’affirmer de manière définitive qu’une telle opération est irréalisable. Toutefois, cela constituerait un nouvel exploit, le terme étant à prendre dans son acception de sécurité informatique, c’est-à-dire l’exploitation d’une faille jusque là inconnue.

Quel contrat

En second lieu, nous n’avons aucune précision sur le type de fonctionnement de cet appareil. S’il s’agit d’un téléphone professionnel managé sous forme de flotte, il est géré par le BES (Business Enterprise Services) de RIM. Ce type de contrat permet d’effectuer un certain nombre d’opérations à distance comme éteindre un téléphone, le contrôler ou installer des logiciels, mais uniquement via l’administrateur de la flotte. la désactivation du téléphone ne figure pas parmi les possibilités. Si les informations d’Espstein sont exactes et précises (ce dont nous doutons), l’affaire serait extrêmement grave car il ne s’agirait pas d’un Blackberry Gate mais plus globalement d’un FMI Gate. En effet, si le Blackberry professionnel de M. Strauss-Kahn a été piraté, cela signifierait que le(s) pirate(s) se serai(en)t introduit(s) dans le système de gestion de la flotte de BB des membres du FMI et, dans ce cas, l’ancien directeur du FMI pourrait être la seule personne concernée ou pas. L’autre possibilité est que le BB ne soit pas piloté par les services managés mais tout simplement par le Blackberry Internet Service (BIS) qui est le protocole utilisé par tous les appareils non managés. Dans ce cas, il est également possible de paramétrer contrôle et effacement de données mais toujours pas la désactivation qui reste l’apanage de l’opérateur. Bref, l’article de M. Esptein manque cruellement de précisions techniques pour que l’on puisse se faire une opinion tranchée sur ce point. Et s’il cite des experts affirmant que l’opération est possible, les détails sont également absents.

Ajoutons que l’appareil n’a jamais été retrouvé, ce qui est effectivement troublant. Dans l’article, M. Strauss-Kahn se serait inquiété du possible piratage de cet appareil ainsi que d’un iPad. Celui-ci n’a pas disparu et nous n’avons pas aujourd’hui d’informations sur une enquête ayant pu mettre en évidence le hacking de cet appareil. Par ailleurs, si M. Strauss-Kahn nourrissait de forts soupçons sur l’intégrité de ce Blackberrry, il nous semble avoir été bien léger de continuer à s’en servir pour finir par l’égarer. D’aucuns objecteront que nous ne sommes pas à une légèreté près. Ils auront certainement raison mais celle-là est plus que manifeste et alimente nos doutes quant à la justesse des affirmations de M. Epstein.

Rappelons enfin que si M. Epstein est un journaliste chevronné, il est également un adepte des théories du complot sous toutes ses formes ainsi que le relève un portrait publié par Rue89 et accessible ici.

Dans ce dossier plus que sensible,  il convient d’être circonspect dans ses écrits et ses conclusions. Aussi, par prudence mais aussi par respect pour le travail de M. Epstein, nous ne nous permettrons pas de porter un jugement définitif. Tout juste pouvons-nous faire état de sérieux doutes tant que nous ne disposerons pas de plus amples informations en provenance de RIM ou du FMI sur le type de service dont était équipé l’appareil de M. Strauss-Kahn. Rappelons enfin que ce n’est pas la première fois que la sécurité, ou plus précisément la confidentialité des informations provenant d’un Blackberry est sujette à caution. Il a ainsi été décidé en France comme aux Etats-Unis de ne pas utiliser cet appareil pour les communications officielles des membres du gouvernement, en particulier car lesdites informations transitent par les serveurs de RIM. Il est donc étonnant que le FMI n’ait pas suivi les mêmes pratiques. Il reste que la disparition de cet appareil, si elle aussi est avérée, demeure très surprenante. Une zone d’ombre supplémentaire dans un dossier qui en comporte déjà beaucoup.



Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

Offres d'emploi informatique avec  Emploi en France
jooble

Datacenters sur le grill

Datacenters sur le grill

Véritable usine de production de l’économie numérique, le datacenter focalise les critiques des associations environnementales. Ces installations dont les plus grosses peuvent consommer jusqu’à une centaine...

Apps de messagerie

Apps de messagerie

Le succès d’une application de messagerie instantanée débute souvent dans une cour d’école et finit entre les mains… de PDG. De plus en plus de collaborateurs échangent des invitations, des...

Le lourd poids de la dette technique

Le lourd poids de la dette technique

Prévisible et bien souvent inévitable, la dette technique continue cependant de donner des sueurs froides aux développeurs. Le problème ne vient pourtant pas toujours du code, mais plutôt de la prise de...

RSS
Afficher tous les dossiers

GESTIONNAIRE DE MOTS DE PASSE : un outil indispensable ? - Pandémie & Tech : gagnants et perdants - Multicloud : réalité d'aujourd'hui, impacts sur l'infrastructure et l'applicatif - Project Reunion Microsoft - No Code/Low Code en plein essor - Cobol V6 - Cyberattaques Covid-19 - L'emploi au temps du Corona...

 

COMMUNICATIONS UNIFIÉES : une convergence accrue entre communication et collaboration - Réussir StopCovid ! - Énergie : les datacenters sur le grill - Le lourd poids de la dette technique - GitLab comme solution DevSecOps - Les femmes, avenir de la filière IT ? - Apps de messagerie, attention danger ? - Pôle IA Toulouse...

 

POSTMORTEM cyberattaque CHU Rouen - OUTILS : Cyber, le risque n°1 - SecNumCloud, référentiel de confiance - Techno : pourquoi il devient urgent de mettre en oeuvre des algorithmes post-quantiques - CAHIER SPÉCIAL : DPO externe, quelles conditions pour une prestation idéale ?...

 

Afficher tous les derniers numéros

Actuellement, il existe un gouffre entre les environnements informatiques traditionnels des entreprises et le cloud public. Tout diffère : les modèles de gestion, de consommation, les architectures applicatives, le stockage, les services de données.


Les avantages de l’architecture hyperconvergée étant de plus en plus reconnus, de nombreuses entreprises souhaitent l’utiliser pour des types d’applications variés. Cependant, son manque de souplesse pour une mise à niveau des ressources de calcul indépendantes de celles de stockage ne lui permet pas d’être utilisée plus largement.

Au cours de l’événement HPE Discover qui s’est tenu en juin 2019, HPE a répondu à cette préoccupation en présentant la plateforme HPE Nimble Storage dHCI.

Ce Livre Blanc IDC se penche sur les exigences du marché ayant stimulé le besoin de solutions HCI plus flexibles, puis il examine brièvement la solution HPE Nimble Storage dHCI en expliquant pourquoi elle répond à ce besoin.


Malgré des investissements massifs dans le développement à hauteur de près de 4 milliards de dollars l'année dernière, près de la moitié du temps consacré au DevOps est perdu dans la répétition des tâches et dans la logistique. Ceci fait que 90% des entreprises qui ont adopté ces pratiques sont déçues par les résultats, selon une étude publiée par le Gartner.


Découvrez dans ce livre blanc, les avantages des toutes nouvelles solutions NETGEAR, pour simplifier et rentabiliser vos déploiements, et gérer votre réseau à distance, où que vous soyez, au bureau ou en télé-travail.


OneTrust est une plateforme logicielle innovante de gestion de la confidentialité, de la sécurité des données personnelles et des risques fournisseurs. Plus de 4 000 entreprises ont choisi de faire confiance à cette solution pour se conformer au RGPD, au CCPA, aux normes ISO 27001 et à différentes législations internationales de confidentialité et de sécurité des données personnelles.

OneTrust vous propose de télécharger le texte officiel du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Vous aurez également la possibilité de recevoir la version imprimée de ce texte, sous forme de guide pratique au format A5, spiralé, en complétant le formulaire.


Tous les Livres Blancs
Derniers commentaires
Un Français a été interpellé soupçonné d'avoir administré des sites sur le darknet, permettant "Il était dans le Top 10 des pédophiles les plus recherchés au monde": un père de famille français de 40 ans, inconnu de la justice, a été arrêté dans un village du Sud-Ouest de la France, soupçonné d'avoir animé des sites pédopornographiques accessibles à des "milliers de personnes" sur le darknet, la partie cachée d'internet. [Lire la dépêche...]

Un Français a été interpellé soupçonné d'avoir administré des sites sur le darknet, permettant "Il était dans le Top 10 des pédophiles les plus recherchés au monde": un père de famille français de 40 ans, inconnu de la justice, a été arrêté dans un village de Gironde, soupçonné d'avoir animé des sites pédopornographiques accessibles à des "milliers de personnes" sur le darknet, la partie cachée d'internet. [Lire la dépêche...]

Le dirigeant des Travaillistes britanniques Keir Starmer, le 3 juin 2020 à Londres Le parti travailliste britannique a décidé de se joindre au boycott publicitaire lancé contre Facebook pour exiger du réseau social qu'il fasse davantage pour lutter contre les contenus haineux, a annoncé dimanche l'une de ses responsables. [Lire la dépêche...]

E3 electronic entertainment expoExit le numéro deux, la DRH et le chef de l'unité canadienne: l'éditeur de jeux vidéo français Ubisoft, au cœur d'un scandale d'agressions et de harcèlement, a annoncé un remaniement spectaculaire de sa direction et promis des "changements majeurs dans sa culture d'entreprise". [Lire la dépêche...]

Le patron de Twitter Jack Dorsey à New Delhi en Inde en novembre 2018Le patron de Twitter Jack Dorsey va donner trois millions de dollars pour permettre aux maires de plusieurs villes des Etats-Unis d'expérimenter la mise en place d'un revenu universel, a-t-il annoncé dans un tweet. [Lire la dépêche...]

La reconnaissance faciale est de plus en plus utilisée par les forces de police et les agents de douane à travers le monde, ainsi que par des banques ou des magasinsLes régulateurs britannique et australien chargés de la protection des données ont annoncé une enquête conjointe sur la start-up américaine Clearview AI, dont la technologie de reconnaissance faciale suscite les inquiétudes. [Lire la dépêche...]

Photo transmise à l'AFP le 7 juillet 2020 par la Farmhouse Garden Animal Home montrant l'ânesse Buckwheat Devenue une vedette sur Zoom avec ses irruptions surprises - et payantes - au milieu de visioconférences,une ânesse a permis de renflouer les finances d'un refuge pour animaux de ferme au Canada, déserté de ses visiteurs pour cause de coronavirus. [Lire la dépêche...]

Des chercheurs d'emploi lors d'un événement Amazon en septembre 2019 à Crystal City en VirginieLes entreprises ne sont pas souvent prêtes à se lancer dans un examen de conscience sur la diversité - ou son absence - au sein de leur personnel, mais l'élan de colère provoqué par la mort de George Floyd aux Etats-Unis les a obligées à afficher leur solidarité avec les Afro-Américains, voire à faire des dons ou des promesses. [Lire la dépêche...]

Toutes les dépêches AFP
AgendaIT

BIG DATA

Conférences et exposition sur le Big Data les 14 et 15 septembre 2020 à Paris, Porte de Versailles. Organisé par Corp Agency.

AI PARIS

Conférence, exposition et rendez-vous d'affaires sur l'intelligence artificielle à Paris, Porte de Versailles les 14 et 15 septembre 2020. Organisé par Corp Agency.

DOCUMATION

Congrès et exposition Documation du 22 au 24 septembre 2020  à Paris Porte de Versailles (Pavillon 4.3). Organisé par Infopromotions.

AP CONNECT

La 3ème édition d'AP Connect qui vise à réunir les innovations, technologies et solutions dédiées à la transition numérique des administrations publiques centrales et des collectivités territoriales a lieu les 22 et 23 septembre 2020 à Espace Grande Arche, Paris La Défense. Organisé par PG Organisation.

RSS
Voir tout l'AgendaIT
0123movie