vendredi 9 décembre 2016
 
Pourquoi HPE 3PAR est la solution de référence (2ème partie)
Les plateformes de stockage Flash HPE 3PAR disposent de caractéristiques uniques et exceptionnelles qui en font la plateforme de référence pour mettre en œuvre rapidement, efficacement et à coût réduit des solutions de stockage qui améliorent l’efficacité du système d’information de l’entreprise. Dans cette seconde partie, examinons le rôle des puces ASIC, de la virtualisation et la gestion du cache. [Lire l'article...]

VivaStreet accusé de proxénétisme sur mineur

La plateforme de petites annonces héberge des services de prostituées, souvent sous le couvert de prestations de massage. Les parents d’une d’entre elles, mineure, attaque le site pour proxénétisme sur mineur, lui reprochant son inaction.

Des parents attaquent en justice le site de petites annonces VivaStreet pour proxénétisme sur mineure. La fille des plaignants, 14 ans, se prostitue par le biais de petites annonces dans la rubrique Rencontres « adultes » de la plateforme. « Elle annonce qu'elle a 20 ans, mais c'est bien ma fille qui avait 14 ans le jour où les photos ont été prises » explique le père à nos confrères de France Inter.

Vivastreet est fréquemment pointé du doigt sur ces sujets. Jusque dans les rapports de l’Assemblée nationale. À propos du site et de sa section Erotica, Guy Geoffroy, député LR, écrivait en 2011 que « sans que toutes ces annonces puissent être assimilées à des offres prostitutionnelles, il est néanmoins révélateur de l’importance du phénomène de la prostitution sur Internet que près de 5 000 annonces distinctes, en France, aient été recensées en 2010 ». Les journalistes de France Inter font le même constat en 2016.

La LCEN excuse-t-elle tout ?

VivaStreet se refuse à tout commentaire pour l’instant. Néanmoins Anne Alcatraz, avocate de la société, souligne que VivaStreet est soumis au régime d’intermédiaire technique, tel que défini dans la LCEN. A ce titre, la plateforme ne peut voir « sa responsabilité civile engagée du fait des activités ou des informations stockées à la demande d'un destinataire de ces services si elles n'avaient pas effectivement connaissance de leur caractère illicite ».

 

On pourrait également signaler que l’hébergeur n’a aucune obligation « de surveiller les informations qu'elles transmettent ou stockent, ni à une obligation générale de rechercher des faits ou des circonstances révélant des activités illicites ». Or en 2011, le rapport de Guy Geoffroy citait les mesures prises par VivaStreet pour signaler aux forces de l’ordre les « suspicions de traite des êtres humains ».

C’était il y a cinq ans, le problème ne semble toujours pas résolu. Pire encore, comme le montre cette plainte, les prostituées peuvent être mineures, malgré le système de filtrage selon lequel l’internaute doit confirmer « avoir au moins 18 ans » et comprendre « la teneur potentiellement choquante des annonces placées pour Adultes ». Un filtrage aisément contournable, comme tout adolescent ayant consulté au moins une fois un site interdit aux moins de 18 ans le sait. 

Uberisation de la prostitution

Or, dans certains cas, la pornographie enfantine par exemple, les intermédiaires sont tenus de « mettre en place un dispositif facilement accessible et visible permettant à toute personne de porter à leur connaissance ce type de données » (toujours dans la LCEN). Sur VivaStreet, il est effectivement possible de signaler un contenu, mais seulement si celui-ci est une « arnaque », placé dans la « mauvaise catégorie » ou « expiré ». Aucune référence au caractère choquant ou potentiellement illégal d’un contenu.

En outre, le Code pénal vient contredire la LCEN en punissant « le fait, par quiconque, de quelque manière que ce soit, d’aider, d’assister ou de protéger la prostitution d’autrui » (225-5°1). Le champ est très large et pourrait aboutir en une nouvelle jurisprudence : le fait pour un site de petites annonces de mettre en relation clients et prostituées relèvent-il ou non du proxénétisme ? VivaStreet peut certes se réfugier derrière le bouclier du statut d’intermédiaire technique, mais sa défense risque de ne pas être aussi simple.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Débats

Actuellement à la Une...

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros




/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  


Tous les Livres Blancs


/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires