vendredi 9 décembre 2016
 
Pourquoi HPE 3PAR est la solution de référence (2ème partie)
Les plateformes de stockage Flash HPE 3PAR disposent de caractéristiques uniques et exceptionnelles qui en font la plateforme de référence pour mettre en œuvre rapidement, efficacement et à coût réduit des solutions de stockage qui améliorent l’efficacité du système d’information de l’entreprise. Dans cette seconde partie, examinons le rôle des puces ASIC, de la virtualisation et la gestion du cache. [Lire l'article...]

La lutte anti-terroriste gonfle les dépenses informatiques de l’Etat

Alors que la tendance était à la diminution des dépenses informatiques en 2013 et 2014, le budget informatique de l’Etat est reparti à la hausse en 2015 du fait « de la consommation des ministères ayant bénéficié du plan de lutte anti-terrorisme ».

Le budget prévisionnel 2017 de l’État frôle les 382 milliards d’euros, dans lequel l’informatique représente 10 milliards d’euros. Ces dépenses comprennent celles de l’État, du secteur social et de la santé, des opérateurs et des collectivités territoriales ainsi que les dépenses de personnel ; 18 000 personnes travaillent dans le domaine des systèmes d’information et de communication (SIC) de l’État. 

C’est ce que l’on apprend tout d’abord dans un rapport complet signé par le sénateur UDI du Finistère Michel Canevet. Plusieurs pistes de réflexion sont avancées ainsi que certaines recommandations, portant par exemple sur la valorisation des informaticiens, la nécessité de sécuriser les projets informatiques de l’État mais aussi d’accompagner l’évolution des systèmes d’information et la modernisation de l’action publique. 

Evolution des dépenses

Le rapport détaille tout d’abord l’évolution des dépenses informatiques par ministère. Depuis plusieurs années, le ministère de l’Économie est le plus dépensier malgré une baisse régulière de ses dépenses. On notera également le bond des dépenses du ministère de l’Intérieur entre 2014 et 2015, qui est de 63,3 millions d’euros. 

Le sénateur écrit aussi qu’il n’existe pas de véritable outil de pilotage de ces dépenses et que, pour ce faire, une modification de Chorus est envisagée. La Dinsic évoque pour sa part la mise en place d’un référentiel interministériel. 

Mais ce qui est surtout intéressant c’est la suite du rapport, dans laquelle on lit que des diminutions de dépenses avaient été constatées sur 2013 et 2014. Entre ces deux années et hors masse salariale, les dépenses informatiques de l’État avaient reculé de 100 millions d’euros, passant de 2 milliards d’euros à 1,9 milliard d’euros. 

Le contexte social ayant changé, le niveau des dépenses et reparti à la hausse en 2015, avec des dépenses supérieures de 97 millions d’euros par rapport aux dépenses 2014. « Après analyse détaillée auprès des ministères, cette augmentation s’explique en réalité par l’évolution de la consommation des ministères ayant bénéficié du plan de lutte anti-terrorisme », écrit le sénateur. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances

Actuellement à la Une...

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros




/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  


Tous les Livres Blancs


/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires