vendredi 1 juillet 2016
 
News Partenaires
Étude Bitdefender : les ransomwares ciblent les fichiers personnels et les entreprises
Les virus biologiques mutent et tentent de s’adapter à leur environnement pour survivre. Lorsqu’ils réussissent, ils peuvent alors se répandre et provoquer des épidémies importantes. On retrouve le même comportement avec les cyber-menaces. En 2015, les ransomwares ont causé plus de 350 millions de dollars de dommages, confirmant ainsi leur statut de menace la plus prolifique de ces dernières années. [Lire l'article...]

« OffShore Leaks » : le WikiLeaks des paradis fiscaux

L’« opération OffShore Leaks » est inspirée de WikiLeaks et de son fondateur Julian Assange : des dizaines de journalistes de tous pays rassemblés au sein d’un consortium d’investigation pour enquêter sur l’existence de comptes bancaires offshore. Parmi eux, 130 français figurent dans la liste dont le trésorier de campagne de François Hollande, Jean-Jacques Augier.

Le monde avait accueilli les hackers du groupe Anonymous comme des zorros des temps modernes. Que dire, alors, de ces journalistes rassemblés au sein d’un consortium dont le but est de dénoncer les riches particuliers ou les puissantes holdings financières qui possèdent des milliers de milliards de dollars placés dans des comptes offshores ? 

Car c’est ce qui s’est récemment passé. Plusieurs rédactions de grands médias internationaux (Le Washington Post aux Etats-Unis, Le Monde en France, The Guardian outre-manche, etc.) ont reçu, sur une messagerie chiffrée, un fichier contenant les noms des personnes disposant de comptes offshore. Concernant la France, Le Monde a reçu une liste de 130 personnes dont « peu de personnalités connues », selon nos confrères. Jusqu’ici, le procédé est le même que WikiLeaks. Les sources sont d’anciens salariés de deux entreprises de services financiers offshore : Portcullis TrustNet et Commonwealth Trust Limited. 

Ici, les chiffres sont accablants : on parle de plus d’une centaine de milliers de sociétés offshore créées, de 2,5 millions de documents, pour des sommes qui atteignent 21 000 milliards de dollars, soit à peu de choses près le PIB des Etats-Unis et du Japon réunis ! Ironie du sort, cette affaire arrive juste au moment des aveux sur son compte en Suisse de l’ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac…

260 Go de fichiers à décortiquer

La journaliste du Monde Anne Michel a pu rencontrer, à Madrid en Espagne, une correspondante de l’ICIJ (le consortium d'investigation) qui lui promet l’ouverture des fichiers. Elle a besoin d’une clé USB « d’au moins 32 Go ». Au total, tous les documents représentent pourtant 260 Go : 162 fois plus que ceux de WikiLeaks. Ils sont remplis de détails sur les des comptes en banque aux Caïmans, dans les Iles Vierges Britanniques, à Singapour et autres paradis fiscaux et bien entendu, de leurs administrateurs et actionnaires. 

Toutefois, les investigations sont longues, complexes et fastidieuses selon notre confrère, à la mesure de la prudence des contrevenants. « Un nom ou un code dans la base de données en donne un autre, puis un autre, puis un autre... Des recherches sans fin. C'est un voyage virtuel de Paris à Genève, de Genève à Singapour, de Singapour aux îles Vierges, un jeu de saute-mouton international qui doit se jouer des pièges posés par les experts de la haute finance et nous conduit jusqu'au cœur des "juridictions à palmiers", comme les surnomment les experts », explique-t-elle.

Première victime en France : un proche de François Hollande

C’est grâce à cette liste que devrait être mise à mal l’opacité financière. « Et, jusqu'où aller dans la révélation des noms ? Le gros entrepreneur régional qui cache ses plus-values aux Caïmans vaut-il autant que le responsable politique à qui la charge confère un devoir d'exemplarité ? ». Le Monde a visiblement trouvé la réponse à ses questions puisque l’OffShore Leaks a fait sa première victime en France : Jean-Jacques Augier, trésorier de campagne de François Hollande pour les Présidentielles de 2012, accusé d'être actionnaire de 2 sociétés aux Caïmans. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


BIENVENUE DANS UN MONDE TOUT CLOUD, l'IA en bureautique, la data nouvelle matière première, l'infra de... leboncoin.fr, rencontre avec Rand Hindi (Snips), 8 outils gratuits pour sécuriser Windows 10...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


/// L'agenda des événements IT
La conférence internationale sur la sécurité informatique a lieu du 27 juin au 1er juillet 2016 à Paris (Maison de la Chimie). Organisé par Sysdream.

Nouvel événement au calendrier, Viva Technology Startup Connect / Paris 2016 a lieu du 30 juin au 2 juillet 2016 à Paris, Porte de Versailles (Hall 1). Organisé par Les Echos et Publicis.

Pour sa 15ème édition, la Nuit du Hack se tiendra dans la nuit du 2 au 3 juillet 2016 à Paris (EuroDisney, New York Hotel Convention Center). Organisée par l'association HZV (HackerZvoice) en partenariat avec Sysdream.

La Microsoft Worldwide Partner Conference (WPC) a lieu du 10 au 14 juillet 2016 à Toronto, Canada (Metro Toronto Convention Centre / MTCC). Organisée par Microsoft.

Les experts en sécurité informatique se retrouvent à la conférence Black Hat USA qui se tient du 30 juillet au 4 août 2016 à Las Vegas (Mandala Bay) pour 4 jours de formation intense suivis par 2 journées de "briefings". Organisé par UBM.

Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 2 au 7 septembre 2016. Organisé par Messe Berlin.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires