X

Top 8 des propositions de Donald Trump sur le numérique

Relocaliser les activités de fabrication aux USA, passer en revue la cyberdéfense des Etats-Unis… certaines propositions du 45ème Président des Etats-Unis ne sont pas délirantes. Mais pour la majorité, on peut craindre que Donald Trump se mette à dos la Silicon Valley, les défenseurs des libertés sur Internet et, à peu de choses près, le reste du monde.

Ce n’est pas vraiment le genre de la maison de faire des Tops, mais vue la personnalité de Donald Trump… pardon, du 45ème Président des Etats-Unis d’Amérique, nous nous sentons obligé de faire un article à la mesure du personnage. Voici donc le Top 8 des propositions du prochain POTUS pour le numérique.

 

1. Plus d’Américains dans la Silicon Valley !

L’homme veut construire un mur à la frontière mexicaine afin d’empêcher les entrées illégales sur le sol américain. Mais sa lutte contre l’immigration passe aussi par la réduction du nombre d’immigrés légaux, en situation régulière. Donald Trump a ainsi proposé lors d’un débat de réduire le nombre de visas H-1B délivrés. Ces visas permettent à des travailleurs qualifiés de résider aux Etats-Unis. « C’est mauvais pour les entreprises, c’est mauvais et injuste pour nos travailleurs » avait dénoncé celui qui n’était pas encore Président. Problème, la Silicon Valley emploie des régiments entiers de travailleurs étrangers qualifiés. Pour les Microsoft et autres Intel, le H-1B permet de faire correspondre l’offre de profils qualifiés et de compétences avec la demande toujours croissante des entreprises de l’IT.

2. Relocaliser fabrication et assemblage aux Etats-Unis

« Je vais obliger Apple à arrêter de fabriquer ses iPhone en Chine » rugissait Donald Trump en avril dernier. Plus largement, c’est à l’ensemble des constructeurs que le candidat appelait à relocaliser aux Etats-Unis la production de leurs appareils. Il s’agit avant tout de donner aux Américains le travail effectué par des entreprises telles que Foxconn. Ce n’est pas gagné, d’autant que l’industrie réfléchit de plus en plus en termes de robotisation et d’automatisation des manufactures, sur fond de développement de l’IA. Les iPhone fabriqués aux Etats-Unis oui, mais ce ne sont pas des ouvriers américains qui en bénéficieront à plus ou moins long terme. Plus l’augmentation des coûts à court terme, forcément répercutés sur le consommateur final.

3. Cybersécurité, avec des hackers russes dedans

Concernant les problématiques de cybersécurité, Donald Trump s’est montré assez éclairé sur le sujet. Il est en faveur d’un « examen de l’intégralité de la cyberdéfense et des vulnérabilités des Etats-Unis par une Cyber Review Team issue du Pentagone, du secteur privé et des forces de l’ordre ». Il prône également une politique de sensibilisation des fonctionnaires américains sur ces sujets. Tout en appelant de ses vœux la création de capacités offensives dans la cybersphère. Bon, il a également invité les hackers russes à pirater les comptes mails d’Hillary Clinton, mais ça c’était pendant la campagne.

4. La backdoor ou le boycott ?

Si la sécurité des infrastructures informatiques du gouvernement doit être assurée, il n’en va pas de même pour le privé. Donald Trump supporte ouvertement l’ouverture de backdoors dans les logiciel des éditeurs. Mais ça part d’un bon sentiment, c’est pour « trouver Daech ». Notons que Mister futur Président avait appelé au boycott d’Apple lorsque celui-ci avait refusé de craquer l’iPhone du tueur de San Bernardino.

5. Fermer des parties d’Internet

Et si jamais on ne trouve pas Daech, bloquons Internet. En partie. Lors de la campagne, Donald Trump soutenait qu’il fallait « fermer Internet en partie » (sic) afin d’empêcher que la propagande islamiste se répande chez « nos jeunes les plus impressionnables ». Mais comment fait-on pour fermer l’Internet, me demanderez-vous. Donald Trump a sa petite idée : « il faut que nous demandions à Bill Gates et d’autres gens qui comprennent ce qui se passe »,
« faire travailler la Silicon Valley » sur ce projet…

6. Revenir sur l’émancipation de l’ICANN

Sur le sujet de l’ICANN, Donald Trump ne s’est guère exprimé mais il devrait suivre l’avis de son parti en la matière. En d’autres termes, s’opposer à une émancipation du gestionnaire des noms de domaine, que sa réforme récente transforme en une entité internationale multipartite… Ouvrant ainsi grand les portes aux ennemis de la liberté que sont l’Iran, la Russie ou encore la Chine. Mais le nouvel exécutif peut-il revenir sur l’expiration liant l’ICANN au Département du Commerce ? Une telle procédure risque de s’avérer complexe.

7. Neutralité du Net ? Voilà qui est fâcheux pour nos opérateurs

En 2014, Trump promettait déjà de s’attaquer aux règles de la neutralité du net. A ses yeux, les telcos devraient pouvoir proposer de meilleurs services à leurs clients ayant un portefeuille plus rempli. Il s’agit de revenir sur les réglementations de la Federal Communications Commission par voie de « moratoire », ce qui reviendra à piétiner certaines décisions du régulateur américain. Mais Comcast, Verizon et AT&T seront ravis.

8. Enquêter sur Amazon, mais surtout sur Jeff Bezos

Y a-t-il une inimitié entre Donald Trump et Jeff Bezos ? Toujours est-il que le candidat à la Maison Blanche vouait aux gémonies le patron d’Amazon, lui promettant « beaucoup de problèmes » en cas de victoire aux élections. Et surtout une enquête sur les pratiques fiscales d’Amazon et de AWS. Il faut dire aussi que Jeff Bezos est l’heureux propriétaire du Washington Post, un journal ayant fait campagne contre Donald Trump. Et il a la rancune tenace, Donald. « Amazon s’en tire facilement avec les taxes parce qu’il utilise le Washington Post afin que les politiciens ne taxent pas Amazon comme il devrait l’être » expliquait-il lors de sa campagne. Jeff Bezos, vous voilà prévenu !


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...
Offres d'emploi
RSS
12345

Lancez votre recherche sur notre rubrique Emploi avec notre partenaire

Fil Twitter de L'1FO






LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


Les recommandations du FBI pour se protéger des attaques Ransomwares, un Livre Blanc Cegedim-Outsourcing-Landesk. 

Les incidents liés aux ransomwares ont augmenté de près de 26 % en 2016 par rapport à 2015 (Sources FBI). Il devient urgent de protéger vos données sensibles et vos utilisateurs. Il faut assurez la sécurité IT partout et tout le temps !

Découvrez les recommandations du FBI en téléchargeant le livre blanc de notre partenaire LANDESK.  


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  


Cas client du Swiss Economic Forum, un Livre Blanc Intralinks. 

Le Swiss Economic Forum utilise Intralinks VIA® comme moyen sûr, économique et conforme pour partager des documents confidentiels avec ses partenaires lors de l’examen des stratégies de croissance des PME demandant un financement.  


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

PÉPITES DE L'IT : Ces start-up vont faire du bruit en 2017 ! - Sécurité SI 2017 : bien se préparer face aux attaques redoutées - Architectures hyperconvergées : les avantages selon Nutanix - Secure by Design : la sécurité pensée de A à Z - Rencontre Tristan Nitot : "Facebook est un CRM géant" - Devenir développeur web en 5 mois, c’est possible !...

 

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : nos coups de coeur vont à Cubetto, Orbi et Thingz...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Yahoo!: la vente du coeur de métier à Verizon repoussée au 2e trimestreYahoo! a annoncé lundi un report de la vente de son coeur de métier au géant des télécoms Verizon, une opération sur laquelle des doutes se sont accumulés après la révélation de cyberattaques massives contre le groupe internet.  [Sommaire]

Le siège du groupe L'Oréal à Clichy, près de Paris, le 26 août 2010Le géant français des cosmétiques L'Oréal et l'incubateur de start-up basé à Londres, Founders Factory, ont annoncé lundi la sélection de 5 start-up de la beauté connectée qui bénéficieront d'un "programme d'accélération" visant à soutenir leur développement. [Sommaire]

Le directeur général de SFR, Michel Paulin, à Paris le 23 janvier 2017L'opérateur de télécoms SFR, filiale du groupe Altice, a réaffirmé lundi, par la voix de son directeur général Michel Paulin, sa stratégie dans le très haut débit fixe et mobile, promettant à la fois une amélioration de la couverture mais également de la qualité du réseau. [Sommaire]

Une navette électrique et sans-chauffeur EZ10 de la RATP circule à Paris le 24 septembre 2016Des minibus électriques et sans chauffeur circulent depuis lundi et jusqu'au 7 avril à Paris entre les gares de Lyon et d'Austerlitz, des navettes accessibles gratuitement dans le cadre d'une expérimentation menée par la RATP. [Sommaire]

Le pape François, entouré des membres du corps diplomatique accrédités au Saint-siège, dans la Chapelle Sixtine dont les trésors sont désormais accessibles sur internetLa Chapelle Sixtine ou les Chambres de Raphaël en mode virtuel, et plus facile: c'est désormais possible grâce au nouveau site internet des Musées du Vatican, qui ambitionne d'accroître ainsi l'accès du public à l'ensemble de ses riches collections. [Sommaire]

Le Parti communiste chinois renforce son contrôle sur internet en Chine, notamment en encadrant les possibilités d'accès aux sites étrangers déjà bloqués comme Facebook ou GoogleLa Chine a lancé une campagne pour "mettre de l'ordre" parmi les fournisseurs d'accès à internet, visant en particulier les logiciels qui donnent accès aux sites étrangers bloqués dans le pays, comme Facebook ou Google.  [Sommaire]

Photo prise le 17 novembre 2016 de statistiques de la compagnie de financement participatif KissKissBankBank au siège à Paris"Explicite", média d'information créé par une cinquantaine d'anciens d'iTELE, a lancé lundi une campagne de financement participatif afin de lever 150.000 euros, "première étape de son financement", a indiqué à l'AFP son dirigeant Olivier Ravanello. [Sommaire]

Des Chinois consultent internet sur leurs smartphones, le 12 mars 2014 dans le métro de ShanghaiLe nombre d'internautes en Chine, déjà le plus élevé au monde, s'établissait fin décembre à 731 millions de personnes, soit l'équivalent de la population du continent européen, ont annoncé les autorités. [Sommaire]

Une femme, qui consulte son smartphone, passe devant une publicité pour le Samsung Galaxy Note7, le 11 octobre 2016 à Séoul, en Coréeu du SudSamsung a tenté lundi de tourner la page du fiasco du Galaxy Note 7 en imputant formellement à un défaut de batterie les problèmes survenus sur cet appareil phare dont la production avait été arrêtée en octobre. [Sommaire]

Des manifestants tiennent des panneaux montrant l'évolution du foetus lors d'une marche contre l'avortement à Paris le 22 janvier 2017"Garder son bébé, c'est la vraie liberté", "IVG tous concernés": plus de 10.000 opposants à l'avortement selon la police, 50.000 selon les organisateurs, ont défilé derrière ces slogans à Paris dimanche, pour leur "Marche pour la vie", particulièrement "politique" à trois mois de la présidentielle. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

L'1FO sur Facebook
AgendaIT

FIC

Plus d'infos

Forum International de la Cybersécurité à Lille

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

CIL

Plus d'infos

11ème Université des CIL, Correspondants Informatique & Libertés, futurs DPO

La 11ème Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés, a pour cadre le mercredi 25 janvier 2017 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel)

MOBILE WORLD CONGRESS

Plus d'infos

Congrès mondial de la mobilité (MWC)

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

BIG DATA

Plus d'infos

Un événement leader du Big Data en France

Conférences et exposition sur le Big Data les 6 et 7 mars à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

ROOMN

Plus d'infos

Une place d'affaires dédiée à la mobilité et au digital

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.
RSS
123