mercredi 26 juillet 2017
 

L'AGENDA DES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS IT

RENCONTRES ARCSI 2015

Après Metz et Toulouse, l'Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l'Information (ARCSI) revient sur la place parisienne pour organiser le :
Vendredi 13 novembre 2015 -  Les 9e Rencontres de l’ARCSI à l’École du Val-de-Grâce - 1, place Alphonse Laveran - 75230 PARIS Cedex 05 (08h30 à 17h30) sur le thème : 
Renseignement et liberté numériques.


L'ARCSI abordera différents sujets : 

- Est il nécessaire d’actualiser les textes régissant les activités de renseignements, et jusqu’ou peut on aller ?
-  Allons-nous d’une surveillance ciblée à une surveillance généralisée ?
-  Peut-on trouver un juste équilibre entre les nécessités constitutionnelles de préservation de l’ordre public – à laquelle les services de renseignement participent – et les droits de chacun au respect de sa vie privée, de sa correspondance, de son domicile et de ses données personnelles ?
-  L’usage intensif de la Cryptologie, « sciences des écritures secrètes », reste-t-elle la solution pouvant garantir notre liberté numérique ?


Plus d'informations sur le site de l'événement. Programme de la journée et liste des intervenants.

Autres événements dans le domaine Sécurité
Prochains événements à l'agenda
/// Actuellement à la Une...
On imagine déjà les débats techniques enflammés suite à l’adoption d’une législation par la Douma, l'Assemblée législative de Russie, qui aboutira à l’interdiction et l’impossibilité d’utiliser des proxys, des VPN ou le navigateur Tor. 

Pour la justice canadienne, Internet n’a pas de frontières mais pour Google, il y en a une : la justice américaine, forte du Premier Amendement sur la liberté d’expression. Ce faisant, Google demande d’un tribunal américain qu’il interdise aux USA l’application de l’injonction canadienne obligeant Mountain View au déréférencement à l’échelle mondiale de pages web.

C’est le patron Eugene Kaspersky qui s’est chargé d’annoncer sur un blog le lancement d’une version gratuite « freemium » avec les options de base uniquement. 

Désormais bardé de capteurs, le robot-aspirateur d’iRobot dresse une cartographie des lieux où il opère. A la base destinées à ses déplacements, ces données pourraient prochainement être vendues par le fabricant aux Amazon, Apple et autres Google.

Le fondeur américain se remet peu à peu en selle et annonce des résultats positifs et engageants pour l’avenir sur son deuxième trimestre fiscal, avec notamment un chiffre d’affaires en hausse de 19% d’une année sur l’autre. 

L’opérateur fait profiter ses clients d’une offre « Privilège Divertissement » qu’il accorde à 5 euros/mois au lieu de 19,98 euros/mois. Problème : l’option est activée par défaut, sans le consentement des clients. 

Après de longues années de bons et loyaux services, Adobe annonce qu’il mettra fin au supplice de Flash et Shockwave en 2020. L’éditeur prépare l’enterrement de sa technologie avec les principaux éditeurs encore concernés. 

Microsoft lance un outil de détection de failles de sécurité. Security Risk Detection s’appuie sur l’IA afin d’aider les développeurs à tester leurs logiciels et à y dénicher les bugs.

La police suédoise enquête sur une fuite de données de l’agence des transports de Suède (Swedish Transport Agency, STA), laquelle avait externalisé la maintenance de nombreuses données, dont certaines très sensibles, à IBM dans une optique de réduction des coûts. Mais sans préoccupation vis-à-vis de la sécurité. 

Après trois années passées au sein de l’association à défendre les libertés numériques des citoyens, Adrienne Charmet part vers de nouveaux horizons, à l’Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information plus exactement. Elle y poursuivra son « travail au service de l’intérêt général ».

Toutes les News