jeudi 11 février 2016
 
News Partenaires
Advertisement Saviez-vous que les technologies Bitdefender protègent plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde ?
Bitdefender a développé un réseau mondial de protection, la plus grande infrastructure de cyber-sécurité au monde, protégeant plus de 500 millions d'utilisateurs dans le monde entier - qui agissent comme un réseau de capteurs pour détecter et bloquer les menaces. [Lire l'article...]

Alliance IBM, Intel et Samsung pour développer les puces du futur

Réunis à l’université d’Albany dans le cadre d’un nouveau consortium commun, IBM, Intel et Samsung entendent mutualiser leurs efforts de recherche sur l’infiniment petit. En ligne de mire : les processeurs de demain. 

Voici une initiative extrêmement intelligente, à tous points de vue. Concrètement, IBM, Intel et Samsung ont créé un consortium pour mettre en commun leurs efforts sur la recherche. Ils se sont regroupés sur le campus de l’université d’Albany aux Etats-Unis, plus précisément dans les locaux du « College of Nanoscale Science and Engineering ». 

Des coûts de recherche exponentiels 

Les 3 géants partageront donc leurs ressources matérielles et intellectuelles. S’il peut sembler étrange que ces trois-là s’associent alors qu’ils sont concurrents, il y a une raison qui l’explique. Effectivement, les performances des microprocesseurs évoluent si rapidement que les dépenses et les coûts de développement ont eux aussi suivi une courbe qui tend à devenir exponentielle. « Aucun acteur, ni privé ni public, ne peut espérer avancer seul », explique Michael Lier, responsable de l’innovation de l’université. 

Mais ce n’est pas tout : ce projet est aussi appuyé par l’Etat fédéral et l’Etat de New-York. « Rien de tel n’a jamais été accompli au sein d’une université », explique Alain Kaloyeros, le directeur de l’université. Les étudiants du campus seront d’ailleurs mêlés à ces projets de recherche avec IBM, Intel et Samsung. Le projet est doté d’un budget colossal puisque l’Etat américain a investi 1 milliard de dollars, et les 3 géants 13 milliards ! 

Un projet réalisable en Europe ?

Ce projet devrait créer des milliers d’emplois aux Etats-Unis. L'université a en effet permis de créer 13000 emplois et en attend deux fois plus d'ici à 2015, rapportent Les Echos. D’ailleurs, Barack Obama avait fait part de son souhait, l’année dernière, en visitant le campus, de reproduire ce modèle « partout aux Etats-Unis ». 

Et ce n’est pas encore terminé : il reste d’autres effets bénéfiques à ce projet. Tout d’abord, au-delà du consortium, l’université d’Albany a réussi à attirer plus de 300 entreprises étrangères (en provenance d’Israël, du Japon ou d’Allemagne entre autres) dont le français ST Micro. La commissaire européenne en Charge du numérique, Neelie Kroes, s’est même rendue sur le campus le mois dernier et concluait fatalement : « L'investissement est extrêmement élevé et les entreprises du secteur se retrouvent déjà toutes à Albany ». Une réplication d’un tel projet en Europe semble donc d’ores et déjà abandonnée. 

De nombreux effets tiers et positifs 

Les effets positifs de la création de ce consortium et de l’attractivité de l’université d’Albany font encore des étincelles. Car greffés à IBM, Intel et Samsung, on retrouve également les fondeurs et fabricants de semi-conducteurs : le leader mondial du secteur, TSMC, et GlobalFoundries (GF). C’est cet ambitieux projet qui a fait pencher la balance pour ce dernier : il vient d’ouvrir sa première usine sur le sol américain à 200 km au nord de New-York et y a investi 8,5 milliards de dollars. 

Ceci peut être surprenant, d’autant plus que GlobalFoundries dispose de 6 usines à Singapour. En réalité, l’Etat américain lui a accordé 2 milliards de dollars de subventions. Pour chaque dollar donné à GF, l’Etat estime qu’il en recevra, à terme, 2,5 en impôts, etc. Sans oublier la création de 8 000 emplois directs et indirects. Enfin, pour le fondeur, il répond à une demande croissante de la part de ses consommateurs : se rapprocher d’eux, géographiquement. 

En France : le LETI 

Il existe des initiatives peu ou prou similaires en Europe et notamment en France, comme le CEA-Leti (Laboratoire d’Electronique de Technologie de l’Information) basé à Grenoble, au sein du Campus MINATEC. La différence principale avec le projet américain est simple : son financement. Le LETI est très loin derrière le projet américain. Toutefois le projet français regroupe des industriels de talent (Soitec, Sofradir, Ulis, Movea, Apix Technology, Heliodel, etc.). 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

/// LIVRES BLANCS

La fin des anti-virus ? Un Livre Blanc de Malwarebytes.

En dépit des antivirus avancés à notre disposition, l'utilisation par les cybercriminels de programmes malveillants (malwares) de plus en plus sophistiqués garantit le succès de leurs attaques informatiques.


Datacenters modulaires préfabriqués, un Livre Blanc Schneider Electric. 

Préfabriqué, conteneurisé, modulaire, monté sur châssis, en container, mobile, portable, autonome, tout-en-un sont autant de termes qui font référence aux systèmes ou sous-systèmes de datacenters pré-assemblés en usine.  


Options pratiques pour le déploiement d'équipement informatique dans les petites salles serveurs et succursales, un Livre Blanc Schneider Electric. 

Les déploiements informatiques pour les petites entreprises ou succursales sont généralement relégués dans de petites salles confinées, des armoires, voire sur le plancher de bureaux. Que ce soit le propriétaire d'une petite entreprise ou le responsable d'une succursale, l'explication la plus fréquente est que, « comme nous n'avions pas beaucoup de matériels informatiques, nous avons préféré les placer ici ». 


/// L'agenda des événements IT
La conférence Finovate Europe London entièrement dédiée à la fintech se tient les 9 et 10 février 2016 (Londres, Old Billingsgate Market Hall). Organisée par The Finovate Group.

Le 9ème Forum Netexplo se tiendra les 10 et 11 février 2016 : le mercredi 10 février 2016 à l'Université Paris-Dauphine (uniquement sur invitations), et le jeudi 11 février 2016 sur www.netexplo.org, en direct du studio Dailymotion. Organisé par Happeningco.

Dirigeants du digital, ecommerce et marques sont réunis pour Web2Business à Paris, Marriott Rive Gauche le 18 février 2016. Organisé par OnePlace.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone (deux sites : Fira Gran Via et Fira Montjuïc) du 22 au 25 février 2016. Organisé par GSMA Association.

L'édition américaine de la RSA Conference se tient du 29 février au 4 mars 2016 à San Francisco (Moscone Center) sur le thème "Connect to protect". Organisé par EMC/RSA.

Le congrès Big Data Paris 2016 se tiendra à Paris (Palais des Congrès de la Porte Maillot) le 7 et 8 mars 2016. Organisé par Corp Agency.

Voir tout l'agenda

/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

CES 2016 LES VRAIES STARS : 4K/HDR, impression 3D, Réalité Virtuelle, Caméra 360°, WiFi Gigabit, Drones furtifs + rubrique Big Data, LiFi, Impression en mobilité, Conteneurs pour Windows Server 2016, Machine Learning, Sports d'hiver connectés...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


NOS PARIS GAGNANTS 2016 : VoLTE, Software Defined, Blockchain, Hyperconvergence, Design Thinking, Elastic Search... - Machine Learning, Windows App Studio, Anonymous sous le feu des critiques, Steam OS, Rencontre avec Laurent Chemla...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0



Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS
En complément du dossier paru dans L'Informaticien n°140 sur les Solutions de Gestion voici une présentation détaillée d’une dizaine d’éditeurs de logiciels spécialisés dans ce type de produits. A chacun, nous avons demandé une présentation rapide de leurs logiciels et solutions, les tailles d’entreprises privilégiées ainsi que leurs points forts. Nous avons également interrogé ces acteurs sur leur définition de la transformation numérique des entreprises. Vous retrouverez ici les réponses proposées par IFS Applications, Addenda, EBP, Esker, Horizontal Software, ReportOne, Sphinx, TigerPro, Wavesoft et Yooz.