dimanche 4 décembre 2016
 
Stockage 100%-Flash : quels bénéfices pour les entreprises ?
Dans n’importe quelle entreprise d’aujourd’hui, le volume de données augmente de 40% par an. Si l’on ajoute les besoins de performance requis par les nouvelles applications, la volonté d’obtenir les données en temps réel, et ce depuis de nombreux périphériques mobiles, les responsables des centres de données doivent faire face à des challenges énormes qui ne peuvent pas être adressés par les technologies traditionnelles à base de disques durs. [Lire l'article...]

Le Monde se concentre sur le numérique

Le quotidien travaille sur une réorientation de ses ressources vers le numérique. Plusieurs projets sont d’ores et déjà en travaux et une cinquantaine de postes vont être amenés à évoluer. 

La presse écrite va mal, le lectorat s’amenuise et les fonds viennent à manquer. Difficile alors de recruter. Dès lors, comment se lancer dans un projet de refonte de sa version numérique ? Voici en résumé le problème auquel fait face Le Monde

Le quotidien se réorganise 

L’AFP a révélé l’information mi-février mais aucune précision quant à l’évolution du journal n’a été rendue publique. Jusqu’à aujourd’hui. Les Echos a eu accès a une note interne qui indique un développement du numérique au Monde. « Création de postes, nouvelles rubriques, nouvelle offre éditoriale du soir » peut-on lire. Tout s’annonce bien, Le Monde devrait recruter pour alimenter sa rédaction. Or le quotidien ne peut embaucher, les ressources financières lui font défaut. 

Le journal va donc « ouvrir à la mobilité » une vingtaine de postes au sein de sa rédaction numérique, tandis que trente postes de l’équipe print devraient être transférés d’un service à l’autre. La direction du quotidien assure qu’aucun poste n’est menacé. Les journalistes s’inquiètent cependant : risque de licenciement pour ceux qui refusent la mobilité inter-service, obligation de s’adapter au multimédia… Il s’agit d’une réorganisation des rédactions et des éditions, tournée vers l’édition numérique. Le monde de la presse évolue et Le Monde ne peut pas rester à la traîne.

Se réorienter vers le numérique pour plaire à un lectorat jeune

Le site web va donc se transformer prochainement. Les équipes d’enquêteurs devraient se renforcer. L’annonce de la fermeture du blog Les Décodeurs avait fait grincer quelques dents. On devrait pourtant retrouver le « fact checking » sous un nouveau label « Décodeurs ». 

Certains dispositifs de « crowd sourcing », une approche participative intégrant les lecteurs à l’information, seraient également en développement. La vidéo occupera une place de choix dans cette nouvelle mouture, puisque la direction tient à renforcer ce pôle, qui fait cruellement défaut dans la presse en ligne. Enfin, une nouvelle rubrique « Technologies » verra le jour. 

De nouvelles offres seront proposées aux lecteurs. On connaît déjà la « lecture zen », lancée en 2013. Mi-février 2014, Le Monde a mis en place un tarif jeune, destiné aux 18-25 ans. Pour 1 euro, la version numérique du quotidien est disponible en accès illimité pour six mois. Prenez garde, jeunes lecteurs, à l’issue de ces 6 mois, le forfait passe à 39€ si vous n’annulez pas l’abonnement. 

Et ce n’est pas tout. Le Monde s’intéresse aussi aux « nouveaux » supports numériques. L’application Le Monde sur tablette et smarphone est une des plus consultées en France. Elle occupe la quatrième place juste après L’Equipe, Télé loisirs et Le Parisien (classement janvier 2014 par l’OJD). Mais cette version mobile n’apporte pas de réelle valeur ajoutée par rapport au support PC. Une « nouvelle offre éditoriale du soir » sera lancée prochainement, afin de s’accorder sur les pics d’audience de l’application, vers 19h. Pour abandonner le papier, il suffit d'un pas, mais que Le Monde ne devrait pas franchir. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Technologie, Pratique

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros


/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  




/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires