vendredi 29 avril 2016
 

« OffShore Leaks » : le WikiLeaks des paradis fiscaux

L’« opération OffShore Leaks » est inspirée de WikiLeaks et de son fondateur Julian Assange : des dizaines de journalistes de tous pays rassemblés au sein d’un consortium d’investigation pour enquêter sur l’existence de comptes bancaires offshore. Parmi eux, 130 français figurent dans la liste dont le trésorier de campagne de François Hollande, Jean-Jacques Augier.

Le monde avait accueilli les hackers du groupe Anonymous comme des zorros des temps modernes. Que dire, alors, de ces journalistes rassemblés au sein d’un consortium dont le but est de dénoncer les riches particuliers ou les puissantes holdings financières qui possèdent des milliers de milliards de dollars placés dans des comptes offshores ? 

Car c’est ce qui s’est récemment passé. Plusieurs rédactions de grands médias internationaux (Le Washington Post aux Etats-Unis, Le Monde en France, The Guardian outre-manche, etc.) ont reçu, sur une messagerie chiffrée, un fichier contenant les noms des personnes disposant de comptes offshore. Concernant la France, Le Monde a reçu une liste de 130 personnes dont « peu de personnalités connues », selon nos confrères. Jusqu’ici, le procédé est le même que WikiLeaks. Les sources sont d’anciens salariés de deux entreprises de services financiers offshore : Portcullis TrustNet et Commonwealth Trust Limited. 

Ici, les chiffres sont accablants : on parle de plus d’une centaine de milliers de sociétés offshore créées, de 2,5 millions de documents, pour des sommes qui atteignent 21 000 milliards de dollars, soit à peu de choses près le PIB des Etats-Unis et du Japon réunis ! Ironie du sort, cette affaire arrive juste au moment des aveux sur son compte en Suisse de l’ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac…

260 Go de fichiers à décortiquer

La journaliste du Monde Anne Michel a pu rencontrer, à Madrid en Espagne, une correspondante de l’ICIJ (le consortium d'investigation) qui lui promet l’ouverture des fichiers. Elle a besoin d’une clé USB « d’au moins 32 Go ». Au total, tous les documents représentent pourtant 260 Go : 162 fois plus que ceux de WikiLeaks. Ils sont remplis de détails sur les des comptes en banque aux Caïmans, dans les Iles Vierges Britanniques, à Singapour et autres paradis fiscaux et bien entendu, de leurs administrateurs et actionnaires. 

Toutefois, les investigations sont longues, complexes et fastidieuses selon notre confrère, à la mesure de la prudence des contrevenants. « Un nom ou un code dans la base de données en donne un autre, puis un autre, puis un autre... Des recherches sans fin. C'est un voyage virtuel de Paris à Genève, de Genève à Singapour, de Singapour aux îles Vierges, un jeu de saute-mouton international qui doit se jouer des pièges posés par les experts de la haute finance et nous conduit jusqu'au cœur des "juridictions à palmiers", comme les surnomment les experts », explique-t-elle.

Première victime en France : un proche de François Hollande

C’est grâce à cette liste que devrait être mise à mal l’opacité financière. « Et, jusqu'où aller dans la révélation des noms ? Le gros entrepreneur régional qui cache ses plus-values aux Caïmans vaut-il autant que le responsable politique à qui la charge confère un devoir d'exemplarité ? ». Le Monde a visiblement trouvé la réponse à ses questions puisque l’OffShore Leaks a fait sa première victime en France : Jean-Jacques Augier, trésorier de campagne de François Hollande pour les Présidentielles de 2012, accusé d'être actionnaire de 2 sociétés aux Caïmans. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances

Actuellement à la Une...



/// LIVRES BLANCS

Des solutions de stockage flash pour vous conduire dans le datacenter de demain. Un Livre Blanc Kaminario.

Les applications grand public que nous utilisons au quotidien nous ont conduit à exiger une bien meilleure experience utilisateur à l’échelle des applications d’entreprises. Mais comment les DSI peuvent-elles anticiper les attentes des utilisateurs et les contraintes de plus en plus complexes des applications métiers ? 


Comment une solution de stockage intégralement Flash peut apporter des bénéfices stratégiques et réduire les coûts. Un Livre Blanc Kaminario.


La fin des anti-virus ? Un Livre Blanc de Malwarebytes.

En dépit des antivirus avancés à notre disposition, l'utilisation par les cybercriminels de programmes malveillants (malwares) de plus en plus sophistiqués garantit le succès de leurs attaques informatiques. 

et retrouvez l'intégralité du webinar réalisé le 12 avril 2016 sur le thème : Montée des malwares - Comment se protéger en 2016.


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LA FILIERE DRONE DECOLLE, Stockage : le Flash se généralise, MWC'2016, DevOps, Meilleures extensions Office 2016 et 365, Chief Data Officer, Rencontre Marc Mossé (Microsoft)...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


INTERNET DES OBJETS : ÊTES-VOUS PRÊT ?, Alternatives à Docker, Se préparer à Blockchain, Visite guidée Google Cloud Platform, Rencontre Sébastien Soriano (Arcep)...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


/// L'agenda des événements IT
L'édition américaine de l'OpenStack Summit se tient à Austin (Texas) du 25 au 29 avril 2016. Organisé par la Fondation OpenStack.

Le prochain Maker Faire Paris, salon, ateliers et conférences autour de la culture DIY, Fab Lab et Makers, aura lieu les 30 avril et 1er mai 2016 à Paris, Porte de Versailles, simultanément avec la Foire de Paris. Organisé par Maker Events.

Le MedPi 2016, "Business Club des Loisirs numériques"se tient du 17 au 20 mai 2016 à Monaco (Grimaldi Forum). Organisé par Reed Expositions.

La conférence développeurs de Google, "I/O", revient cette année à Mountain View (Shoreline Amphitheatre) tout près du siège de Google, du 18 au 20 mai 2016. Conférence organisée par Google.

Le salon des technologies robotiques se tient désormais à Paris. Prochain rendez-vous du 24 au 26 mai 2016 à Paris (Dock Pullman, La Plaine-Saint-Denis). Organisé par Innoecho / Impact Consulting.  

La Connected Conference qui rassemble les principaux acteurs internationaux de la filière objets connectés a lieu à Paris (104) du 25 au 27 mai 2016. Organisé par Rude Baguette et Europa Organisation.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires