lundi 31 août 2015
 

Le Monde se concentre sur le numérique

Le quotidien travaille sur une réorientation de ses ressources vers le numérique. Plusieurs projets sont d’ores et déjà en travaux et une cinquantaine de postes vont être amenés à évoluer. 

La presse écrite va mal, le lectorat s’amenuise et les fonds viennent à manquer. Difficile alors de recruter. Dès lors, comment se lancer dans un projet de refonte de sa version numérique ? Voici en résumé le problème auquel fait face Le Monde

Le quotidien se réorganise 

L’AFP a révélé l’information mi-février mais aucune précision quant à l’évolution du journal n’a été rendue publique. Jusqu’à aujourd’hui. Les Echos a eu accès a une note interne qui indique un développement du numérique au Monde. « Création de postes, nouvelles rubriques, nouvelle offre éditoriale du soir » peut-on lire. Tout s’annonce bien, Le Monde devrait recruter pour alimenter sa rédaction. Or le quotidien ne peut embaucher, les ressources financières lui font défaut. 

Le journal va donc « ouvrir à la mobilité » une vingtaine de postes au sein de sa rédaction numérique, tandis que trente postes de l’équipe print devraient être transférés d’un service à l’autre. La direction du quotidien assure qu’aucun poste n’est menacé. Les journalistes s’inquiètent cependant : risque de licenciement pour ceux qui refusent la mobilité inter-service, obligation de s’adapter au multimédia… Il s’agit d’une réorganisation des rédactions et des éditions, tournée vers l’édition numérique. Le monde de la presse évolue et Le Monde ne peut pas rester à la traîne.

Se réorienter vers le numérique pour plaire à un lectorat jeune

Le site web va donc se transformer prochainement. Les équipes d’enquêteurs devraient se renforcer. L’annonce de la fermeture du blog Les Décodeurs avait fait grincer quelques dents. On devrait pourtant retrouver le « fact checking » sous un nouveau label « Décodeurs ». 

Certains dispositifs de « crowd sourcing », une approche participative intégrant les lecteurs à l’information, seraient également en développement. La vidéo occupera une place de choix dans cette nouvelle mouture, puisque la direction tient à renforcer ce pôle, qui fait cruellement défaut dans la presse en ligne. Enfin, une nouvelle rubrique « Technologies » verra le jour. 

De nouvelles offres seront proposées aux lecteurs. On connaît déjà la « lecture zen », lancée en 2013. Mi-février 2014, Le Monde a mis en place un tarif jeune, destiné aux 18-25 ans. Pour 1 euro, la version numérique du quotidien est disponible en accès illimité pour six mois. Prenez garde, jeunes lecteurs, à l’issue de ces 6 mois, le forfait passe à 39€ si vous n’annulez pas l’abonnement. 

Et ce n’est pas tout. Le Monde s’intéresse aussi aux « nouveaux » supports numériques. L’application Le Monde sur tablette et smarphone est une des plus consultées en France. Elle occupe la quatrième place juste après L’Equipe, Télé loisirs et Le Parisien (classement janvier 2014 par l’OJD). Mais cette version mobile n’apporte pas de réelle valeur ajoutée par rapport au support PC. Une « nouvelle offre éditoriale du soir » sera lancée prochainement, afin de s’accorder sur les pics d’audience de l’application, vers 19h. Pour abandonner le papier, il suffit d'un pas, mais que Le Monde ne devrait pas franchir. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Technologie, Pratique


/// Enquête express Windows 10

Avez-vous déjà migré vers Windows 10 ?




Si oui, êtes-vous satisfait du nouvel OS de Microsoft ?





Quelles fonctionnalités introduites avec Windows 10 vous plaisent le plus ? (plusieurs réponses possibles)










Pensez-vous vos données personnelles en sécurité avec Windows ?




Voter  Afficher les résultats

/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

6 MENACES À ÉRADIQUER - Maîtriser WINDOWS 10 : ce qu'il faut absolument savoir - Rencontre avec... Alex Dayon, Président Produits Salesforce.com - Tendances Silicon Valley : SDN, FLASH et OPEN SOURCE - POWER BI 2.0 : une Self-BI immédiate et accessible...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.