mardi 28 juillet 2015
 

La start-up française Pubeco lève 1,25 million d’euros

Pubeco, un pionnier du « Web to Store », vient de récupérer 1,25 million d’euros pour son premier tour de table auprès du fonds ISAI et d’autres investisseurs connexes. 

« L’équipe a su être patiente avant de trouver le bon modèle. Ils sont en train de le faire grâce à leur proximité avec la grande distribution doublée d’un ADN de ‘digital natives’. Cela arrive au moment où tous les distributeurs revisitent leur stratégie internet et veulent en faire un axe stratégique. Ceci augure d’un marché en très forte croissance pour Pubeco dans les prochaines années ». C’est ce qu’a expliqué Jean-David Chamboredon, président exécutif du fonds d’investissement ISAI, qui vient donc d’injecter 1,245 million d’euros dans la start-up française. 

Pubeco a été créé fin 2008 par Romain Sarels et Yannick Lalleau. Son concept : « faciliter l’accès à l’actualité commerciale et aux informations pratiques de vos commerces favoris, tout en vous permettant de refuser les tonnes de prospectus et catalogues qui encombrent votre boîte aux lettres ». C’est une entreprise pionnière du « Web to Store », qui propose donc de se renseigner sur le Web avant de se rendre en magasin pour y profiter de promotions par exemple, en mettant de côté les prospectus donc ; on parle de 43 kg de prospectus papier par an et par boîte aux lettres. 

La levée de fonds doit donc permettre à la jeune entreprise de rapidement grandir, accompagnée par les bons conseils des membres expérimentés d’ISAI. Basée à Orchies, dans le Nord, Pubeco possède une offre validée par les grands acteurs de la distribution, et compte déjà 700 000 clients. Elle emploie pour le moment une quinzaine de personnes, et devrait en embaucher une quinzaine supplémentaire d’ici à la fin de l’année. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Business

Actuellement à la Une...


/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0





Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.