lundi 6 juillet 2015
 

VMware : la "software-defined enterprise" pour accélérer la transformation

Profitant du vForum parisien ce matin, VMware a une nouvelle fois défini ses 3 axes stratégiques pour mener à la « software-defined enterprise ». Elle doit permettre d’accompagner le changement dans les entreprises et notamment les aider à accélérer les réalisations de projets informatiques par exemple. 

Selon une étude dévoilée par VMware sur un vaste panel de DSI français, il ressort que le temps moyen entre une demande exprimée par les métiers et sa réalisation est de 5 mois. On y apprend encore que les décideurs estiment à 36% que cela réduit la capacité d’innovation de l’entreprise. 35% expliquent que cela entraîne des pertes de clients et impacte la productivité des entreprises (24% des décideurs). Quant aux salariés, ils sont 44% à juger cette inertie comme démotivante. 

Aujourd’hui, si les technologies permettent de déployer une VM très rapidement, la réalité dans les entreprises est tout autre : le directeur du réseau doit s’occuper de relier la VM à un équipement network physique, le responsable de la sécurité s’assure de l’intégrité des données, celui dédié au cloud doit s’assurer de la tenue en charge des serveurs, etc. Bref, le cycle de décision et de mise en conformité est long. 

Jean-Pierre Brulard, directeur de l’Europe du Sud chez VMware

La stratégie SDE 

C’est un exemple concret de la nécessaire transition vers ce que VMware appelle la « software-defined enterprise » (SDE) et de ses 3 piliers que sont le « end-user computing », le cloud hybride et le software-defined datacenter. « La SDE, c’est avant tout une entreprise à l’infrastructure flexible, « logicialisée » et virtualisée, en libre service et automatisée », rappelait ce matin à Paris Jean-Pierre Brulard, directeur de l’Europe du Sud chez VMware. 

Ces trois conditions réunies doivent mener à des entreprises plus réactives et capables de s’adapter au changement qu’a connu le monde ces dernières années. On pense bien sûr à la mobilité qui a fait une entrée rapide et fracassante dans les entreprises : les terminaux mobiles épaulent voire remplacent désormais les postes de travail traditionnels, qui quant à eux se virtualisent. 

Hervé Uzan, DG France de VMware, ce matin au vForum

Bien entendu VMware, comme d’autres, disposent de nombreuses solutions pour répondre à ces enjeux. D’Horizon View 6, solution de virtualisation des postes de travail, à Virtual SAN (gestion du stockage en environnement virtuel) en passant par vCloud Hybrid Service (solution d’unification cloud public/privé). 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.