samedi 30 avril 2016
 

Cebit 2014 : des start-up françaises distinguées

Si la présence française et le pavillon aux couleurs de notre pays était assez discret perdu dans un coin du Hall 6 de l’exposition, le pavillon 16, qui regroupait les finalistes d’un concours pour de jeunes pousses principalement britanniques a distingué deux entreprises françaises pour cette finale, OpenDataSoft et Precogs. Des acteurs à suivre dans des secteurs différents.

Comparativement à d’autres pays, la France a fait un peu profil bas sur ce qui reste tout de même un des grands rendez-vous européens dans l’industrie informatique. Quelques entreprises comme Thales, Yseop attiraient le chaland sur des corners dans un pavillon de taille réduite. Seul le retour de Mandriva sur le devant de la scène pouvait être vu comme un événement. Après les déboires récents, l’entreprise a donné la version poste de travail à la communauté Open Mandriva et va se concentrer sur les serveurs d’entreprises et sa solution Pulse de gestion des postes de travail. Ce retour semble se passer plutôt en bonne intelligence avec les différentes communautés autour de Mandriva, dont la fork Mageia.

Des start-up reconnues

Plus excitant était la présence dans la compétition Code_n de deux entreprises françaises qui ont réussi à se hisser au niveau de la finale et étaient invitées à présenter leurs solutions sur le Cebit.

Code_n est une initiative internationale qui regroupe des entreprises pionnières dans le secteur de l’analyse des données. Lors du Cebit, la manifestation avait un hall dédié de 5000 mètres carrés

OpenDatasoft propose un service de partage de données ouvertes et permet de mettre en ligne et de partager des données. L’entreprise a déjà de nombreux clients dans le secteur des collectivités locales, des médias et dans les services aux collectivités. Le service est disponible sous forme de service en SaaS. La plate-forme sous-jacente comprend les API et le formatage des données et le suivi en temps réel. Le prix est fonction du volume de données utilisées ou du nombre d’appel de requêtes sur la plate-forme. L’entreprise vient d’annoncer un partenariat avec Numergy.

Analyse de la chaîne d'appro

La seconde est Precogs qui propose une solution d’analyse de la supply chain avec un moteur qui récupère les données pour les achats, les compare, et indique où se trouve le meilleur choix ou les déséquilibres apparents dans la chaîne d’approvisionnement. La solution présentée sur le stand, CogWatch, s’appuie sur la solution HANA de SAP et permet de détecter les risques critiques dans l’approvisionnement des composants électroniques. La solution anticipe les ruptures de produits ou les surplus de stocks par des algorithmes propriétaires et des éléments auto-apprenants (machine learning) et en les corrélant avec  les données de prévision de production, afin de déterminer les risques sur chaque composant nécessaire à cette production dans l’industrie électronique. L’entreprise fait d’ailleurs partie du SAP Start-up Focus Program de l’éditeur allemand qui regroupe aujourd’hui plus de 1000 jeunes pousses dans le monde.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Développement

Actuellement à la Une...



/// LIVRES BLANCS

Des solutions de stockage flash pour vous conduire dans le datacenter de demain. Un Livre Blanc Kaminario.

Les applications grand public que nous utilisons au quotidien nous ont conduit à exiger une bien meilleure experience utilisateur à l’échelle des applications d’entreprises. Mais comment les DSI peuvent-elles anticiper les attentes des utilisateurs et les contraintes de plus en plus complexes des applications métiers ? 


Comment une solution de stockage intégralement Flash peut apporter des bénéfices stratégiques et réduire les coûts. Un Livre Blanc Kaminario.


La fin des anti-virus ? Un Livre Blanc de Malwarebytes.

En dépit des antivirus avancés à notre disposition, l'utilisation par les cybercriminels de programmes malveillants (malwares) de plus en plus sophistiqués garantit le succès de leurs attaques informatiques. 

et retrouvez l'intégralité du webinar réalisé le 12 avril 2016 sur le thème : Montée des malwares - Comment se protéger en 2016.


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LA FILIERE DRONE DECOLLE, Stockage : le Flash se généralise, MWC'2016, DevOps, Meilleures extensions Office 2016 et 365, Chief Data Officer, Rencontre Marc Mossé (Microsoft)...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


INTERNET DES OBJETS : ÊTES-VOUS PRÊT ?, Alternatives à Docker, Se préparer à Blockchain, Visite guidée Google Cloud Platform, Rencontre Sébastien Soriano (Arcep)...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


/// L'agenda des événements IT
Le prochain Maker Faire Paris, salon, ateliers et conférences autour de la culture DIY, Fab Lab et Makers, aura lieu les 30 avril et 1er mai 2016 à Paris, Porte de Versailles, simultanément avec la Foire de Paris. Organisé par Maker Events.

Le MedPi 2016, "Business Club des Loisirs numériques"se tient du 17 au 20 mai 2016 à Monaco (Grimaldi Forum). Organisé par Reed Expositions.

La conférence développeurs de Google, "I/O", revient cette année à Mountain View (Shoreline Amphitheatre) tout près du siège de Google, du 18 au 20 mai 2016. Conférence organisée par Google.

Le salon des technologies robotiques se tient désormais à Paris. Prochain rendez-vous du 24 au 26 mai 2016 à Paris (Dock Pullman, La Plaine-Saint-Denis). Organisé par Innoecho / Impact Consulting.  

La Connected Conference qui rassemble les principaux acteurs internationaux de la filière objets connectés a lieu à Paris (104) du 25 au 27 mai 2016. Organisé par Rude Baguette et Europa Organisation.

Le salon Computex a lieu du 31 mai au 4 juin 2016 à Taipei (Taiwan). Thème de cette édition "Shaping the future : Stay tuned for InnoVEX & SmarTEX". Organisé par Taitra.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires