jeudi 2 juillet 2015
 

Ubuntu Edge : la plus grande campagne de crowdfunding de tous les temps

Canonical a lancé une campagne de crowdfunding pour promouvoir son projet de smartphone « Ubuntu Edge », un mobile combiné avec la puissance d'un ordinateur. Pour fabriquer ses premiers modèles, la campagne doit réunir 32 millions de dollars de dons, grâce aux internautes.

Récolter 32 millions de dollars en un mois, via une campagne sur Internet… C’est le défi un peu fou de l’entreprise Canonical, pour lancer son projet de smartphone « Ubuntu Edge », un croisement entre un smartphone et un PC.

 

Canonical est une société sud-africaine spécialisée dans la promotion de projets open source et sponsor officiel du système d’exploitation libre Ubuntu. Elle a choisi la plateforme américaine de crowdfunding Indiegogo, dont le siège est à San Francisco, pour lancer cette campagne que le fondateur de Canonical, Mark Shuttleworth, désigne comme « la plus grande campagne de crowdfunding de tous les temps ».

Déjà 6 millions en trois jours

Si l’entreprise parvient à récolter la somme en un mois, 40 000 unités seront fabriquées, pour commencer. La plupart de ces modèles exclusifs seront envoyés aux plus gros donateurs d’Indiegogo. En l’espace de trois jours seulement, le projet a déjà récolté plus de 6 360 000 dollars.

 

Les différents dons possibles sont de 20, 30, 600, 775, 780, 830, 1400 et 10 000 dollars. Les entreprises qui voudraient recevoir 100 Ubuntu Edge, ainsi qu’un support technique pour intégrer d’Ubuntu for Android à leurs équipes, peuvent faire un don de 80 000 dollars.

 

Il démarre, si la campagne réussit, sous deux systèmes d’exploitation différents : Ubuntu mobile OS et Android. Il comprend un processeur multicoeur, 4Go de RAM, 128 Go de stockage et un écran 4,5 pouces de 1280 x 720 pixels, une caméra dorsale de 8 megapixels et une frontale de 2 megapixels. Sa taille est de 64 x 9 x 127 millimètres. Relié à un écran externe, il peut être utilisé tel un vrai ordinateur, grâce aux fonctionnalités d’Ubuntu PC OS.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.