jeudi 25 août 2016
 
News Partenaires
BYOD et sécurité : quels sont les challenges à relever en entreprise ?
Nous vivons dans une ère où les technologies mobiles sont omniprésentes. Cela a créé de nouvelles réalités sur la façon et le lieu où nous sommes en mesure de travailler, en raison de la possibilité de rester connectés sans être nécessairement au bureau. La possibilité de travailler partout et à tout moment, en utilisant une multitude d'appareils portables différents, a eu un impact énorme sur la productivité et l'efficacité des employés dans de nombreuses entreprises. Mais ces capacités sans précédent entraînent d'importantes contreparties en matière de sécurité pour les professionnels de l’IT, au premier rang desquelles se placent les menaces liées à l’utilisation massive d’appareils connectés par des salariés de plus en plus mobiles. [Lire l'article...]

Cloud Computing : le Patriot Act s'applique aussi en Europe

Les données européennes stockées dans le cloud sont accessibles aux autorités américaines malgré les lois européennes protégeant les données, affirme une étude néerlandaise.

Le Patriot Act, une loi votée en 2001, permet aux autorités américaines de contourner les lois et institutions locales pour accéder directement aux données cloud appartenant à des particuliers et à des entreprises non américaines en dehors des Etats-Unis. Un rapport intitulé « Cloud Computing dans l’éducation supérieure et les instituts de recherche et le Patriot Act américain » accessible à cette adresse rédigé par des experts juridiques de l’Université d’Amsterdam vient d'être rendu public. Il confirme de précédents rapports qui indiquaient que théoriquement l’application de la loi américaine du Patriot Act pouvait conduire au contournement des lois européennes sur la vie privée afin d’obtenir des données sur des citoyens européens.

Notion d'extra-territorialité

La majorité des fournisseurs de Cloud sont concernés par cette législation étant donné que ce sont soit des entreprises américaines, soit des entreprises qui ont des intérêts économiques aux USA. Les lois de protection de données européennes ne protègent pas les citoyens européens contre des lois extra-territoriales comme celles des USA. D’ailleurs, le directeur de la branche britannique de Microsoft a publiquement admis à des journalistes que Microsoft ne peut garantir que des données stockées en Europe ne quitteraient pas la zone économique européenne dans aucun cas de figure. Il précise d’ailleurs qu’aucune autre entreprise ne peut le garantir non plus.

Axel Arnbak, l'un des rédacteurs du rapport, précise : " Dans le cadre juridique américain, il y a une doctrine appelée "juridiction extra-territoriale". Cela implique que tous les fournisseurs de clouds opérant en Europe ou n'importe où dans le monde ont à se conformer à des requêtes sur les données dès lors qu'elles tombent sous le coup des lois américaines. Ces lois, y compris le Patriot Act, s'appliquent dès que les fournisseurs de services cloud ont des activités aux Etats-Unis. C'est une erreur largement répandue de croire que les données doivent être stockées sur des serveurs physiquement présents sur le territoire américain".

Ce rapport vient confirmer différentes analyses notamment celles de notre confrère ZD Net qui émettait de sérieuses réserves quant à l'affirmation de certaines entreprises américaines expliquant que leurs données étaient protégées à partir du moment où elles étaient stockées en Europe, ceci en vertu de la loi européenne de 1995 sur la protection des données. Tout ceci ne prend pas en compte l'existence de la loi extra-territoriale telle que décrite par Axel Arnbak ci-dessus.

Des enjeux énormes pour les sociétés américaines et européennes

Concrètement, ce rapport pourrait avoir de très sérieuses conséquences commerciales pour l'ensemble des sociétés américaines impliquées dans le Cloud parmi lesquelles figurent la fine fleur de l'informatique et de l'Internet : Oracle, Microsoft, HP, IBM, Google, Amazon et autres. Si le business de ces entreprises s'en trouvait affecté, il y a fort à parier que ces entreprises pourraient se regrouper pour demander une modification de la loi pour d'impérieuses raisons commerciales. De l'autre côté, ce rapport met en relief l'ardente nécessité de trouver des solutions nationales et européennes pour le stockage en Cloud des données les plus sensibles. Il pose également la question de la détention capitalistique des dites entreprises. Ainsi en France, on murmure que Vivendi chercherait à vendre SFR. Dans ce cas, il apparaît impératif que l'opérateur reste sous capitaux européens sinon la co-entreprise Numergy (co-détenue par Bull et SFR et la CDC) perdrait de son indépendance vis-à-vis de ces lois. Les exemples de ce type sont légion. Voici quelques temps, un responsable politique parlait de souveraineté numérique. Ce terme est plus que jamais au goût du jour.

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.
Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances, Cloud

Advertisement

/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0





/// LIVRES BLANCS

Les enjeux de sécurité liés à la modification des environnements de production, un Livre Blanc Dell Software.

Durant la dernière décennie, l’innovation informatique a connu un changement essentiel. Pour certains, un nouveau système nerveux est en train de se tisser sur la planète, et si votre entreprise ne s’y connecte pas, elle ne pourra pas participer à cette vision d’avenir et risque même de ne plus être viable. 


Comment protégez-vous vos données issues de l'IoT, un Livre Blanc Dell Software.

Modifier sa stratégie de protection des données pour s’adapter à l’Internet of Things.

L’Internet est constitué d’appareils aussi variés que les ordinateurs, les serveurs, les infrastructures, les smartphones et les tablettes.


Les solutions de gestion du trafic chiffré, un Livre Blanc Bluecoat.

L’utilisation des communications chiffrées SSL/TLS est en pleine croissance, il en va de même des risques dus aux menaces cachées. En réponse, les entreprises déploient des pare-feu de nouvelle génération (NGFW), des systèmes de prévention des intrusions (IPS), des technologies contre les logiciels malveillants et d’autres solutions.

Mais ces mesures ne peuvent pas découvrir les logiciels malveillants à l’intérieur du trafic chiffré, sans ralentir le réseau, conduisant à davantage de complexité et à des coûts plus élevés.




/// L'agenda des événements IT
Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 2 au 7 septembre 2016. Organisé par Messe Berlin.

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI, E-Achats, Dématérialisation, Archivage en ligne, SDN/InfoToDoc, Serveurs & Applications - se tiennent du 20 au 22 septembre 2016 à Paris, Porte de Versailles (Hall 5.2 et 5.3). Organisés par Infopromotions.

Les tech.days, "laboratoire d'innovations live & web", qui fêtent leurs dix ans deviennent les Microsoft Expériences'16. Rendez-vous les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Palais des Congrès de la Porte Maillot). Organisés par Microsoft.

La conférence utilisateurs Salesforce se tient du 4 au 7 octobre 2016 à San Francisco (Moscone Center). Organisé par Salesforce.

Les Assises de la sécurité et des systèmes d'information se tiennent du 5 au 8 octobre 2016 à Monaco. Organisées par DG Consultants.

La 4ème édition de l'OVH Summit a lieu le 11 octobre 2016 aux Docks de Paris (La Plaine Saint-Denis). Au programme : plus de 50 workshops et labs. Organisé par OVH.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires