mardi 6 décembre 2016
 
Pourquoi HPE 3PAR est la solution de référence (2ème partie)
Les plateformes de stockage Flash HPE 3PAR disposent de caractéristiques uniques et exceptionnelles qui en font la plateforme de référence pour mettre en œuvre rapidement, efficacement et à coût réduit des solutions de stockage qui améliorent l’efficacité du système d’information de l’entreprise. Dans cette seconde partie, examinons le rôle des puces ASIC, de la virtualisation et la gestion du cache. [Lire l'article...]

IPv4 en rupture de stock

Le vénérable standard arrive à cours d’adresses disponibles. Le passage à l’IPv6 est nécessaire, incontournable. La question n’est pas tant de savoir s’il faut passer à l’IPv6, mais plutôt quand ?

L’Internet Architecture Board, cette organisation dont dépend notamment l’Internet Engineering Task Force, vient d’annoncer que « le stock d’adresses IPv4 disponibles est épuisé ». Il va falloir penser à la transition, prévient l’IAB. Résultat de l’épuisement du pool IPv4, il remarque « une augmentation des déploiements dual-stack (à la fois IPv4 et IPv6) et IPv6 seulement, une tendance qui ne fera qu'accélérer ».

Rappelons que la norme IPv6 stocke les adresses IP sur 128 bits là où l’IPv4 n’en compte que 32, offrant donc plus de possibilités d’adresses, réduisant de fait le risque de pénurie. Mieux, mais encore trop peu utilisé : malgré une croissance exponentielle, l’IPv6 ne représente aujourd’hui que 14% des connexions au moteur de recherche Google. En effet, l’IPv6 n’est pas compatible avec l’IPv4 : l’industrie doit se réadapter au nouveau système d’adressage.

« Par conséquent, les normes de mise en réseau doivent soutenir pleinement IPv6. L'IETF ainsi que les autres organismes de standardisation doivent veiller à ce que leurs normes n’endossent plus IPv4 » explique l’IAB, soulignant que les futurs travaux de l’IETF ne prendront plus en compte l’IPv4, mais bien l’IPv6. Et il devra en être de même pour l’ensemble du marché.

Une transition lente

Le changement ne se fera pas en un jour, une période de transition sera nécessaire et passera principalement par le dual-stack. Peu à peu, les environnement seront capables de supporter totalement l’IPv6 sans avoir besoin d’IPv4. « La question clé pour les organismes de standardisation est de supprimer tous les obstacles dans leurs normes qui empêchent ou ralentissent la transition dans différents environnements » insiste l’IAB.

 

Du côté de l’équipement réseau, le problème est en grande partie réglé et Internet peut supporter l’IPv6. C’est du côté des opérateurs que ça coince. Orange, par exemple, ne supporte que 15% du trafic IPv6. La France est d’ailleurs à la traîne, loin derrière les Etats-Unis, l’Allemagne ou encore la Grèce. L’Arcep a récemment mis en place une politique en faveur de l’adoption de l’IPv6.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Technologie, Réseau

Actuellement à la Une...

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros


/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  




/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires