samedi 2 juillet 2016
 
News Partenaires
Étude Bitdefender : les ransomwares ciblent les fichiers personnels et les entreprises
Les virus biologiques mutent et tentent de s’adapter à leur environnement pour survivre. Lorsqu’ils réussissent, ils peuvent alors se répandre et provoquer des épidémies importantes. On retrouve le même comportement avec les cyber-menaces. En 2015, les ransomwares ont causé plus de 350 millions de dollars de dommages, confirmant ainsi leur statut de menace la plus prolifique de ces dernières années. [Lire l'article...]

Télécoms : le scénario pas si fou d'un rapprochement Orange - Bouygues Télécom

Orange viendrait au secours de Bouygues Télécom? Même si les freins à un tel projet sont d'ores et déjà nombreux, certains éléments peuvent faire pencher la balance de ce côté.

Dans une récente interview au Financial Times, le patron d’Orange estimait que la fusion SFR-Numericable sera la première étape d’une concentration du secteur télécom français. A en croire les récentes rumeurs, il n’a visiblement pas tort. 

Selon l’AFP notamment, Bouygues Télécom et Orange auraient débuté de premières négociations en vue d’un rapprochement. « On évalue nos options, mais personne ne m’a demandé du côté de l’Etat d’étudier le rachat de Bouygues Telecom », explique Stéphane Richard au journal Les Echos, assez ironique sur les récentes déclarations du ministre Arnaud Montebourg. 

Ce serait donc les deux dirigeants qui se sont contactés pour discuter. Le retournement de situation est assez cocasse puisque tout le monde voyait Bouygues Télécom s’adresser à Free. Martin Bouygues viendrait-il de trouver la solution à l’un de ses problèmes, à savoir « ne pas laisser entrer de romanichels sur les pelouses » (en référence à Free bien entendu, ndlr) ? Peut-être, car une opération avec Orange semble déjà être un bon scénario pour lui à tous les niveaux. Tout d’abord, l’opérateur historique serait disposé à payer plus que ce que proposait Free (environ 4,5 milliards d’euros), puisque Martin Bouygues en réclame 8 milliards. De plus, un paiement d’Orange en actions permettrait à Bouygues et son partenaire JC Decaux (10% du capital) de devenir le premier actionnaire d’Orange derrière l’Etat à environ 10% du capital.

Arnaud Montebourg, le troisième homme

Pour l’Etat, actionnaire d’Orange à 27%, ce pourrait être l’occasion de faire annuler le plan de suppressions d’emplois prévu chez Bouygues Télécom. Mais l’Etat est engagé dans cette fusion à plus d’un titre : Bouygues est aussi l’actionnaire d’un certain Alstom, et le ministre Arnaud Montebourg défend dans ce dossier un rachat par Siemens plutôt que General Electric. En aidant Martin Bouygues à se faire racheter par Orange, le ministre de l’Economie pourrait aussi trouver une oreille plus attentive capable de peser de son poids pour favoriser l’offre allemande plutôt qu’américaine.  

Reste un point sensible dans ce dossier : la concurrence. Car un rapprochement Orange-BouyguesTel créerait un super-opérateur pesant près de la moitié du marché en volume de cartes SIM. Il y a peu de chances pour que l’Autorité de la Concurrence française et les autorités de Bruxelles laissent passer cela. Toutefois, la fusion parait plus réalisable si Bouygues Télécom cède son réseau à Free, comme c’était prévu s’il avait remporté SFR. Enfin, Orange réfléchit également à simplement partager ses infrastructures avec Bouygues Télécom, mutualiser les fréquences et revendre une partie des antennes à Free Mobile. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


BIENVENUE DANS UN MONDE TOUT CLOUD, l'IA en bureautique, la data nouvelle matière première, l'infra de... leboncoin.fr, rencontre avec Rand Hindi (Snips), 8 outils gratuits pour sécuriser Windows 10...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


/// L'agenda des événements IT
La conférence internationale sur la sécurité informatique a lieu du 27 juin au 1er juillet 2016 à Paris (Maison de la Chimie). Organisé par Sysdream.

Nouvel événement au calendrier, Viva Technology Startup Connect / Paris 2016 a lieu du 30 juin au 2 juillet 2016 à Paris, Porte de Versailles (Hall 1). Organisé par Les Echos et Publicis.

Pour sa 15ème édition, la Nuit du Hack se tiendra dans la nuit du 2 au 3 juillet 2016 à Paris (EuroDisney, New York Hotel Convention Center). Organisée par l'association HZV (HackerZvoice) en partenariat avec Sysdream.

La Microsoft Worldwide Partner Conference (WPC) a lieu du 10 au 14 juillet 2016 à Toronto, Canada (Metro Toronto Convention Centre / MTCC). Organisée par Microsoft.

Les experts en sécurité informatique se retrouvent à la conférence Black Hat USA qui se tient du 30 juillet au 4 août 2016 à Las Vegas (Mandala Bay) pour 4 jours de formation intense suivis par 2 journées de "briefings". Organisé par UBM.

Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 2 au 7 septembre 2016. Organisé par Messe Berlin.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires