dimanche 2 octobre 2016
 
News Partenaires
Les avantages de la sécurité multicouche
La sécurité multicouche se distingue par trois technologies distinctes dédiées qui visent à renforcer les vecteurs d’attaques vulnérables et à protéger contre les nouvelles menaces et les menaces avancées. [Lire l'article...]

Erreur 53 : un procès pour une tempête dans une verre d’eau

Un cabinet d’avocats de Seattle vient de déposer une plainte en nom collectif auprès d’un tribunal de Californie à propos du blocage de certains iPhone qui n’auraient pas été réparés directement dans les Apple Stores. Connue sous le nom « erreur 53 », cette affaire pourrait amener Apple à être condamnée à verser plusieurs millions de dollars si la plainte aboutit, ce qui semble toutefois peu probable.

En quelques jours, l’erreur 53 est devenue une affaire d’état. Rappelons qu’Apple a pris l’initiative de bloquer certains iPhone équipés du TouchID à partir du moment où une réparation de ce composant avait été effectuée par un réparateur non-agréé et qu’une mise à jour du logiciel était effectuée.

Tout le monde est tombé à bras raccourcis sur le groupe dirigé par Tim Cook et bien qu’il se soit défendue en expliquant que ces blocages avaient été effectués au nom de la sécurité des données, la tempête médiatique s’est abattue une nouvelle fois, Apple étant accusée de vouloir trop contrôler ses matériels. 

Au milieu du déluge de commentaires autour du #53gate, signalons l’article de Damien Morin, le patron de Save (une société qui répare 250 smartphones par heure dans toute l’Europe), qui remet un peu « l’église au milieu du village ». Il explique pourquoi le blocage s’est produit et pourquoi Apple a procédé ainsi. « Apple nous dit: “Nous avons créé ce code d’erreur pour des raisons de sécurité. Nous sommes très conscients de l’importance des données du téléphone et du fait qu’elles doivent être inviolables. Notre mission est de les protéger et c’est l’intérêt de l’erreur 53.” Et ils ont raison! (...) Cela veut dire que s’il n’y avait pas cette sécurité, nous pourrions démonter deux iPhone, intervertir les Touch ID et avoir accès aux données de l’autre iPhone ».

Une fonctionnalité pas un bug

C’est donc bien une tempête dans un verre d’eau car l’erreur 53 est la conséquence de réparations mal réalisées autour du TouchID et Apple est donc légitime à provoquer le blocage dans l’intérêt de ses clients, même si sa communication tout comme ses conditions générales gagneraient à être plus lisibles. L’expression souvent entendue « c’est une fonctionnalité et non pas un bug » semble pour une fois parfaitement appropriée.

 

Tout ceci n’a pas empêché le cabinet Pfau Cochran Vertetis Amala (PCVA) de déposer une plainte en nom collectif à propos de ces contraintes de réparation. Le cabinet d’avocats réclame 5 millions de dollars de dommages et intérêts et le remplacement des iPhone pour le compte de ses clients engagés dans la procédure. Par ailleurs, les plaignants réclament l’arrivée d’une nouvelle version d’iOS enlevant les restrictions de réparation. En l’espèce, on ne voit pas très bien ce que cela vient faire, car l’erreur 53, si elle est effectivement liée au système d’exploitation, survient parce que ledit OS considère que l’iPhone est compromis et qu’il convient donc de protéger les données en les rendant inaccessibles.

La plainte contient pourtant un aspect qui pourrait être lui plus recevable et qui concerne la non-information des clients sur ces dommages potentiels. « Apple n’a pris aucune mesure pour prévenir ses clients que la mise à jour logicielle ou la sauvegarde de données pouvait aboutir à l’erreur 53, lequel rend l’appareil inopérant et conduit à la perte de données ».

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.
Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Débats

Advertisement

/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES COÛTS CACHÉS DU CLOUD, Applications de gestion : la nouvelle donne, Gestion de projet P&PM, API Rest, Les containers remplacent les VM, L'ère des Bots, L'Infra de G7...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


Voir tous les sommaires



/// LIVRES BLANCS

Le 10 Gigabit : une solution pour toutes les entreprises, un Livre Blanc Netgear. 

 

Avec l’avènement de la virtualisation, les progrès en matière de stockage et la croissance rapide des applications, exigeantes en bande passante, les entreprises sont confrontées à une demande accrue en termes de connectivité réseau. 

Alors que les connexions Gigabit Ethernet sont bien implantées dans les entreprises, elles génèrent des goulets d’étranglement lors de l’utilisation de technologies gourmandes en bande passante. 


Améliorer les performances de votre réseau, un Livre Blanc Netgear. 

75 % des réseaux de PME auront déployé des solutions de commutation 10 Gigabit d'ici la fin de l'année 2017, et vous ?

Découvrez en 10 points pourquoi la commutation 10 Gigabit est pour vous ! 


Les avantages des technologies 3PAR, Un Livre Blanc HPE.

QUATRE CONTRÔLEURS quand les concurrents n’en ont que deux, une puce ASIC pour soulager chaque processeur et un OS qui calcule les débits selon les capacités matérielles. Telles sont les fonctions qui ont permis aux baies HPE 3PAR StoreServ de se hisser en tête des différents segments de marché du stockage.


/// L'agenda des événements IT
Les tech.days, "laboratoire d'innovations live & web", qui fêtent leurs dix ans deviennent les Microsoft Expériences'16. Rendez-vous les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Palais des Congrès de la Porte Maillot). Organisés par Microsoft.

2 journées de conférence sur la transformation digitale les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Maison de la Mutualité). Plus de 2000 professionnels et chefs d'entreprise du numérique attendus pour cette 7ème édition dont le thème est "Hack your success !". Organisé par Hub Institute.

La conférence utilisateurs Salesforce se tient du 4 au 7 octobre 2016 à San Francisco (Moscone Center). Organisé par Salesforce.

Les Assises de la sécurité et des systèmes d'information se tiennent du 5 au 8 octobre 2016 à Monaco. Organisées par DG Consultants.

La 4ème édition de l'OVH Summit a lieu le 11 octobre 2016 aux Docks de Paris (La Plaine Saint-Denis). Au programme : plus de 50 workshops et labs. Organisé par OVH.

L'édition européenne de la conférence utilisateurs VMware se tient à Barcelone (Fira Gran Via) du 17 au 20 octobre 2016. Organisée par VMware.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires