vendredi 9 décembre 2016
 
Pourquoi HPE 3PAR est la solution de référence (2ème partie)
Les plateformes de stockage Flash HPE 3PAR disposent de caractéristiques uniques et exceptionnelles qui en font la plateforme de référence pour mettre en œuvre rapidement, efficacement et à coût réduit des solutions de stockage qui améliorent l’efficacité du système d’information de l’entreprise. Dans cette seconde partie, examinons le rôle des puces ASIC, de la virtualisation et la gestion du cache. [Lire l'article...]

Elections US : des votes ont-ils été truqués ?

Un groupe d’experts en sécurité informatique demande à ce que les votes
soient recomptés en Pennsylvanie, Wisconsin et Michigan. Ces trois États
sont qualifiés de swing states. Les deux premiers ont été gagnés par Donald Trump alors que le résultat définitif du Michigan n’est toujours pas connu.La candidate verte Jill Stein affirme avoir levé 2,5 millions de dollars pour procéder à ce recompte.

Est-ce une ultime manœuvre de mauvais perdants ou y-a-t-il un soupçon légitime ? Personne à ce stade n’est en mesure de le dire. De même, aucune de ces personnes ne parle aujourd’hui d’annulation des résultats et donc de l’élection. Mais beaucoup disent que cette opération d’audit des machines à voter et de recompte est indispensable, ne serait-ce que pour garantir la sincérité du vote et s’assurer que le résultat n’a pas été faussé par un quelconque hack.

Experts ou activistes

Tout est parti d’un article publié par le New York Magazine mardi soir indiquant qu’un groupe de spécialistes en sécurité informatique mené par le professeur Alex Halderman de l’univertisé du Michigan avait rencontré les équipes de madame Clinton, notamment son directeur de campagne John Podesta, afin de les convaincre de déposer un recours demandant le recompte dans les trois États pré-cités. Selon le magazine, il y aurait des disparités flagrantes dans les résultats entre les comtés qui fournissent une trace papier après le vote et d’autres pour lequel le vote est totalement électronique. Selon eux, la différence serait de l’ordre de 7% dans le Wisconsin soit 30 000 votes alors que Mme Clinton a perdu cet État pour 27 000 voix.

Cela a donc conduit à une bagarre d’experts expliquant que si l’on prenait en compte d’autres facteurs (et non pas seulement la présence ou non d’une trace papier) tels que le niveau d’éducation ou la couleur de la peau, ces différences dans les résultats s’expliquaient beaucoup plus simplement. Notons que les activistes demandant un recompte n’ont pas fourni de preuves d’un piratage ou d’une manipulation mais demandent que l’opération soit menée pour confirmer la sincérité du vote, tout particulièrement après que l’administration Obama ait affirmé que des hackers russes étaient derrière le piratage du Comité Démocrate pour l’Election.

Dans l’article publié sur son blog, M. Halderman pondère les affirmations publiées dans le NY Mag mais estime qu’un recompte dans les trois États devrait être mené et, surtout, insiste pour que d’autres mesures soient prises dans le futur pour s’assurer de la sincérité des votes. Le problème le plus aigu se trouve en Pennsylvanie, État dans lequel les machines à voter ne délivrent pas de copie papier du vote à l’électeur et ces machines auraient déjà par le passé montré qu’elles pouvaient être piratées en quelques minutes.

Plus que quelques jours

Ce point est d’ailleurs confirmé par de nombreux experts en sécurité, indépendamment de leurs préférences partisanes. « Auditer les élections aiderait à régler une incertitude dangereuse et persistante autour de systèmes dont on sait qu’ils sont potentiellement la proie de pirates informatiques » écrit Wired. Il ne s’agirait pas d’un recompte total mais sur une partie infime des votes, ceci permettant de s’assurer de la validité des résultats avec une marge de 95% alors que quelques pour-cents seulement seraient recomptés. Il ne reste désormais que quelques jours à l’équipe Clinton pour engager cette procédure : vendredi pour le Wisconsin, lundi pour la Pennsylvanie et mercredi prochain pour le Michigan. L’opération si elle est menée pourrait coûter des millions de dollars payés par l’équipe Clinton. De plus, le président encore en fonction jusqu’au 20 janvier souhaite que la transition se passe le plus calmement possible et ne semble donc pas être favorable à ce recompte.

Cependant, de manière générale de plus en plus d’Américains souhaitent que soient mis en place des systèmes d’audit des élections, non pas à l’initiative d’un camp mais de manière systématique. Ceci conduirait notamment à remplacer les machines à voter qui ne délivrent pas de trace papier. Les Américains – démocrates & républicains – doivent et veulent savoir si les systèmes ont été piratés, quel que soit le président élu.

Jill Stein veut recompter

La candidate du Green Party, Jill Stein, a lancé hier une opération de collecte de fonds pour procéder à ce recompte. L'objectif est de lever 4,5 millions de dollars. En moins de 24 heures, elle a levé 2,6 millions de dollars pour lancer cette opération. Elle estime qu'il faudra entre 6 et 7 millions de dollars au total pour payer les avocats et observateurs.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros




/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  


Tous les Livres Blancs


/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires