X

News Partenaire

EasyVista : simplifier le quotidien des collaborateurs en entreprise

En capitalisant sur son expertise en ITSM (Information Technology Service Management), EasyVista a développé une plate-forme en mode Licence ou SaaS qui facilite les processus internes dans les services proposés par les entreprises à leurs collaborateurs.

La poupée Barbie hackée

Des chercheurs en sécurité ont trouvé de sérieuses failles de sécurité dans Hello Barbie, le nouveau système de communication de la célèbre poupée qui utilise de l’intelligence artificielle pour répondre à l’enfant. Outre les problèmes de sécurité qui semblent patents se pose également la question du stockage de ces données très personnelles dans le cloud et par une société tierce.

A l’instar d’autres jouets connectés, la Barbie qui parle promet d’être l’une des meilleures ventes de Noël. Présenté au printemps dernier, le système de discussion de la célèbre poupée qui fête cette année ses 56 ans a été développé en collaboration avec la société ToyTalk. Mais des chercheurs en sécurité qui se sont penchés sur la demoiselle ont découvert de sérieuses failles de sécurité, le tout sans compter les principes « éthiques » quant à la conservation par des tiers de propos d’enfants qui se confient à leur poupée en toute innocence. Débutons d’ailleurs par ce débat qui commence – il serait temps – à se faire jour. 

En effet, le système d’intelligence artificielle qui équipe la poupée lui permet de répondre « intelligemment » à des questions ou interrogations de sa (généralement) propriétaire. Comme avec les systèmes qui équipent nos smartphones (Siri, Cortana, Google Now), ils deviennent de plus en plus précis et pointus au fur et à mesure de leur utilisation et des informations dont ils disposent petit à petit. Et c’est précisément là où cela pose un sérieux problème. En effet, un enfant va se confier totalement à sa poupée et toutes ces informations vont donc atterrir dans un cloud dont on ne sait pas grand-chose, excepté que c’est un gruyère – nous y reviendrons. Pour le moment réservée aux USA, la Barbie bavarde a déjà attiré l’attention d’associations de protection de l’enfance, mais pas tellement pour les problèmes éthiques ou moraux que nous venons d’évoquer mais pour des questions de sécurité des informations. Et il y a effectivement du grain à moudre surtout si l’on ajoute ce qui vient de se passer avec la société Vtech qui vient de se faire pirater plus de 6 millions d’adresses relatives à ses clients.

Des failles multiples

Concernant Barbie, le chercheur indépendant Andrew Hay et Bluebox Security ont mis en évidence de sérieuses failles dans le système mis en place par ToyTalk, le partenaire technologique de Mattel. Selon eux, il est possible, voire facile, de s’emparer des conversations stockées dans le cloud mis en place à cette occasion. Preuve que la chose est prise très au sérieux par Mattel, l’entreprise n’a pas tardé à réagir en indiquant par une communication écrite de la porte-parole Michelle Chidoni « être au courant du rapport de Bluebox Security et assure travailler étroitement avec ToyTalk pour garantir la sûreté et la sécurité de Hello Barbie ».

Le co-fondateur et CTO de ToyTalk a précisé au Washington Post collaborer avec Bluebox depuis la mi-novembre et avoir corrigé la plupart des failles mises en évidence. Toutefois, comme l’indiquent nos confrères et comme nous l’avons également signalé plus haut, tout ceci intervient après que des données concernant 6 millions d’enfants aient été dérobées au fabricant de jouet de Hong Kong VTech.

Des milliers de phrases pré-enregistrées

Le principe de fonctionnement de Hello Barbie est le suivant. Lorsque l’enfant presse un bouton situé sur le ventre de la poupée, elle peut lui parler et le fichier audio est envoyé à un serveur via Internet. La poupée répond alors au travers des milliers de phrases préenregistrées et stockées dans le cloud ToyTalk. Pour activer cette fonction, les parents doivent accepter les termes d’utilisation et configurer la Barbie via une application mobile. Cette application contient elle-même un certain nombre de problèmes de sécurité, y compris au niveau des certificats numériques, sensés vérifier et confirmer la légitimité de la connexion entre la poupée et l’application. Le problème est que le mot de passe est le même pour tout le monde. D’autres problèmes existent, notamment la possibilité de créer un hub WiFi Barbie, n’ayant rien à voir avec la poupée, mais qui pourra dès lors être utilisé pour dérober les données transitant par ce réseau, même si le risque est faible puisque concerne uniquement les quelques minutes où l’utilisateur connecte la poupée au réseau. Il n’empêche : cela fleure bon l’amateurisme et le manque de considération pour la sécurité de l’application. D’autres failles plus graves existaient également comme la possibilité de mettre en place une attaque de type POODLE, faille corrigée depuis.

Dans le radar de la FTC

Finalement, la carrière commerciale de la Barbie « causeuse » pourrait s’arrêter brutalement, des juristes et associations de protection de l’enfance arguant qu’elle ne protège pas de manière adéquate les informations d’enfants de moins de 12 ans telles que stipulées par le Children’s Online Privacy Protection Act. A priori, la FTC (Federal Trade Commission) s’est désormais saisie de l’affaire et pourrait prendre des mesures drastiques comme l’interdiction de la commercialisation tant que des gages crédibles quant à la sécurité ne seront pas donnés.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.


Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Objets connectés

Actuellement à la Une...
Dossier L'1FO

RGPD : serez-vous prêt ? (2)

Comment s'attaquer à cet énorme projet de mise en conformité RGPD autrement qu'en commençant par dresser une cartographie des processus de l'entreprise ? Une première étape indispensable avant de s'astreindre à tenir à jour un registre des traitements des données.  Fin de l'article paru dans le n°157 de L’Informaticien.

Afficher tous les dossiers
Offres d'emploi
RSS
12345678910Last

Lancez votre recherche sur la rubrique Emploi avec notre partenaire



LIVRES BLANCS

Une étude Ponemon sur les coûts liés aux failles de sécurité en France, un Livre Blanc 3M France

IBM et Ponemon Institute ont réalisé une étude en 2016 sur les coûts liés aux brèches de sécurité. L'étude a été accomplie dans de nombreux pays dont la France. Il ressort de cette étude que les coûts ont augmenté en passant de 134 € à 141 € par personne. Et, en moyenne, le coût pour une entreprise s'élève désormais à 3,4 millions d'euros. 


Les nouvelles possibilités du Service Management, un Livre Blanc easyvista.

La transformation numérique des entreprises offre de nouveaux champs d’actions en matière de services rendus aux utilisateurs et ce afin d’améliorer leur vie quotidienne et leur productivité. 


Infrastructure IT gérée dans le cloud, un Livre Blanc Cisco Meraki et Inmac-WStore.

Ce Livre Blanc traite des tendances informatiques modernes et explique comment les produits Cisco Meraki fonctionnent en synergie pour fournir une solution informatique globale, fiable et complète pour les entreprises.


Comment choisir la solution de surveillance réseau adéquate ?  Un Livre Blanc Paessler.

Pour que son infrastructure informatique lui donne entière satisfaction, toute entreprise doit pouvoir compter sur un réseau haute performance. Pour maintenir la fluidité des procédures, tous les processus doivent fonctionner de manière fluide, y compris les communications internes et externes entre sites de l’entreprise, ainsi qu’avec les clients et partenaires. Les dysfonctionnements et pannes des processus opérationnels provoquent facilement des pertes de temps et surtout d’argent.


Stockage Flash : 1 000 utilisateurs témoignent, un Livre Blanc HPE.

1 000 responsables informatiques ont été interrogés à l'initiative d'HPE afin de relater les "surprises", bonnes et mauvaises qu'ils ont rencontré lors du déploiement puis l'utilisation de solutions de stockage Flash. L'essentiel des configurations et des utilisations ont été passées en revue pour ce qui constitue la plus grande enquête jamais réalisée sur ce thème et qui permet à chacun de préparer au mieux sa propre voie d'évolution, ceci en évitant les écueils qu'ont pu rencontrer les professionnels interrogés. 


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

STOCKAGE CLOUD : un casse-tête pour la DSI ! - RGPD : la parole aux entreprises qui s'y mettent - Microsoft Build : toutes les annonces - Wanacrypt : récit d'une cyberattaque historique - French Tech Brest+ - Nginx, nouveau standard de serveur web - Chatbots : l'interface de demain ?...

 

RGPD : SEREZ-VOUS PRÊT ? : cadre général, par où commencer ?, sécurité et législation - Profession DPO - Station F : gros plan sur la future Silicon Valley française - Services et convergence pour Hortonworks/Hadoop - French Tech Rennes/Saint-Malo - Découverte des Azure Functions - TensorFlow - Moteurs 3D - Laval Virtual...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube (Google/Alphabet) ont annoncé lundi la création du Forum mondial de l'internet contre le terrorisme, dernière initiative en date des géants du secteur, pressés d'agir contre les contenus jihadistes. [Sommaire]

Facebook produit ses propres émissions, séries et jeux télévisés Facebook a commencé à produire plusieurs émissions, séries et jeux télévisés, pour diffusion sur le réseau social, a-t-il indiqué lundi à l'AFP, confirmant une information du Wall Street Journal, une tendance de fond pour plusieurs géants d'internet. [Sommaire]

