mardi 30 juin 2015
 

Big Data : Watson, nouvelle poule aux oeufs d'or d'IBM

Watson, le supercalculateur d’IBM, commence à être exploité dans de nouveaux domaines. Si l'ordinateur va se mettre au service de la recherche pour la santé, il va aussi aider les assureurs à faire des économies. Et pour le plaisir du « grand public », Watson s'est également attaqué à la cuisine !

Le robot le plus intelligent du monde ne pouvait pas se contenter d’utiliser ses compétences pour le seul jeu américain télévisé Jeopardy qui l’a fait connaître. Cuisine, santé, industrie… Watson décline désormais son intelligence pour différents domaines. Finies les démonstrations de son savoir à la télévision pour l’amour de l’art. Passons aux choses sérieux : place au business.

 

Watson est le supercalculateur créé par la firme IBM et rendu célèbre pour avoir battu ses concurrents « humains » du jeu télévisé Jeopardy, donnant un coup de vieux à son prédécesseur Deep Blue. Sa capacité à passer au crible toutes les mauvaises réponses du jeu a mis la puce à l’oreille des chercheurs du monde pharmaceutique. En effet, « trouver ce qui ne fonctionne pas » est une des clés dans le développement de nouveaux médicaments. C’est ce qui a intéressé John Baldoni, un vice-président du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline. Lors des émissions de télévision, Watson analysait les questions pour en saisir le sens et identifier ce qui lui était demandé. Il se plongeait ensuite dans les 200 millions de pages de langage naturel de sa mémoire, pour en tirer la réponse exacte… en moins de trois secondes. Le tout, avec des arguments à l’appui.

Du coup, ce système va mettre une application à disposition des médecins américains dans le courant du mois de mars : sur une tablette reliée à un serveur, ces professionnels pourront recouper des milliers de cas similaires à la situation d’une patient, permettant ainsi de donner le meilleur diagnostic possible. Mais la technologie va plus loin qu’aider la médecine : elle va aussi se mettre au service des groupes d’assurance. En effet, WellPoint, une grande entreprise américaine d’assurance maladie a bien compris le bénéfice qu’elle peut en tirer : elle va utiliser Watson pour autoriser certaines dépenses grâce aux données fournies par le calculateur… et permettre ainsi de réaliser des économies en évitant à certains patients des traitements coûteux et inutiles.

Watson, le Top Chef calculateur

Les chercheurs d’IBM ne se sont pas arrêtés là : ils ont travaillé en collaboration avec l’Institut d’éducation culinaire de Manhattan, comme l'annonçait le New York Times, il y a quelques jours. Watson a analysé les données réunissant ingrédients et composition de nombreux plats. Au total, plus de 20 000 recettes, données chimiques d’ingrédients et goûts préférés des consommateurs ont été passés au peigne fin par la machine. Une pâtisserie est née de ce travail : le « croissant espagnol », composé de safran, de poivre noir, d’amande, de miel. Mais sans beurre. Oui, car Watson opte pour une alimentation « saine ».

Watson est le fruit de quatre ans de recherche en intelligence artificielle, vitrine du département de Recherche et Développement d’IBM. Tournant avec un système GNU-Linux, sur une base de Power 7 d’IBM, il est équipé de 2 880 cœurs de calcul et de 15 téraoctets de RAM.

Watson n’a pas fini d’attiser la curiosité des grands groupes et des institutions publiques : il sera bientôt utilisé dans les administrations pour le croisement des données, pour les transports grâce à ses analyses prédictives, pour la distribution (gestion des stocks), pour la météorologie…

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires

INF136

/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.