X
News Partenaire
EasyVista : simplifier le quotidien des collaborateurs en entreprise

En capitalisant sur son expertise en ITSM (Information Technology Service Management), EasyVista a développé une plate-forme en mode Licence ou SaaS qui facilite les processus internes dans les services proposés par les entreprises à leurs collaborateurs. [Lire l'article...]

Le vrai rôle de Facebook et Twitter dans l’élection de Donald Trump

Depuis la victoire du candidat républicain, chacun cherche à décrypter les ressorts d’une élection qui a constitué une surprise pour la plupart des observateurs. Facebook est montré pour avoir diffusé de fausses nouvelles à l’encontre de Mme Clinton. Facebook et Twitter ont bien joué un rôle dans cette élection, mais pas où on le croit.

C’est une polémique qui enfle depuis plusieurs jours : Facebook a-t-il contribué à l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Et si la réponse est positive, de quelle manière ? Sentant le vent du boulet, Mark Zuckerberg et ses équipes se sont empressés de déminer le terrain, tout particulièrement eu égard aux fausses nouvelles qui auraient été diffusées sur le réseau social à propos de Mme Clinton, informations qui n’auraient pas été bloquées et qui auraient contribué à une désaffection de l’électorat démocrate. « Zuck » et ses troupes ont donc multiplié les déclarations expliquant que tout ceci n’était qu’une goutte d’eau dans l’océan, ceci ne les empêchant pas quelques jours après d’annoncer (avec Google) que les publicités pour ces sites « fake » seraient désormais bannies.

Twitter pour l'homme, Facebook pour les sous

Mais la polémique est loin d’être finie. En effet, le directeur de la campagne numérique de Mr Trump – Brad Parscale – vient de déclarer que Facebook avait eu une influence majeure dans l’élection non pas à cause de ces « fake news » mais parce que le réseau social avait permis une levée de fonds de plus 250 millions de dollars en ligne. Cité par Wired, Brad Parscale a déclaré : « notre principal incubateur nous permettant de lever ces fonds a été Facebook ».

Mr Parscale travaillait avec le candidat avant que celui-ci n’annonce sa candidature. Durant le cycle électoral, l’entreprise de Mr Parscale a levé 90 millions de dollars uniquement au travers de campagnes publicitaires numériques et Facebook est la plate-forme qui a le plus largement contribué. «Facebook et Twitter ont été les raisons de notre victoire. Twitter pour Mr Trump et Facebook pour les levées de fonds».

La concentration des dépenses sur les réseaux sociaux plutôt que sur les publicités télévisées est certainement l’une des clés de cette élection. Alors que madame Clinton dépensait plus de 200 millions de dollars dans les derniers mois en publicités télévisuelles, Mr Trump y consacrait moins de la moitié. Comme l’écrit Wired, : « Parce que Trump ne dépensait pas tant dans la télévision, il semblait que son équipe n’investissait pas pour changer l’opinion des gens. Mais ils le faisaient : online ». Le numérique est donc devenu le premier levier de communication et donc d’investissement.

175 000 variations d'une même pub

Mais plus encore, c’est l’agilité du media qui a permis de structurer des messages publicitaires parfaitement en phase avec les attentes d’un électorat donné. Gary Coby, directeur de la publicité pour le Comité national républicain explique que ses équipes avaient la possibilité de réaliser des tests énormes pour leurs messages. Sur un jour donné, il était possible de tester 40 à 50000 variantes d’une même publicité afin de vérifier leurs performances, avec des sous-titres ou non, en formats vidéos ou statiques. Le jour du troisième et dernier débat entre les deux candidats, l’équipe de Mr Coby a testé 175000 variations du même message. « Tous les réseaux et plateformes publicitaires veulent servir les publicités qui obtiennent le plus d’engagement. Plus vous testez, plus vous avez l’opportunité de trouver la meilleure configuration », affirme M. Coby.

Si Mme Clinton n’a pas négligé les réseaux sociaux, son équipe ne l’a pas fait avec la même acuité ni la même énergie en dépit des 30 millions de dollars investis. Andrew Bleeker, membre de l’équipe de Mme Clinton en charge du numérique, le reconnaît : « Ils ont dépensé un pourcentage plus important que nous et ils ont poussé à l’extrême les possibilités offertes par ce média ». Si l’on ajoute l’usage très « sioux » fait de Twitter par Mr Trump, arrivant à lancer toutes sortes de débats polémiques ou non en 140 caractères, ce qui avait pour effet de remettre en permanence les projecteurs sur lui et donnait à gloser aux journalistes, analystes et autres observateurs de la vie publique, sans que ces derniers ne voient l’engagement auprès des citoyens.

