dimanche 25 septembre 2016
 
News Partenaires
Ransomware : une menace en forte croissance
Les attaques par Ransomware coûtent de plus en plus cher aux entreprises. Les dommages générés à la fois pour le paiement de la rançon et/ou pour la récupération des données corrompues se chiffrent en centaines de millions de dollars. Pour faire le point sur la situation, Malwarebytes a mené une vaste enquête. [Lire l'article...]

Une suppression des frais de roaming de plus en plus compliquée

Après le retrait du premier projet de cadre, la Commission européenne a dévoilé son second brouillon. Les limites de durée sont abrogées, mais le texte est plus complexe, avec notamment des gardes-fous contre d’éventuels abus basés sur un nombre non défini de facteurs, marché télécom national inclus.


Andrus Ansip (à gauche), vice-président de la commission et Commissaire (estonien) en charge du marché numérique unique et Günther Oettinger, Commissaire (allemand) à l’économie numérique.

La fin des frais d’itinérance est la mesure essentielle concernant l’instauration d’un marché unique numérique en Europe. Et pourtant, sa mise en œuvre est plus compliquée que prévu. Et la Commission n’en finit plus de tourner en rond. Après une première proposition de cadre afin de lutter contre les abus, retirée dans la foulée, voici le second jet.

Il a été décidé « qu’aucune limitation de durée ou de volume ne serait imposée aux consommateurs lorsqu’ils utilisent leurs appareils portables dans un autre pays de l’UE que le leur ». « Je vous ai compris » clame Jean-Claude Juncker. A la place, la nécessité de prouver « l’existence d’un «lien stable» que les consommateurs européens ont avec un État membre de l’UE ». Etudiant Erasmus, travailleur frontalier, expat…

Contre les abus et les évolutions du marché

Ce qui fonctionne également en sens inverse. Un trafic intérieur (pays de son opérateur) comparé au trafic d'itinérance, la longue inactivité d'une carte SIM associée à l'utilisation principalement, sinon exclusivement, en itinérance, l’utilisation par le même abonné de plusieurs cartes SIM en itinérance… autant de critères qui peuvent valoir à l’abonné des frais supplémentaires.

En effet, les surcharges sont maintenues, au prix maximum dicté par l’eurotarif en avril dernier, soit 4 centimes la minute d’appel, 1 centime le SMS et 0,85 centime le Mo. Le tout sous l’œil vigilant du régulateur national, l’Arcep dans notre cas. Mais le champ laissé aux opérateurs est un peu plus large, puisque « en cas de hausse des prix sur un marché spécifique ou d'autres effets négatifs pour leurs clients nationaux », ils peuvent rétablir, avec l’accord de leur régulateur, ces mêmes frais supplémentaires en itinérance.

La liste des conditions au rétablissement des frais n’est pas exhaustive. Il est fortement probable que l’ORECE ait son mot à dire sur ces critères. La Commission s’engage à « adopter la proposition finale d’ici au 15 décembre 2016 », une fois que l’ORECE, les États membres et toutes les parties intéressées auront donné leur avis.

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.
Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Réseau

Actuellement à la Une...

Advertisement

/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


Voir tous les sommaires



/// LIVRES BLANCS

Le 10 Gigabit : une solution pour toutes les entreprises, un Livre Blanc Netgear. 

 

Avec l’avènement de la virtualisation, les progrès en matière de stockage et la croissance rapide des applications, exigeantes en bande passante, les entreprises sont confrontées à une demande accrue en termes de connectivité réseau. 

Alors que les connexions Gigabit Ethernet sont bien implantées dans les entreprises, elles génèrent des goulets d’étranglement lors de l’utilisation de technologies gourmandes en bande passante. 


Améliorer les performances de votre réseau, un Livre Blanc Netgear. 

75 % des réseaux de PME auront déployé des solutions de commutation 10 Gigabit d'ici la fin de l'année 2017, et vous ?

Découvrez en 10 points pourquoi la commutation 10 Gigabit est pour vous ! 


Les avantages des technologies 3PAR, Un Livre Blanc HPE.

QUATRE CONTRÔLEURS quand les concurrents n’en ont que deux, une puce ASIC pour soulager chaque processeur et un OS qui calcule les débits selon les capacités matérielles. Telles sont les fonctions qui ont permis aux baies HPE 3PAR StoreServ de se hisser en tête des différents segments de marché du stockage.


/// L'agenda des événements IT
Les tech.days, "laboratoire d'innovations live & web", qui fêtent leurs dix ans deviennent les Microsoft Expériences'16. Rendez-vous les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Palais des Congrès de la Porte Maillot). Organisés par Microsoft.

2 journées de conférence sur la transformation digitale les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Maison de la Mutualité). Plus de 2000 professionnels et chefs d'entreprise du numérique attendus pour cette 7ème édition dont le thème est "Hack your success !". Organisé par Hub Institute.

La conférence utilisateurs Salesforce se tient du 4 au 7 octobre 2016 à San Francisco (Moscone Center). Organisé par Salesforce.

Les Assises de la sécurité et des systèmes d'information se tiennent du 5 au 8 octobre 2016 à Monaco. Organisées par DG Consultants.

La 4ème édition de l'OVH Summit a lieu le 11 octobre 2016 aux Docks de Paris (La Plaine Saint-Denis). Au programme : plus de 50 workshops et labs. Organisé par OVH.

L'édition européenne de la conférence utilisateurs VMware se tient à Barcelone (Fira Gran Via) du 17 au 20 octobre 2016. Organisée par VMware.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires