dimanche 2 août 2015
 

Knowledge Graph : Google est plus malin

Avec l’arrivée du « Knowledge Graph » dans la version française, Google devient un peu plus qu’un moteur de recherche. 

Ça n’a l’air de rien au premier abord et il n’est pas certain que les internautes le remarquent immédiatement. Mais le changement est très conséquent. Désormais, lors d’une recherche sur un nom de lieu célèbre (exemple : Tour Eiffel), un bâtiment (Le Louvre), une célébrité (Kate Middleton) ou encore un pays, un film, un artiste, un écrivain, une équipe de football, un animal, un arbre, une plante... , il vous sera proposé – outre les URL traditionnelles – la réponse à votre recherche sous une forme encyclopédique sur la partie droite de l’écran. En revanche pas d'affichage d'informations encyclopédiques sur des termes scientifiques ou techniques. Google ne s'y risque pas (encore ?).

La fonction est en place sur le site français depuis ce matin. Pour ce faire, Google s’appuie sur une base de données contenant plus de 500 millions d’entrées lesquelles sont interconnectés à travers 3,5 milliards de faits et relations. Le Knowledge Graph repose également sur des sources publiques telles que Freebase, Wikipedia ou encore le CIA World Factbook.

 

Un comportement aléatoire

La vidéo ci-dessous (en anglais sous-titré) vous expliquera en détail le fonctionnement et les possibilités associées à l’outil. Pour notre part, ce qui nous a semblé le plus curieux est que le Knowledge Graph ne se comporte pas de la même manière et n’offre pas les mêmes possibilités d’un utilisateur à l’autre. En effet, les différents essais que nous avons effectué au sein de la rédaction se sont montrés très surprenants. Avec le même  navigateur, avec la même adresse IP, un poste voit des suggestions Knowledge Graph avec des noms de personnes alors que sur un autre l’outil ne fonctionne qu’avec des lieux. Pour le reste, les configurations semblent identiques et nous n’avons – pour le moment – pas encore trouvé d’explications.

Plus d'infos sur un nouveau billet de googlefrance.blogspot.fr.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Logiciel

/// Enquête express

Menaces :
comment réagir ?

DDoS – Ingénierie Sociale – Phishing – Vol de données – Man in the Middle – Défacement

Avez-vous professionnellement été déjà confronté à ces différents types de menaces ? (une seule réponse)




Selon vous, d’où viennent les problèmes de sécurité en entreprise ? (plusieurs réponses)





Au sein de votre entreprise, comment appréhendez-vous ces menaces ? (une seule réponse)





Quels sont vos réflexes face à ce genre de menaces ? (plusieurs réponses)





Voter  Afficher les résultats

/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0





Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.