Un exemple à suivre, obligatoirement

Finalement Wired conclut que si les fausses news ont peu ou pas affecté les résultats de l’élection, Facebook en tant que plateforme a clairement contribué. Le président élu a été avide de briser les modèles traditionnels de campagne. « Son équipe a cherché de nouveaux moyens d’utilisation des outils et plateformes numériques, lesquels dominent aujourd’hui le paysage médiatique. Quiconque voudra battre Mr Trump dans le futur devra faire de même », terminent nos confères.

Chez nous aussi, assurément. Au moment où nous publions ces lignes, Emmanuel Macron vient d’annoncer sa candidature à la présidentielle. Compte tenu de son âge, de son expérience et de son appétence pour tout ce qui touche au numérique, il est évident qu’il ne sera pas le plus mal placé dans cette bataille numérique. Le débat vaut aussi pour les candidats à la primaire de la droite et du centre pour lesquels il ne reste que 4 jours pour les 7 prétendants et 11 pour les deux qui seront qualifiés.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Elections US

Actuellement à la Une...
Dossier L'1FO

Messageries sécurisées : des solutions pour tous les usages

L’actualité de ces derniers mois l’a démontré : si l’on veut réellement que les échanges d’e-mails soient sécurisés, il est impératif de chiffrer les messages. Or, la cryptographie est considérée comme trop lourde à utiliser pour la majorité des utilisateurs. Mais une nouvelle génération de logiciels est apparue. Article paru dans le n°156 de L'Informaticien.

Afficher tous les dossiers



LIVRES BLANCS

Comment choisir la solution de surveillance réseau adéquate ?  Un Livre Blanc Paessler.

Pour que son infrastructure informatique lui donne entière satisfaction, toute entreprise doit pouvoir compter sur un réseau haute performance. Pour maintenir la fluidité des procédures, tous les processus doivent fonctionner de manière fluide, y compris les communications internes et externes entre sites de l’entreprise, ainsi qu’avec les clients et partenaires. Les dysfonctionnements et pannes des processus opérationnels provoquent facilement des pertes de temps et surtout d’argent.


Stockage Flash : 1 000 utilisateurs témoignent, un Livre Blanc HPE.

1 000 responsables informatiques ont été interrogés à l'initiative d'HPE afin de relater les "surprises", bonnes et mauvaises qu'ils ont rencontré lors du déploiement puis l'utilisation de solutions de stockage Flash. L'essentiel des configurations et des utilisations ont été passées en revue pour ce qui constitue la plus grande enquête jamais réalisée sur ce thème et qui permet à chacun de préparer au mieux sa propre voie d'évolution, ceci en évitant les écueils qu'ont pu rencontrer les professionnels interrogés. 


Gouvernance des identités et des accès, un Livre Blanc Micro Focus.  

Sous le joug des menaces informatiques et des réglementations rigoureuses qui lui sont imposées, votre entreprise a plus que jamais besoin d’instaurer une gouvernance des identités et des accès afin de se prémunir contre tout risque. Vous devez savoir précisément quels utilisateurs ont accès à quelles ressources et si leurs niveaux d’autorisation sont adéquats. 


Guide des meilleures pratiques de DevOps mainframe, un Livre Blanc Micro Focus.  

Souhaitez-vous distribuer de nouveaux services via des périphériques mobiles et le Web ? Rationaliser des processus pour remporter de nouvelles parts de marché ? Ou renforcer votre présence à l'échelle internationale ? Ou encore améliorer l'efficacité et la qualité du mainframe pour augmenter vos marges ? Les priorités peuvent sembler diverger, mais elles sont toutes réalisables. 


Sécurisation du cloud public, un Livre Blanc Fortinet.  

Un déploiement rapide, une réduction des coûts et une utilisation efficace des ressources ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles les entreprises et les services informatiques du monde entier portent autant d’intérêt à Amazon Web Services. Avec un offre riche en fonctionnalités et une myriade de formats et d’options informatiques, de plus en plus d’entreprises sont attirées par cet univers où les termes agilité et flexibilité revêtent une nouvelle signification. 


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

RGPD : SEREZ-VOUS PRÊT ? : cadre général, par où commencer ?, sécurité et législation - Profession DPO - Station F : gros plan sur la future Silicon Valley française - Services et convergence pour Hortonworks/Hadoop - French Tech Rennes/Saint-Malo - Découverte des Azure Functions - TensorFlow - Moteurs 3D - Laval Virtual...

 

LES ENJEUX DE LA 5G - Présidentielle : le numérique pour séduire les indécis - Lille Is French Tech - Comment l'Automatisation as a Service simplifie le quotidien - Foundation : le framework web front-end de Zurb - Solutions de sécurité Nex-Gen - Messageries sécurisées - Rencontre avec Benoît Thieulin, co-fondateur de la Netscouade (groupe Open)...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Video de propagande diffusée sur internet par l'Etat islamique en Syrie, le 3 janvier 2016Les dirigeants du G7 réunis à Taormina en Sicile ont accentué la pression sur les grands groupes internet, pour qu'ils luttent davantage contre les contenus radicaux, à la demande de la Grande-Bretagne, frappée mardi par un attentat meurtrier. [Sommaire]

Le joueur de go sud-coréen Lee Se-Dol opposé à l'ordinateur AlphaGo, à Séoul, le 12 mars 2016Le superordinateur AlphaGo de Google a battu samedi pour la troisième fois d'affilée le petit génie chinois du go, un jeu de stratégie asiatique, et va maintenant cesser de se mesurer aux humains, a indiqué son développeur. [Sommaire]

Google présente un nouvel outil donnant aux annonceurs la possibilité de mieux déterminer comment leurs publicités se concrétisent par des achatsGoogle vient de présenter un nouvel outil donnant aux annonceurs la possibilité de mieux déterminer comment leurs publicités se concrétisent par des achats mais son introduction soulève des craintes en matière de protection des données. [Sommaire]

(Photo d'illustration) Deux joueurs déguisés en personnages de Street Fighter à Pékin, le 10 juin 2016Les meilleurs joueurs de "Street Fighter V", dernier épisode en date de l'un des plus célèbres jeux vidéo de combat, sont réunis ce week-end à Paris, pour un tournoi international ouvert au public. [Sommaire]

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg le 17 avril 2017 à San Jose, Californie.Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a finalement reçu son diplôme - à titre honorifique - jeudi à Harvard, treize ans après avoir quitté les bancs de la prestigieuse université américaine. [Sommaire]

La Corée du Nord est-elle à l'origine de la cyberattaque mondiale qui a infecté des centaines de milliers d'ordinateurs début mai?La Corée du Nord est-elle à l'origine de la cyberattaque mondiale qui a infecté des centaines de milliers d'ordinateurs début mai? [Sommaire]

Un homme utilise un casque de réalité virtuel au Le groupe français de cinéma MK2, qui s'est lancé récemment dans la distribution internationale de contenus de réalité virtuelle, a conclu un accord portant sur cette technologie avec la société chinoise SoReal, co-fondée par le réalisateur Zhang Yimou, a-t-il annoncé mercredi. [Sommaire]

STMicroelecronics fête ses trente ans cette annéeAprès plusieurs années agitées et quelques plans sociaux, le fabricant franco-italien de semiconducteurs STMicroelectronics semble désormais bien reparti grâce à des composants électroniques pour les objets connectés et la conduite intelligente.   [Sommaire]

Le Samsung Galaxy S8 avait été très bien accueilli lors de sa sortie en avrilSamsung Electronics a annoncé mercredi qu'il tentait de vérifier les dires de hackers allemands affirmant être parvenus à tromper le système de reconnaissance de l'iris du nouveau Galaxy S8. [Sommaire]

Le joueur de go chinois Ke Jie, 19 ans, le 23 mai 2017 à Wuzhen (est de la Chine)Le superordinateur de Google a une nouvelle fois eu raison de l'être humain en écrasant mardi le petit génie chinois du go, millénaire jeu de stratégie asiatique. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 30 mai au 3 juin 2017. La French Tech y est représentée cette année par 12 start-up. Organisé par Taitra.

WWDC17

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC17 se tiendra du 5 au 9 juin 2017 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

DATACLOUD EUROPE

Le congrès et exposition Datacloud Europe a lieu à Monaco (Grimaldi Forum) du 6 au 8 juin 2017. Organisé par BroadGroup.

AI PARIS

Conférence, exposition, rendez-vous d'affaires sur l'IA en entreprise à Paris (Cité Internationale Universitaire) les 6 et 7 juin 2017. Organisé par Corp Agency.

FUTUR EN SEINE

Festival international, gratuit et ouvert à tous, dédié aux innovations technologiques, Futur en Seine tient sa 8ème édition du 8 au 10 juin 2017 à la Grande Halle de La Villette à Paris sur le thème des nouvelles intelligences. Organisé par Cap Digital et soutenu par la région Ile de France.

MAKER FAIRE

Du 9 au 11 juin 2017, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la première fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.

VIVA TECHNOLOGY

Pour sa 2ème édition, Viva Technology, salon de l'innovation et de la croissance des start-up, se tient du 15 au 17 juin 2017 à Paris (Paris Expo, porte de Versailles). Organisé par Publicis et Les Echos.

Voir tout l'AgendaIT