X
News Partenaire HPE
Stockage 100%-Flash : quels bénéfices pour les entreprises ?

Dans n’importe quelle entreprise d’aujourd’hui, le volume de données augmente de 40% par an. Si l’on ajoute les besoins de performance requis par les nouvelles applications, la volonté d’obtenir les données en temps réel, et ce depuis de nombreux périphériques mobiles, les responsables des centres de données doivent faire face à des challenges énormes qui ne peuvent pas être adressés par les technologies traditionnelles à base de disques durs. [Lire l'article...]

Piratage démocrate : la Russie officiellement accusée

L’Administration Obama vient, pour la première fois, de désigner la Russie comme responsable du piratage informatique du Comité National Démocrate en charge de la préparation de l’investiture puis de l’élection du candidat, en l’espèce l’ancienne Première dame puis secrétaire d’État aux Affaires étrangères de Barack Obama, Hillary Clinton.

Voilà qui ne va pas réchauffer des relations déjà passablement glaciales entre les deux puissances. En effet, l’Administration américaine vient d’accuser officiellement la Russie d’être à l’origine de plusieurs actes de hacking contre le parti démocrate visant à influencer le résultat des élections américaines. Si, jusqu’à maintenant, la Russie était effectivement soupçonnée, c’est la première fois que l’accusation est formulée de manière officielle, et ce par de très hauts représentants de l’Administration Obama.

Vladimir Poutine non cité mais clairement visé

Le communiqué a été publié conjointement par le directeur du renseignement James R. Clapper et par le Département de la Sécurité intérieure. Il précise que les emails volés sont apparus sur une grande variété de sites avec l’objectif d’interférer sur le processus électoral américain. Ces messages ont été postés sur WikiLeaks ainsi que deux nouveaux sites DCLeaks.com et Guccifer 2.0, lesquels ont été associés au renseignement russe par les Américains. Le communiqué est on ne peut plus explicite : « nous croyons, sur la base du côté sensible et de la cible de ces actions, que seules les plus hautes autorités de l’État russe ont pu les autoriser ». Le président Poutine n’est pas spécifiquement nommé mais telle semble bien être l’intention.

Rappelons que le piratage des données du Comité Démocrate pour l’Élection avait conduit à la démission de la présidente Debbie Wasserman Schultz, sur fond de favoritisme du Comité en faveur de Mme Clinton dans son duel l’opposant au sénateur du Vermont Bernie Sanders. Cette démission était intervenue quelques jours seulement avant la convention aboutissant à l’investiture officielle de Mme Clinton.

Russes contre Chinois

Dans le premier débat opposant M. Trump et Mme Clinton, cette dernière avait accusé les Russes d’être derrière cette attaque, ce à quoi M. Trump avait répondu que cela pouvait tout aussi bien être les Chinois ou n’importe qui d’autre. Ce n’est un mystère pour personne que l’Administration russe est largement favorable à l’élection de M. Trump, qui de son côté ne fait pas non plus mystère d’une volonté de rapprochement (certains diront d’alignement) sur les positions russes au Proche et Moyen-Orient.

Au-delà de l’accusation se pose désormais plusieurs questions. La première concerne les preuves que l’Administration américaine va tenter d’apporter à ces accusations, évidemment réfutées par les Russes. La deuxième est la nature des représailles qui pourraient s’exercer : sanctions économiques, diplomatiques, le tout dans un contexte de très grande tension. La troisième est la suite qui pourrait être donnée à ce piratage. En effet, Adam Schiff et Dianne Feinstein, représentants démocrates des commissions de renseignement de la Chambre des Représentants et du Sénat ont affirmé que les leaders russes étaient bien responsables sur la base de réunions classifiées. M. Schiff a donc poussé l’Administration Obama a réagir publiquement car il craint que le piratage puisse se poursuivre de différentes manières à mesure que les élections approchent (dans moins d’un mois). Les craintes sont variées. Cela pourrait entraîner la nouvelle diffusion de messages électroniques dérobés, falsifiés ou pas pour jeter le discrédit sur Mme Clinton. Cela pourrait également aller jusqu’à la manipulation du vote là encore de différentes manières, bien que les spécialistes estiment que le « bidouillage » des machines à voter soit pratiquement impossible dans la mesure où elles ne sont pas connectées à Internet.

Inspecter tous les serveurs

Cependant, l’Administration a proposé son aide afin que les systèmes de vote soient inspectés en détail avant le 8 novembre. L’acceptation est à la discrétion des États. 28 d’entre eux auraient accepté. Les noms de ces États n’ont pas été dévoilés par le Département de la Sécurité Intérieure mais L’Ohio, la Caroline du Nord et la Pennsylvanie ont indiqué y participer. Leur présence dans la liste est d’autant plus importante qu’il s’agit de « swing states », c’est-à-dire des États indécis susceptibles de faire basculer l’élection d’un côté ou de l’autre. C’est encore plus important pour la Pennsylvanie qui ne dispose pas d’une copie papier des votes électroniques à d’éventuelles fins de recomptage.

Sur le plan diplomatique, rappelons que la Russie a opposé son veto à l’ONU à une proposition française de cessez-le-feu autour de la ville d’Alep en Syrie. Depuis 2011, c’est la 5ème fois que le pays oppose son veto (la Russie est l’un des 5 membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU avec les USA, la Chine, la Grande-Bretagne et la France qui disposent d’un droit de veto) à un projet de résolution condamnant le régime de Bachar El Assad. Si l’on ajoute la situation en Géorgie ou en Ukraine, la tension entre la Russie et les autres grandes puissances rappelle la guerre froide. Pour toutes ces raisons, le piratage informatique, s’il est avéré, participe à cette guerre froide 2.0.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...
Offres d'emploi
RSS
1234

Lancez votre recherche sur notre rubrique Emploi avec notre partenaire

Fil Twitter de L'1FO





LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


Les recommandations du FBI pour se protéger des attaques Ransomwares, un Livre Blanc Cegedim-Outsourcing-Landesk. 

Les incidents liés aux ransomwares ont augmenté de près de 26 % en 2016 par rapport à 2015 (Sources FBI). Il devient urgent de protéger vos données sensibles et vos utilisateurs. Il faut assurez la sécurité IT partout et tout le temps !

Découvrez les recommandations du FBI en téléchargeant le livre blanc de notre partenaire LANDESK.  


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  


Cas client du Swiss Economic Forum, un Livre Blanc Intralinks. 

Le Swiss Economic Forum utilise Intralinks VIA® comme moyen sûr, économique et conforme pour partager des documents confidentiels avec ses partenaires lors de l’examen des stratégies de croissance des PME demandant un financement.  


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

PÉPITES DE L'IT : Ces start-up vont faire du bruit en 2017 ! - Sécurité SI 2017 : bien se préparer face aux attaques redoutées - Architectures hyperconvergées : les avantages selon Nutanix - Secure by Design : la sécurité pensée de A à Z - Rencontre Tristan Nitot : "Facebook est un CRM géant" - Devenir développeur web en 5 mois, c’est possible !...

 

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : nos coups de coeur vont à Cubetto, Orbi et Thingz...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Un dispositif TomTom pour scooters présenté à la foire internationale d'électronique grand public IFA, à Berlin le 1er septembre 2016Le fabricant néerlandais de systèmes de navigation par GPS TomTom a annoncé mercredi avoir acquis la start-up de conduite autonome basée à Berlin Autonomos, cherchant ainsi à "renforcer" sa position dans le secteur. [Sommaire]

Le conglomérat industriel Toshiba, à la situation financière très incertaine, a indiqué mercredi envisager de placer son activité pilier des puces-mém... [Sommaire]

La Chine a exigé que toutes les plateformes de téléchargement d'applications s'enregistrent auprès des autorités, un durcissement visant à limiter la diffusion de virus mais qui s'inscrit aussi dans une intensification de la censure sur le web chinois.La Chine a exigé que toutes les plateformes de téléchargement d'applications s'enregistrent auprès des autorités, un durcissement visant à limiter la diffusion de virus mais qui s'inscrit aussi dans une intensification de la censure sur le web chinois. [Sommaire]

L'animateur Cyril Hanouna le 8 juin 2016 à Paris et dont un chroniqueur a embrassé le décolleté d'une jeune femme sans son consentement.Les comportements sexistes ont été en 2016 le sujet qui a généré le plus de "bad buzz" (commentaires négatifs) sur les réseaux sociaux contre des entreprises ou des organisations, affirme un rapport publié mardi par le cabinet Visibrain. [Sommaire]

D'après l'enquête, la quasi-totalité des demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi (96%) surfent sur internet dans leur vie courante et 88% l'utilisent pour leur recherche d'emploi.Neuf demandeurs d'emploi sur dix utilisent internet pour chercher du travail, mais ils trouvent rarement un emploi par ce canal, selon un sondage Ifop pour Pôle emploi publié mardi. [Sommaire]

La numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg (G), lors de la présentation de la  Station F, dans la halle Freyssinet, à Paris le 17 janvier 2017, en compagnie de Xavier Niel (D), fondateur de Free et de Roxanne Varza, directrice de la Halle Freysinnet.La numéro deux de Facebook, Sheryl Sandberg, a annoncé mardi l'installation à Paris au sein du plus grand incubateur de start-up au monde de son tout premier "Startup Garage from Facebook", un espace pour accompagner le développement de start-up indépendantes. [Sommaire]

WhatsApp aurait une L'application de messagerie WhatsApp détenue par Facebook possède une porte dérobée (backdoor") la rendant vulnérable à l'espionnage, a affirmé vendredi  le quotidien britannique The Guardian. [Sommaire]

Une vidéo présentant les conditions de vie épouvantables de la vielle dame a été publiée sur la plateforme chinoise de microblog WeiboLa vidéo d'une dame de 92 ans apparemment confinée dans une porcherie a provoqué l'indignation des internautes en Chine, où la question des soins aux seniors s'impose progressivement avec le vieillissement de la population.  [Sommaire]

Le réseau social Facebook met en relation des internautes qualifiés d'Aucune conclusion juridique ne peut être tirée du fait que deux personnes seraient "amies" sur un réseau social. [Sommaire]

La console Switch de Nintendo présentée à Tokyo le 13 janvier 2017Nintendo a annoncé vendredi à Tokyo le lancement international de sa nouvelle console Switch le 3 mars, un pari pour le pionnier japonais des jeux vidéo qui apparaît à la peine face à son grand rival Sony. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

L'1FO sur Facebook
AgendaIT

FIC

Plus d'infos

Forum International de la Cybersécurité à Lille

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

CIL

Plus d'infos

11ème Université des CIL, Correspondants Informatique & Libertés, futurs DPO

La 11ème Université des CIL, l’événement incontournable des professionnels de la conformité à la loi Informatique et Libertés, a pour cadre le mercredi 25 janvier 2017 la Maison de la Chimie, à Paris. Organisée par l’AFCDP (Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel)

MOBILE WORLD CONGRESS

Plus d'infos

Congrès mondial de la mobilité (MWC)

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

BIG DATA

Plus d'infos

Un événement leader du Big Data en France

Conférences et exposition sur le Big Data les 6 et 7 mars à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Corp Agency.

ROOMN

Plus d'infos

Une place d'affaires dédiée à la mobilité et au digital

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.
RSS
123