vendredi 3 juillet 2015
 

Quechua Phone : le smartphone du baroud

Dès la semaine prochaine, les randonneurs et autres adeptes des sports extrêmes pourront se procurer un smartphone conçu pour leurs terrains de jeux.

Le smartphone « durci ». vous en rêviez, Décathlon l’a fait. En partenariat avec Archos et commercialisé sous sa marque Quechua, l’enseigne spécialisée dans le sport proposera dès le 5 décembre prochain un smartphone résistant aux chocs, à la boue, à l’eau, au sable, au froid, à la neige : bref à tout ce qui fait le sel des randonnées et autres loisirs extérieurs, voire extrêmes. L’appareil bénéficie de la certification classe IP 54.

Le Quechua Phone intègre un processeur Qualcomm quadri-cœur cadencé à 1,2 GHz, 1 Go de RAM, 4 Go de stockage interne, un appareil photo 5 megapixels, un port micro USB et et Micro SD. L’appareil fonctionne sous Android 4.1 Jellybean. La taille de l’écran est de 5 pouces et celui-ci serait lisible même en plein soleil. L’ensemble de l’extérieur mais aussi de l’intérieur de l’appareil ont été traités pour répondre aux spécifications de la certification IP 54. L’un des points les plus intéressants est l’autonomie de la batterie Li-Polymer de 3500 mAh avec laquelle l’équipementier revendique une autonomie de plus de 22 heures d’appels.

«Ce lancement part d’un constat, que nous avons pu faire nous-même avec nos clients : l’offre de smartphones est certes pléthorique, et pourtant il n’existe pas sur le marché d’appareil véritablement adapté pour la pratique de la randonnée et de l’outdoor », explique Christian Ollier, le directeur de la marque Quechua à nos confrères des Echos.

Le Quechua Phone n’embarque pas les composants dernier cri ni la 4G mais tel n’est pas le but. Le principe est de proposer un appareil robuste à un prix accessible comme second téléphone dédié à ces activités. Aussi il sera commercialisé 230 euros et sera doté d’applications spécifiques : randonnées, parcs nationaux, stations de skis, guides des plantes de montagnes …

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.