jeudi 29 juin 2017
 
/// Derniers livres L'Informaticien
Flux RSS des derniers articles

 Fabrice Mattatia
 Edition Eyrolles
 Collection  Connectez-moi !
 245 pages
 13 euros environ

[Lire l'article...]

 Scott Jehl
 Edition Eyrolles
 Collection  A Book Apart
 208 pages
 15 euros environ

[Lire l'article...]

 Christian Soutou
 Edition Eyrolles
 Collection Noire
 370 pages
 30 euros environ

[Lire l'article...]

 Sébastien Pittion et Bastien Siebman
 Edition Eyrolles
 Collection Blanche
 186 pages
 26 euros environ

[Lire l'article...]

 Sylvie Daumal
 Edition Eyrolles
 Collection Design Web
 196 pages
 30 euros environ

[Lire l'article...]

/// Derniers livres et DVD CréaNum
Flux RSS des derniers articles

Emmanuel Molia
 Elephorm
 50 euros

[Lire l'article...]

L’éditeur bien connu de DVD de formations Elephorm est en avance sur le calendrier officiel de l’éditeur de la suite et propose d’ores et déjà une sélection très complète sur les versions CS6 des logiciels d’Adobe:

[Lire l'article...]

Matthieu Dupont de Dinechin
 Édition Eyrolles
 324 pages
 34 euros

[Lire l'article...]

Le guide complet de la vidéo et l’audio HTML5
Jean Turco
 Édition Pearson
 496 pages
 29 euros

[Lire l'article...]

Wang Shaoqiang
 Édition Page One Publishing
 255 pages
 45 euros

[Lire l'article...]

/// Actuellement à la Une...
L’éditeur de solution hyperconvergée continue son chemin vers la fourniture d’un OS Cloud qui va se présenter comme une pile logicielle complète avec des capacités de multi-Cloud dans Calm et un nouveau service en ligne, Xi, tout en étendant les plates-formes supportées avec des partenariats avec Google Cloud ou IBM.

Même si l’impact du ransomware semble relativement limité, l’attaque en elle-même est techniquement intéressante dans la mesure où elle utiliserait une variante de l’exploit EternalRomance notamment.

Malgré l’impact limité du ransomware, mieux vaut prévenir que guérir. Règle n°1 : avoir des systèmes à jour. Mais d’autres parades sont envisageables à court terme, le temps qu’un correctif soit déployé.

Au centre de la cyberattaque NotPetya, puisque c’est bien Windows qui en est le vecteur principal, Microsoft cible directement le logiciel de l’éditeur ukrainien MeDoc mais évoque aussi des techniques de propagation latérale sur un réseau local. 

L'ESN NetXP a livré sa propre analyse de l'attaque Petya. Nous reproduisons ici la tribune de Vladimir Kolla, responsable de la Practice Sécurité au sein de l'entreprise, qui reprend et complète certaines informations déjà publiées par nos soins.

Si l’on parle énormément de NotPetya, d’autres cyberattaques sont lancées en masse et en parallèle depuis mardi soir. Il s’agit notamment des ransomwares Jaff, Hancitor et Cerber.

L’annonce a été réalisée dans le cadre de l’AWS Summit qui se déroulait mardi à Paris : trois centres de données seront ouverts dans l’hexagone avant la fin de l’année.

Pour accéder au marché russe, les éditeurs étrangers doivent remplir un prérequis : laisser le code source de leurs produits être examiné par des laboratoires officiellement indépendants. Mais certains rechercheraient bien plus que des backdoors de la NSA, selon les autorités américaines.

La Chine et le Canada se sont engagés à ne pas se cyberattaquer mutuellement dans le cadre d’un accord signé entre les deux pays. 

Depuis 10h ce matin, Skype, Outlook, le portail Azure ou encore Office 365 rencontrent des difficultés. Après la panne de Skype du 19 juin, un collectif de hackers revendiquait une attaque contre Microsoft. Peut-être ont-ils récidivé.

Toutes les News