X
News Partenaire
[Livre Blanc] Comment protéger son infrastructure virtuelle sans affecter les performances ?

Protéger l'infrastructure virtuelle sans affecter les performances. La virtualisation présente de nombreux avantages, mais pose également des problèmes de performances quand on parle de sécurité. [Lire l'article...]

Tous fichés !

Ou comment ficher tranquillement 60 millions de citoyens sans faire de remous. Le 30 octobre, le gouvernement a tenté de faire passer discrètement un décret mettant en place un « traitement de données à caractère personnel dénommé « titres électroniques sécurisés » (TES) » réunissant données relatives aux cartes nationales d'identité et aux passeports.

Alors que nous nous apprêtions tous à profiter d’un long week-end ensoleillé, le gouvernement a décidé de faire passer en douce un joli petit décret dans le Journal Officiel du 30 octobre. Celui-ci porte sur « la mise en œuvre d'un traitement commun aux cartes nationales d'identité et aux passeports ». Soit la création d’un fichier rassemblant les données de 60 millions de citoyens. Et, histoire de bien noyer le poisson, ce décret 2016-1460 était planqué parmi les dix-sept autres décrets publiés le même jour par le ministère de l’Intérieur.

Mais c’était sans compter sur Marc Rees et son œil vigilant. Notre confrère de Next Inpact a mis le doigt sur ce charmant décret. Qu’apprend-on ? Que le « ministre de l'Intérieur met en œuvre un traitement de données à caractère personnel dénommé « titres électroniques sécurisés » (TES) ». Fichiers de CNI (cartes nationales d’identité) et de passeports sont donc mixés et centralisés, exit le le principe de territorialisation.

 

 

Tout, tout, vous saurez tout sur les Français

Sous couvert de simplification des procédures et de lutte contre la fraude, les données à caractère personnel sont regroupées.

Les informations concernées ? Voici la liste exhaustive dressée place Beauvau :

  • 1° Les données relatives au demandeur ou au titulaire du titre :
    • a) Le nom de famille, le nom d'usage, les prénoms ;
    • b) La date et le lieu de naissance ;
    • c) Le sexe ;
    • d) La couleur des yeux ;
    • e) La taille ;
    • f) Le domicile ou la résidence ou, le cas échéant, la commune de rattachement de l'intéressé ou l'adresse de l'organisme d'accueil auprès duquel la personne est domiciliée ;
    • g) Les données relatives à sa filiation : les noms, prénoms, dates et lieux de naissance de ses parents, leur nationalité ;
    • h) Le cas échéant, le document attestant de la qualité du représentant légal lorsque le titulaire du titre est un mineur ou un majeur placé sous tutelle ;
    • i) L'image numérisée du visage et celle des empreintes digitales qui peuvent être légalement recueillies ;
    • j) L'image numérisée de la signature du demandeur de la carte nationale d'identité ;
    • k) L'adresse de messagerie électronique et les coordonnées téléphoniques du demandeur, lorsque celui-ci a choisi d'effectuer une pré-demande de titre en ligne ou a demandé à bénéficier de l'envoi postal sécurisé, ou sur déclaration de l'usager lorsqu'il souhaite être informé par ce moyen de la disponibilité de son titre ;
    • l) Le cas échéant, le code de connexion délivré par l'administration au demandeur pour lui permettre de déclarer la réception de son passeport lorsque ce titre lui a été adressé par courrier sécurisé ;
  • 2° Les informations relatives au titre :
    • a) Numéro du titre ;
    • b) Type de titre ;
    • c) Tarif du droit de timbre ;
    • d) Date et lieu de délivrance ;
    • e) Autorité de délivrance ;
    • f) Date d'expiration ;
    • g) Mention, avec la date, de l'invalidation du titre et de son motif (perte, vol, retrait, interdiction de sortie du territoire, autre motif), de la restitution du titre à l'administration, de sa destruction ;
    • h) Mentions des justificatifs présentés à l'appui de la demande de titre ;
    • i) Informations à caractère technique relatives à l'établissement du titre ;
    • j) Informations relatives à la demande de titre : numéro de demande et, le cas échéant, de pré-demande, lieu de dépôt, date de réception de la demande, date de l'envoi du titre au guichet de dépôt, motif de non-délivrance ;
    • k) La date et le mode de remise du titre ainsi que, le cas échéant, les nom, prénoms et identifiant du consul honoraire chargé de sa remise ou le nom, l'adresse du site internet de suivi et l'identifiant du transporteur chargé de son acheminement lorsque le titre est adressé à l'usager par courrier sécurisé ;
    • l) Les informations relatives à la réception du passeport par le demandeur lorsque le titre lui est adressé par courrier sécurisé : la date d'envoi du passeport, le numéro de suivi du courrier sécurisé, la date de la déclaration de réception, de non-réception ou de refus de réception du passeport, la mention des justificatifs produits à l'appui de la déclaration ;
  • 3° Les données relatives au fabricant du titre et aux agents chargés de la délivrance du titre :
    • a) Nom, prénom et références de l'agent qui enregistre la demande de titre ;
    • b) Noms, prénoms et références des agents mentionnés à l'article 3 ;
    • c) Identifiant du fabricant du titre ;
  • 4° L'image numérisée des pièces du dossier de demande de titre.

Oui, ça fait beaucoup, mais ça ne s’arrête pas là. En effet, les mairies et autres organismes de délivrance ne seront pas les seuls à avoir accès à ces données. Le décret prévoit que la police, la gendarmerie, les douanes ainsi que les « agents des services spécialisés du renseignement » peuvent accéder au « TES », « pour les seuls besoins de la prévention des atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation et des actes de terrorisme ». Oh, et nos amis d’Interpol et les autorités des Etats-membres de Schengen seront eux-aussi autorisés, dans une certaine mesure, à jeter un œil dans ce système de traitement.

Chez la Cnil, ça passe

Mais bon, n’allez pas crier au fichage généralisé. « Le traitement ne comporte pas de dispositif de recherche permettant l'identification à partir de l'image numérisée du visage ou de l'image numérisée des empreintes digitales enregistrées dans ce traitement » précise le décret. Pas de logiciel de reconnaissance faciale ou digitale, tout va bien… Sauf qu’il ne s’agit pas d’une stricte interdiction, ce point est donc susceptible d’’évoluer.

Devant cette situation orwelienne, comment la Cnil pourrait-elle ne pas réagir face à cette initiative de l’exécutif ? Le gendarme des données personnelles a bel et bien délibéré et émet des réserves. Il « observe d'abord que la mise en œuvre du traitement envisagé conduirait à réunir au sein d'un même fichier des données biométriques, en particulier les images numérisées des empreintes digitales et de la photographie de l'ensemble des demandeurs de cartes nationales d'identité et de passeports ».

Et la Commission déplore notamment que le gouvernement est passé outre le Parlement, instituant directement ce système par voie de décret. Mais la Cnil ne s’oppose pas au décret, juridiquement valide. « La Commission estime que les mesures de sécurité décrites par le responsable de traitement sont conformes à l'exigence de sécurité prévue par l'article 34 de la loi du 6 janvier 1978 modifiée » écrit-elle.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier L'1FO

Solutions analytiques : quels besoins pour quels métiers ?

Poussées par la recherche de la productivité et les meilleurs résultats financiers, les entreprises sont de plus en plus dans une approche « Data Driven ». Les managers veulent des tableaux de bord temps réel de l’activité. Une exigence qui a fait émerger une nouvelle race de logiciels : la BI Agile.

Afficher tous les dossiers
Offres d'emploi
RSS
12345678910Last

Lancez votre recherche sur la rubrique Emploi avec notre partenaire



LIVRES BLANCS

Sécurisation du cloud public, un Livre Blanc Fortinet.  

Un déploiement rapide, une réduction des coûts et une utilisation efficace des ressources ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles les entreprises et les services informatiques du monde entier portent autant d’intérêt à Amazon Web Services. Avec un offre riche en fonctionnalités et une myriade de formats et d’options informatiques, de plus en plus d’entreprises sont attirées par cet univers où les termes agilité et flexibilité revêtent une nouvelle signification. 


Le cloud d'entreprise pour les nuls, un ebook offert par Nutanix

Découvrez comment :

1- Préparer votre entreprise à la nouvelle ère des infrastructures IT.

2- Bénéficier des avantages incontestées des clouds publics sans pour autant perdre le contrôle sur l'infrastructure interne.

3 - Exploiter les nouvelles bonnes pratiques en matière de stockage d'entreprise, de virtualisation et de technologies du cloud. 


Chiffrer les données des entreprises : une activité rentable pour les cybercriminels, un Livre Blanc Bitdefender.

Le ransomware, cybermenace la plus prolifique du moment, se propage au sein des entreprises via les réseaux de partage de fichiers, les pièces jointes, les liens malveillants ou encore les sites Internet compromis autorisant les téléchargements directs. Le premier trimestre 2016 a enregistré une croissance de 3 500% du nombre de domaines utilisés pour la diffusion de ransomwares, établissant au passage un nouveau record.


Visualisation et gestion des projets et des connaissances avec MindManager Enterprise et Microsoft SharePoint, un Livre Blanc Mindjet-Corel.

Découvrez dans ce Livre Blanc comment vous bénéficiez, en tant qu’utilisateur, de l’intégration entre MindManager Enterprise et Microsoft SharePoint. Deux des principaux domaines d’application sont mis en évidence : d’une part les maps d’informations, de navigation et de connaissances, et d’autre part les maps de gestion de projet avec des tâches SharePoint synchronisées. 


HPE 3PAR : Le stockage 100%  flash de référence, un Livre Blanc HPE.

Avec un volume de données augmentant de 40% par an dans l’ensemble des entreprises et une demande des utilisateurs de pouvoir y accéder depuis n’importe quel terminal (PC, tablettes, smartphones), les solutions Flash tendent à devenir incontournables. Découvrez dans ce livre blanc pourquoi HPE 3PAR est devenue la solution de référence pour les entreprises soucieuses de réaliser leur transformation numérique dans les meilleures conditions possibles.


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

LES ENJEUX DE LA 5G - Présidentielle : le numérique pour séduire les indécis - Lille Is French Tech - Comment l'Automatisation as a Service simplifie le quotidien - Foundation : le framework web front-end de Zurb - Solutions de sécurité Nex-Gen - Messageries sécurisées - Rencontre avec Benoît Thieulin, co-fondateur de la Netscouade (groupe Open)...

 

GESTION DES SERVICES IT / ITSM : la DSI face à ses multiples défis - Cyberdéfense : la France renforce son arsenal - Nantes Tech : on y joue collectif ! - Solutions analytiques : quels besoins pour quels métiers ? - Le BASIC se découvre une nouvelle jeunesse - Quelles compétences recherchent les ESN en 2017 ? - Rencontre avec Laurent Leloup, auteur de «Blockchain : la révolution de la confiance»...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Peter Levachov a pu contrôler jusqu'à 100.000 ordinateurs grâce à des programmes malveillantsLa justice américaine a émis vendredi un acte d'accusation contre le pirate informatique russe Peter Levachov, arrêté en Espagne début avril et soupçonné d'avoir orchestré un vaste réseau de vol de données personnelles, selon le parquet fédéral du Connecticut. [Sommaire]

Un auditoire pendant le discours du président François Hollande, dans un atelier d'Airbus Safran Launchers, aux Mureaux, le 14 novembre  2016, à l'occasion du lancement de la production d'Ariane 6Airbus Safran Launchers (ASL) a annoncé le lancement de la production des modèles de qualification, destinés aux essais au sol d'Ariane 6, dont le premier vol est prévu en 2020, a l'issue d'une revue de maturité du programme. [Sommaire]

Le nouveau smartphone Galaxy S8 de Samsung, présenté le 29 mars 2017 à New YorkSamsung a lancé vendredi en Corée du Sud son nouveau Galaxy S8, une étape capitale pour un groupe qui cherche à se refaire une image après le fiasco du Note 7 et l'incarcération de son vice-président. [Sommaire]

Capture d'écran d'une vidéo du 23 mars 2015 montrant un prototype de voiture volante de la firme tchèque AeroMobilDeux prototypes de voitures volantes, imaginés par des firmes néerlandaise et slovaque, ont été présentés jeudi en avant-première mondiale à Monaco, où sont réunis jusqu’à dimanche des exposants des secteurs du luxe et de la construction de "supercars". [Sommaire]

Le PDG d'Orange Stéphane Richard à Paris le 20 avril 2017Orange a développé un assistant virtuel, appelé Djingo, qu'il compte enrichir dans le cadre d'un partenariat avec Deutsche Telekom, a annoncé jeudi Stéphane Richard, le PDG de l'opérateur français. [Sommaire]

Apple vise une chaîne d'approvisionnement en circuit ferméLe géant informatique américain Apple s'est donné pour but de ne plus utiliser "un jour" que des matériaux recyclés pour fabriquer ses appareils, selon son rapport annuel sur l'environnement publié jeudi. [Sommaire]

Le Crédit Mutuel va équiper d'ici à la mi-juin 20.000 chargés de clientèle du système Watson conçu par IBMLe Crédit Mutuel va équiper d'ici à la mi-juin 20.000 chargés de clientèle du système d'intelligence artificielle Watson conçu par le groupe informatique IBM afin de faciliter leurs relations avec les clients, ont annoncé jeudi les deux partenaires. [Sommaire]

Le PDG du groupe Orange Stéphane Richard présente Orange Bank à Paris le 20 avril 2017Orange Bank, le nouveau service bancaire de l'opérateur télécom Orange, sera lancé "à partir du 6 juillet", a annoncé jeudi le PDG du groupe Stéphane Richard à l'occasion du "Show Hello" où il présentait les innovations du groupe. [Sommaire]

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a annoncé jeudi le lancement en mai d'une nouvelle licence de jeu issue de la saga "Might and Magic Heroes", destiné exclusivement aux joueurs mobiles en Chine et publié par le géant de l'internet Tencent. [Sommaire]

Donald Trump, à Washington DC, le 19 avrilPlus de 150 entreprises américaines issues essentiellement du secteur technologique, dont des poids lourds comme Facebook, Google, Amazon et Microsoft, ont de nouveau pris position mercredi dans un document judiciaire contre la politique anti-immigration de Donald Trump. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT
A l'occasion de l'assemblée générale du CRIP et de l'assemblée générale de l'IMA, Fête de l'IT et du Digital le 11 mai 2017 au Pavillon Royal dans le Bois de Boulogne à Paris. Organisé par Itiforums.

JOOMLADAY

La rencontre annuelle  de la communauté francophone des utilisateurs du système de gestion de contenu (CMS open source Joomla a lieu les 12 et 13 mai 2017 à Marseille (école de commerce et de management EMD). Organisée par l'AFUJ (Association Française des Utilisateurs de Joomla).

INNOROBO

Sommet européen de la robotique, Innorobo 2017 se tient du 16 au 18 mai 2017 à Paris sur 3 halls d'exposition (aux Docks de Paris à La Plaine-Saint-Denis). Organisé par Impact Consulting.

WWDC17

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC17 se tiendra du 5 au 9 juin 2017 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

DATACLOUD EUROPE

Le congrès et exposition Datacloud Europe a lieu à Monaco (Grimaldi Forum) du 6 au 8 juin 2017. Organisé par BroadGroup.

FUTUR EN SEINE

Festival international, gratuit et ouvert à tous, dédié aux innovations technologiques, Futur en Seine tient sa 8ème édition du 8 au 10 juin 2017 à la Grande Halle de La Villette à Paris sur le thème des nouvelles intelligences. Organisé par Cap Digital et soutenu par la région Ile de France.

VIVA TECHNOLOGY

Pour sa 2ème édition, Viva Technology, salon de l'innovation et de la croissance des start-up, se tient du 15 au 17 juin 2017 à Paris (Paris Expo, porte de Versailles). Organisé par Publicis et Les Echos.

Voir tout l'AgendaIT