dimanche 4 décembre 2016
 
Stockage 100%-Flash : quels bénéfices pour les entreprises ?
Dans n’importe quelle entreprise d’aujourd’hui, le volume de données augmente de 40% par an. Si l’on ajoute les besoins de performance requis par les nouvelles applications, la volonté d’obtenir les données en temps réel, et ce depuis de nombreux périphériques mobiles, les responsables des centres de données doivent faire face à des challenges énormes qui ne peuvent pas être adressés par les technologies traditionnelles à base de disques durs. [Lire l'article...]

La Cour des Comptes demande un réel pilotage des téléservices de santé et du DMP

Lancé en 2005, le Dossier Médical Personnel informatisé est en panne. La Cour des Comptes le déplore chaque année ou presque. Cette fois elle appelle à une véritable maîtrise d'ouvrage de l'État sur l'ensemble des téléservices de santé.

Il existe dans le rapport annuel de la Cour des Comptes un exercice obligé : revenir sur le désastreux projet de Dossier Médical Personnel (DMP). L'édition 2013 ne déroge pas à la règle et réitère les appels à toujours plus de rigueur. « Fin 2012, quelque 260 000 DMP avaient été ouverts, à un rythme quotidien d’un millier de créations et de deux mille dépôts de document mais sans que l’on puisse à ce stade se prononcer sur l’efficience du dispositif, faute notamment d’un volume suffisant de documents saisis et d’un ciblage sur des sites pilote et sur des populations prioritaires (par exemple malades en affections de longue durée), ce qui aurait facilité l’appréciation de son apport. »

 

260 000 DMP ouverts... mais le coût global du DMP se chiffre déjà à plus de... 200 millions d'euros. « Le coût total de développement du dossier médical personnel a été d’au moins 210 M€ entre la loi de 2004 l’ayant instauré et fin 2011. Le quart environ en a été dépensé en expérimentations, sans lendemain mais qui ont néanmoins permis de clarifier certains problèmes juridiques, organisationnels et techniques. Le coût d’autres téléservices de santé, complémentaires et qui ont vocation à être interopérables avec le dossier médical personnel (DMP), est à prendre aussi en compte, tels que le dossier pharmaceutique (26 M€ de coûts directs à fin 2012, dont 4 M€ compris dans les 210 M€ précités), le dossier communicant cancer et les dossiers de patients informatisés.»

Huit nouvelles recommandations

Mais la Cour aborde aussi l'ensemble des téléservices de santé, la nouvelle configuration du poste de travail du professionnel de santé et la mise en place de la messagerie sécurisée.

En conclusion, la Cour des Comptes ne retire rien à ses précédentes recommandations qui n'ont d'ailleurs guère été suivies d'effet et en émet huit nouvelles afin de maîtriser enfin le pilotage d'ensemble des téléservices de santé :

- Unifier, au sein de l’administration centrale des ministères chargés de la santé et de la sécurité sociale, le pilotage des fonctions de maîtrise d’ouvrage stratégique des téléservices relevant directement ou indirectement de l’assurance maladie.

- Veiller à garantir l’interopérabilité de la plateforme de téléservices de la CNAMTS avec les systèmes d’information des organismes complémentaires d’assurance maladie.

- A cet effet, restaurer la concertation entre tous les régimes concernés pour une convergence de leurs téléservices.

S’agissant plus spécifiquement du Dossier Médical Personnel.

- Publier le décret en définissant le contenu et le champ du dossier médical personnel.

- Formaliser la stratégie, la méthode et le calendrier d’interopérabilité entre le dossier médical personnel et les dossiers patients hospitaliers et les autres dispositifs similaires.

- Faire établir entre l’ordre des pharmaciens et le GIP ASIP Santé un protocole définissant les modalités et le calendrier d’un rapprochement entre le dossier médical personnel et le dossier pharmaceutique.

- Prévoir l’intégration systématique du dossier médical personnel dans le cadre de la politique conventionnelle de la caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés avec les professions libérales de santé.

- Identifier les coûts liés au dossier médical personnel et à son évaluation médico-économique en termes de gains d’efficience du système de soins et d’économies pour l’assurance maladie.

Un DMP de 2ème génération

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et le la Santé, confirme, dans sa réponse à la Cour des Comptes, «le renforcement et la coordination de la fonction de maîtrise d'ouvrage stratégique de l’Etat en matière de systèmes d'information de santé ». Concernant le déploiement du Dossier Médical Personnel, « la feuille de route d’un DMP de seconde génération devra être rapidement élaborée, dans une démarche de concertation avec les représentants des professionnels de santé et des patients ».

Crédit photo : AFP.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros


/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  




/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires