X

Devenir développeur web en 5 mois, c’est possible !

La Wild Code School propose une formation accélérée au métier de développeur web. Avec 80 % d’embauches à la sortie de l’école, cette formule offre une réponse à la pénurie de développeurs en France. Elle s’adresse principalement à des salariés à la recherche de nouvelles perspectives professionnelles sur un secteur en forte demande.

Windows et Android : les meilleurs ennemis

L’univers Android est à la mobilité ce que le monde Windows est au PC et à l’informatique. Ces deux mondes sont aujourd’hui contraints de cohabiter. Et les utilisateurs doivent apprendre à jongler entre leurs apps. Voici les solutions pour profiter du meilleur d'Android sous Windows... et inversement !

Open Source : L'Environnement "normal" ?

par La rédaction - Dossier publié par le magazine L'Informaticien le 01/06/2012 Article Rating

Malgré – ou grâce à – la crise, la position de l’Open source s’est renforcée dans les entrepises, accélérant son inéluctable progression. L’Open source semble se banaliser de plus en plus et, de l’avis de beaucoup, tend à devenir le modèle dominant. Qu’en est-il réellement, et de quel Open source parle-t-on ? C’est ce que nous allons essayer de détailler dans ces lignes. 

Dossier réalisé par Thierry Thaureaux

L’Open source comme modèle dominant ?

À en croire nombre d’analystes et de spécialistes du domaine, l’Open source serait en passe de dominer le marché de l’informatique. Le système d’exploitation libre Linux est partout présent, sous ses différentes déclinaisons : dans les box internet, les smartphones (Android ou « pur » Linux), les télévisions (smart TV), les réfrigérateurs (intelligents évidemment) et autres terminaux mobiles ou non sans oublier les serveurs réseau et les PC de bureau – avec notamment Ubuntu et Red Hat. La crise n’a pas altéré cette progression constante depuis quelques années, bien au contraire. Même les entreprises les plus réticentes observent au moins ce qui se passe dans ce monde, jusqu’alors inconnu pour elles et considéré comme sans intérêt voire dangereux, lorsqu’elles n’envisagent pas de faire évoluer à plus ou moins long terme leurs solutions dans cette voie. La crise aidant, les licences gratuites s’accordent plutôt bien avec les réductions de budget, ce qui pouvait sembler impensable à quelques esprits étriqués leur apparaît désormais comme totalement incontournable.

Le choix du libre

Devant le succès du modèle Open source, nombre d’éditeurs font le choix de solutions libres alors qu’ils auraient été ou allaient systématiquement vers des solutions sous copyright il y a quelques années. Des versions commerciales deviennnent, au moins en partie, libres. Après, tout dépend du modèle choisi. Un éditeur souhaitant se lancer dans l’Open source doit créer et stimuler une communauté capable d’enrichir les fonctionnalités de son logiciel et élargir son offre avec des services payants, eux. La bonne utilisation des solutions Open source par les entreprises décidées à faire le « grand saut » nécessite souvent l’expertise de prestataires spécialisés, créant ainsi un marché fructueux pour ceux qui savent s’y positionner et offrent de réelles compétences dans leur domaine. Le profit peut passer par différents services : l’expertise, l’intégration des systèmes, le support client, y compris tutoriels et documentation, ou encore le développement de plug-ins complémentaires.

La banalisation de l’Open source

Microsoft, éditeur pourtant peu orienté Open source, a entrouvert récemment la porte à ce monde hier combattu en poursuivant sa politique d’interopérabilité vis-à-vis des développeurs et en proposant des solutions OS comme NuGet, permettant d’installer plus aisément des bibliothèques Open source dans Visual Studio. L’éditeur de Seattle a également soutenu les plug-ins jQuery ou le support de Modernizr, librairie Javascript Open source, et il était aussi présent au dernier salon Solutions Linux – et le sera encore à celui de juin. Cela montre l’aspect désormais incontournable de l’Open source, même pour ses ennemis déclarés. En tout cas, les grandes entreprises ont compris qu’elles pouvaient trouver dans l’Open source des solutions particulièrement solides et de vrais opportunités de profits. Il est de plus en plus fréquent de voir des appels d’offres mentionnant, voire exigeant, des solutions Open source.
Tim O’Reilly, l’éditeur de la collection éponyme, et indéniablement un des grands penseurs de l’OS, décrit dans un article de 2003 la rupture provoquée par la banalisation du matériel, entamée en 1981 sous l’impulsion d’IBM qui a créé un marché du PC compatible en ouvrant son architecture. Il parle de « commoditization », faisant référence aux « commodities », les biens ordinaires tels que le blé ou le pétrole, dont le prix peut bien entendu fluctuer, mais pour lesquels il n’y a plus de valeur ajoutée spécifique et qui sont interchangeables.
C’est cette banalisation du matériel qui a donné naissance à une immense industrie du logiciel, largement dominée par Microsoft. L’Open source apporte une rupture comparable, la banalisation du logiciel, voire sa démonétisation. Système d’exploitation, serveurs, bases de données, ces composants logiciels ont perdu l’essentiel de la valeur marchande qu’ils portaient. Cela a donné naissance à une nouvelle industrie, d’Amazon à eBay ou Facebook en passant par Google. Ces géants du Web utilisent des centaines de milliers de serveurs et ont impérativement besoin de logiciels démonétisés.

Open source : définition

Les logiciels libres existent officiellement depuis 1985, année de la création de la FSF (Free Software Foundation) par Richard M. Stallman. Pour une bonne définition de l’Open source, autant remonter à la… source, c’est-à-dire à Richard Stallman : « Quand on dit qu’un logiciel est libre, on entend par là qu’il respecte les libertés essentielles de l’utilisateur : la liberté de l’utiliser, de l’étudier et de le modifier, et de redistribuer des copies avec ou sans modification. C’est une question de liberté, pas de prix, pensez donc à liberté d’expression et non à « entrée libre » [think of « free speech », not « free beer »]. » Vous trouverez une définition plus exhaustive sur le site de l’Open Source Initiative, à l’adresse : http://opensource.org.

Page 1 de 6 Page suivante

Noter ce dossier (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


Autres dossiers Open Source, Dossiers 2012
Rechercher dans les Dossiers
Actuellement à la Une...
Si le cognitif fait le buzz en ce moment, deux entreprises l’intègrent pour apporter des changements technologiques importants. Exemples avec C3DNA et Gridgain.

Adieu l’iPad Air 2. Apple présente sa nouvelle tablette, simplement appelée iPad. La nouvelle tablette 9,7 pouces de la marque à la pomme bénéficie de nouveaux composants mais surtout d’un prix plus attractif que ses prédécesseurs : à partir de 409 euros.

Beaucoup de nouvelles entreprises se présentent comme des plate-formes. Exemples avec Platform.sh, un Français dans la vallée, et Zuora, que l'on ne présente plus.

Au terme d’une mission de trois mois, les 559 chercheurs ont remis au président de la République le rapport France IA, lequel comporte 59 mesures concrètes pour faire de la France une championne en la matière. Mais à quelques semaines de l’élection présidentielle, les engagements de François Hollande ne tiennent qu’à un fil. 

Le réseau social de microblogging poursuit ses efforts en matière de lutte contre la propagande djihadiste. En six mois, il a supprimé 376 890 comptes, un chiffre en forte hausse par rapport à la précédente salve de suppressions. 


Le gouvernement britannique suit son allié américain sur les nouvelles mesures de sécurité en avion. Les appareils électroniques qui dépassent les limites de taille seront interdits en cabine sur les vols au départ de plusieurs pays.

Lancé en octobre dernier, le service Periscope Producer se dote désormais d’une API qui permet notamment de lancer une diffusion en direct depuis un appareil tiers, autre qu’un smartphone, et sans se connecter à l’application. 

Hier dans la soirée, de nombreux services en ligne du géant américain sont restés inaccessibles pendant deux heures dans plusieurs régions du monde. Le problème a été résolu sans que Microsoft ne donne d’explications.

La version « developer preview » de la future mouture Android O est disponible. Au menu, beaucoup d’améliorations en termes de performance, mais assez peu d’ordre « visuel ». 

En s’offrant la pépite française de la « Adtech » Teads, Altice poursuit sa stratégie autour des télécoms, des contenus et de la publicité. Ce faisant, le groupe construit aussi une offre de ciblage de plus en plus élaborée. 

Toutes les News
LIVRES BLANCS

HPE 3PAR : Le stockage 100%  flash de référence, un Livre Blanc HPE.

Avec un volume de données augmentant de 40% par an dans l’ensemble des entreprises et une demande des utilisateurs de pouvoir y accéder depuis n’importe quel terminal (PC, tablettes, smartphones), les solutions Flash tendent à devenir incontournables. Découvrez dans ce livre blanc pourquoi HPE 3PAR est devenue la solution de référence pour les entreprises soucieuses de réaliser leur transformation numérique dans les meilleures conditions possibles.

 


Déployer rapidement un micro datacenter, un Livre Blanc Schneider Electric. 

Ce document traite de la mise en place d'améliorations réalistes au niveau de l'alimentation, du refroidissement des racks, de la sécurité physique, de la surveillance et de l'éclairage. Il se concentre sur les petites salles serveurs et succurscales de 10kW de charge informatique maximum.


Apporter des solutions aux préoccupations relatives à la cybersécurité
des plates-formes de surveillance à distance des datacenters
, un Livre Blanc Schneider Electric. 

Les services de surveillance à distance numérique permettent de surveiller et d'analyser en temps réel, les données des systèmes d'infrastructures physisques des datacenters.

Ce document décrit les aspects de sécurité clés liés au développement et à l'exploitation de plates-formes de surveillance à distance reposant sur le cloud qui protègent la confidentialité des données et la sécurité des systèmes d'infrastructures contre les attaquants. 


Le stockage flash au service des applications cloud, Un Livre Blanc PureStorage.

Le cloud computing transforme la façon dont les organisations développent et distribuent des applications. Les équipes de développement peuvent utiliser des clouds privés, publics ou hybrides afin de configurer rapidement de nouvelles infrastructures qui n'interfèrent pas avec les ressources ou opérations existantes. 


Evergreen Storage : Mise à niveau continue des systèmes de stockage flash, Un Livre Blanc PureStorage.

Pure Storage lance un nouveau modèle de mise à niveau technologique avec Evergreen Storage.

Bien que nécessaire à la réussite des entreprises, la gestion des mises à niveau technologiques n'est pas la tâche préférée des administrateurs de stockage d'entreprise. Lorsque l'entreprise évolue, gère plus de données, et installe de nouvelles applications, l'infrastructure de stockage doit inévitablement se développer en termes de performances et de capacité.



Tous les Livres Blancs