Didier Lamouche, président du directoire du nouveau groupe OT-Morpho, issu du rapprochement d'Oberthur et Morpho, à Paris le octobre 2015OT-Morpho, spécialiste français des technologies de l'identification et de la sécurité numérique, a dévoilé lundi une gamme de cartes de paiement biométriques fonctionnant par reconnaissance d'empreinte digitale, qui devrait arriver sur le marché en 2018. [Sommaire]

Casques de réalité virtuelle, exosquelette, voitures volantes... pour la première fois cette année, le salon du Bourget accueille un espace dédié à l'innovation dans l'aéronautique et le spatial, un secteur où malgré la prédominance des grands groupes, les start-up parviennent à se faire frayer un chemin. [Sommaire]

Le parlement britannique a bloqué samedi l'accès depuis l'extérieur à ses comptes e-mail à la suite d'une cyberattaque, ont indiqué ses responsables.Le parlement britannique a bloqué samedi l'accès depuis l'extérieur à ses comptes e-mail à la suite d'une cyberattaque, ont indiqué ses responsables. [Sommaire]

Système de transport innovant appelé «Cristal» est utilisé comme navette au cours du «Congrès européen ITS» (systèmes de transport intelligents) à Strasbourg, le 21 juin 2017Des mini-bus électriques accrochés les uns aux autres comme un train, un "robot-taxi" sans chauffeur, une navette totalement automatique: constructeurs et opérateurs de transport rivalisent d'imagination pour inventer les solutions mobiles écologiques de demain, notamment dans les zones péri-urbaines. [Sommaire]

L'Aéromobil d'une entreprise slovaque exposée au salon de l'aéronautique du Bourget, le 21 juin 2017Rêve de gosse, jouet pour nabab ou révolution à venir dans les transports ? La voiture volante pose encore plus de questions qu'elle n'en résout et les grands constructeurs aéronautiques l'approchent avec prudence. [Sommaire]

Aux Pays-Bas, une application mobile empêche l'utilisation des smartphones à véloPour assurer la sécurité des cyclistes au pays de la bicyclette, et plus particulièrement celle des jeunes, un opérateur téléphonique néerlandais a développé une application mobile qui empêche l'utilisation des smartphones à vélo. [Sommaire]

Facebook a lancé vendredi au Royaume-Uni un programme visant à accompagner les ONG et les œuvres caritatives dans le combat contre les discours haineuxLe géant américain de l'internet Facebook a lancé vendredi au Royaume-Uni un programme visant à accompagner les ONG et les œuvres caritatives dans le combat contre les discours haineux. [Sommaire]

La Russie a menacé vendredi de bloquer la messagerie cryptée Telegram, lui reprochant de ne pas lui fournir les informations prévues par la loi, au moment où les autorités cherchent à renforcer leur contrôle sur ces services en ligne de mire de la lutte antiterroriste.La Russie a menacé vendredi de bloquer la messagerie cryptée Telegram, lui reprochant de ne pas lui fournir les informations prévues par la loi, au moment où les autorités cherchent à renforcer leur contrôle sur ces services en ligne de mire de la lutte antiterroriste. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

CLOUD WEEK

Ensemble de manifestations - conférence au format TED, trophées, ateliers, présentations, etc... - autour du Cloud Computing à Paris (Maison de la Chimie et Salons Hoche) du 3 au 7 juillet 2017. Organisé par EuroCloud France.
11èmes Assises du très haut débit sur le thème «un nouvel élan pour le Très Haut Débit» le 5 juillet 2017 à Paris, Maison de la Chimie. Organisées par Aromates.

INNOVATIVE CITY

Conférences et exposition Innovative City 2017 sur le thème "Where innovation means new models" les 5 et 7 juillet 2017 à Nice (Acropolis). Organisé par Innovative City SAS. 

BLACK HAT

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 22 au 27 juillet 2017 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.

SALONS SOLUTIONS

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI et Big Data, E-Achats, Demat'Expo, Serveurs & Applications - se tiennent du 26 au 28 septembre 2017 à Paris, Porte de Versailles. Organisés par Infopromotions.

MICROSOFT EXPERIENCES'17

Deux jours de conférences et 10000 m2 d'espaces d'échange pour s'immerger dans les innovations du numérique les 3 et 4 octobre 2017 à Paris, Palais des Congrès de la Porte Maillot. Organisé par Microsoft.

SMART CITY + SMART GRID

Exposition, contérences et ateliers, le salon de la ville et des territoires intelligents, durables et connectés Smart City + Smart Grig se tient les 4 et 5 octobre 2017 à Paris, Porte de Versailles (Pavillon 2.2). Organisé par Infopromotions.

Voir tout l'AgendaIT