X
La filière de l’Open Source semble ne pas connaître la crise. Les acteurs du secteur affichent des croissances à deux chiffres et multiplient les contrats dans le privé comme dans le public. Pour tous les observateurs du marché, l’Open Source est donc entré dans l’âge de la maturité. Les DSI ont gagné en compétences et maîtrisent mieux cet univers du non propriétaire. Mais du coup, l’Open Source a-t-il toujours les faveurs des DSI ? Continuent-ils de choisir l’Open Source par philosophie ou l’adoptent-ils par pragmatisme ? Quels bénéfices et freins voient-ils aujourd’hui dans ce modèle ? Éléments de réponses avec les principaux responsables du secteur. [Lire le dossier...] Publié le 02 mai 2013

Malgré – ou grâce à – la crise, la position de l’Open source s’est renforcée dans les entrepises, accélérant son inéluctable progression. L’Open source semble se banaliser de plus en plus et, de l’avis de beaucoup, tend à devenir le modèle dominant. Qu’en est-il réellement, et de quel Open source parle-t-on ? C’est ce que nous allons essayer de détailler dans ces lignes. [Lire le dossier...] Publié le 01 juin 2012

IntroDoss_OpenSource.jpg Pendant des années, le France a été, et reste aujourd’hui encore, une tête de pont pour le logiciel libre. Elle en récolte les premiers fruits avec des réussites parfois méconnues au niveau mondial. Si d’autres ont connu des succès plus modestes, il n’en reste pas moins remarquables. Qu’ont-ils apportés dans le monde logiciel? Qui sont-ils? Un top 10 de l’open source totalement subjectif. Un peu les coups de cœur de L’Informaticien ! [Lire le dossier...] Publié le 01 avril 2009

DOSLINUX.jpg Après une adoption franche ces trois dernières années par les entreprises, 2008 devrait confirmer l’adoption massive des logiciels libres par les éditeurs eux-mêmes. Un passage obligé pour réduire le coût de leurs outils. [Lire le dossier...] Publié le 01 février 2008

mandriva2007.jpg Des distributions vedettes, des progiciels épatants, des sociétés de service qui se démènent… Sur le marché Linux, la France reste un acteur de premier plan. [Lire le dossier...] Publié le 01 février 2007

COUV-PREPA.gif L’utilisation des bases de données se démocratise. Mais ni le bloggeur, ni la PME ne peuvent payer les dizaines de milliers d’euros que coûte la licence d’une solution historique, taillée pour une banque ou une compagnie de transport. La conquête des logiciels libres ne fait que commencer… [Lire le dossier...] Publié le 01 novembre 2006

Rechercher dans les Dossiers
Actuellement à la Une...
L’éditeur de solution hyperconvergée continue son chemin vers la fourniture d’un OS Cloud qui va se présenter comme une pile logicielle complète avec des capacités de multi-Cloud dans Calm et un nouveau service en ligne, Xi, tout en étendant les plates-formes supportées avec des partenariats avec Google Cloud ou IBM.

Même si l’impact du ransomware semble relativement limité, l’attaque en elle-même est techniquement intéressante dans la mesure où elle utiliserait une variante de l’exploit EternalRomance notamment.

Malgré l’impact limité du ransomware, mieux vaut prévenir que guérir. Règle n°1 : avoir des systèmes à jour. Mais d’autres parades sont envisageables à court terme, le temps qu’un correctif soit déployé.

Au centre de la cyberattaque NotPetya, puisque c’est bien Windows qui en est le vecteur principal, Microsoft cible directement le logiciel de l’éditeur ukrainien MeDoc mais évoque aussi des techniques de propagation latérale sur un réseau local. 

L'ESN NetXP a livré sa propre analyse de l'attaque Petya. Nous reproduisons ici la tribune de Vladimir Kolla, responsable de la Practice Sécurité au sein de l'entreprise, qui reprend et complète certaines informations déjà publiées par nos soins.

Si l’on parle énormément de NotPetya, d’autres cyberattaques sont lancées en masse et en parallèle depuis mardi soir. Il s’agit notamment des ransomwares Jaff, Hancitor et Cerber.

L’annonce a été réalisée dans le cadre de l’AWS Summit qui se déroulait mardi à Paris : trois centres de données seront ouverts dans l’hexagone avant la fin de l’année.

Pour accéder au marché russe, les éditeurs étrangers doivent remplir un prérequis : laisser le code source de leurs produits être examiné par des laboratoires officiellement indépendants. Mais certains rechercheraient bien plus que des backdoors de la NSA, selon les autorités américaines.

La Chine et le Canada se sont engagés à ne pas se cyberattaquer mutuellement dans le cadre d’un accord signé entre les deux pays. 

Depuis 10h ce matin, Skype, Outlook, le portail Azure ou encore Office 365 rencontrent des difficultés. Après la panne de Skype du 19 juin, un collectif de hackers revendiquait une attaque contre Microsoft. Peut-être ont-ils récidivé.

Toutes les News