samedi 30 juillet 2016
 
News Partenaires
BYOD et sécurité : quels sont les challenges à relever en entreprise ?
Nous vivons dans une ère où les technologies mobiles sont omniprésentes. Cela a créé de nouvelles réalités sur la façon et le lieu où nous sommes en mesure de travailler, en raison de la possibilité de rester connectés sans être nécessairement au bureau. La possibilité de travailler partout et à tout moment, en utilisant une multitude d'appareils portables différents, a eu un impact énorme sur la productivité et l'efficacité des employés dans de nombreuses entreprises. Mais ces capacités sans précédent entraînent d'importantes contreparties en matière de sécurité pour les professionnels de l’IT, au premier rang desquelles se placent les menaces liées à l’utilisation massive d’appareils connectés par des salariés de plus en plus mobiles. [Lire l'article...]

Vers un 11 septembre numérique ?

L’ancien patron de l’espionnage américain renouvelle ses mises en garde contre un 11 septembre numérique. Selon lui, tous les clignotants sont au rouge et les alertes se multiplient.

Dans une interview accordée au Financial Times, l’ancien directeur de la NSA sous Bill Clinton puis directeur de l’espionnage américain sous Georges W Bush puis Barack Obama, ne mâche pas ses mots. John « Mike » McConnell considère que les signaux d’alerte se sont multipliés ces derniers mois et que l’équivalent numérique du 11 septembre 2001 se rapproche à grande vitesse. Pour preuve de ses dires, M. McConnell cite les cyberattaques qui se sont multipliées ces derniers mois contre une douzaine de banques américaines parmi lesquelles Wells Fargo, JP Morgan Chase et Bank of america. Il prend également comme exemple l’attaque dont a été victime l’entreprise pétrolière Saudi Aramco qui a vu la destruction des deux tiers des postes informatiques (30 000) par l'infection d’un virus baptisé Shamoon. Selon plusieurs sources américaines, Shamoon aurait été conçu par les iraniens et aurait visé la compagnie pétrolière saoudienne ainsi que la société qatarie RasGas au mois d’août dernier.

Des alertes non prises en compte

L’ancien patron de l’espionnage considère que les signaux d’alerte se multiplient et, plus grave, qu’ils ne sont pas suffisamment pris en compte par les autorités américaines.  « Nous avons eu des signaux d’alerte avant le 11 septembre et nous les avons ignoré. Allons-nous attendre l’équivalent numérique de la destruction des tours du World Trade Center », s’interroge-t-il dans les colonnes du FT. L’actuel Secrétaire d’Etat à la Défense, Léon Panetta, a récemment déclaré que les Etats-Unis étaient de plus en plus vulnérables à une attaque susceptible de paralyser les infrastructures électriques, des réseaux d’eaux, des systèmes de transport, des réseaux financiers et gouvernementaux. M. Panetta a de longue date théorisé ce « cyber Pearl Harbour » et M. McDonnell remet de la « modernité » dans le concept.

Concernant le mode opératoire, il explique qu’une nation comme l’Iran pourrait faire appel à des hackers chinois ou russes pour arriver à ses fins. « Tout d’un coup, l’électricité ne fonctionne plus, vous n’avez plus moyen de récupérer de l’argent, vous ne pouvez plus sortir, ni aller sur Internet et la banque, en tant qu’organisme qui fait marcher l’économie, n’est plus crédible. Vous obtenez un Cyber Pearl Harbor et c’est concevable ».

Juste une question de temps

Il nuance le propos en affirmant douter que l’Iran ou un groupe terroriste puisse mener un assaut si dévastateur pour le moment mais que ce n’est qu’une question de temps avant que les outils les plus sophistiqués ne tombent entre de mauvaises mains. Il critique enfin la décision de bloquer la directive sur la cybersécurité mais se montre confiant quant à la volonté du Président de mettre en place une directive appelant les organisations gouvernementales et les agences à travailler ensemble à un plan de protection. Selon des informations que nous relayions voici quelques jours, il semble que cette directive secrète ait été signée au mois d’octobre.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

Advertisement


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




/// LIVRES BLANCS

Les avantages des technologies 3PAR, Un Livre Blanc HPE.

QUATRE CONTRÔLEURS quand les concurrents n’en ont que deux, une puce
ASIC pour soulager chaque processeur et un OS qui calcule les débits selon les capacités matérielles. Telles sont les fonctions qui ont permis aux baies HPE 3PAR StoreServ de se hisser en tête des différents segments de marché du stockage.


7 raisons de passer au stockage 3PAR Flash, Un Livre Blanc HPE.

SELON HPE, le stockage en Flash coûte désormais le même prix qu’avec des
disques 10.000 tours/min. Mais il offre des possibilités autrement plus
attrayantes.


Les solutions de gestion du traffic chiffré, Un Livre Blanc Bluecoat.

L’utilisation des communications chiffrées SSL/TLS est en pleine croissance, il en va de même des risques dus aux menaces cachées. En réponse, les entreprises déploient des pare-feu de nouvelle génération (NGFW), des systèmes de prévention des intrusions (IPS), des technologies contre les
logiciels malveillants et d’autres solutions. 

Mais ces mesures ne peuvent pas découvrir les logiciels malveillants à l’intérieur du trafic chiffré, sans ralentir le réseau, résultant à davantage
de complexité et à des coûts plus élevés. 


/// L'agenda des événements IT
Les experts en sécurité informatique se retrouvent à la conférence Black Hat USA qui se tient du 30 juillet au 4 août 2016 à Las Vegas (Mandala Bay) pour 4 jours de formation intense suivis par 2 journées de "briefings". Organisé par UBM.

Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 2 au 7 septembre 2016. Organisé par Messe Berlin.

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI, E-Achats, Dématérialisation, Archivage en ligne, SDN/InfoToDoc, Serveurs & Applications - se tiennent du 20 au 22 septembre 2016 à Paris, Porte de Versailles (Hall 5.2 et 5.3). Organisés par Infopromotions.

Les tech.days, "laboratoire d'innovations live & web", qui fêtent leurs dix ans deviennent les Microsoft Expériences'16. Rendez-vous les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Palais des Congrès de la Porte Maillot). Organisés par Microsoft.

La conférence utilisateurs Salesforce se tient du 4 au 7 octobre 2016 à San Francisco (Moscone Center). Organisé par Salesforce.

Les Assises de la sécurité et des systèmes d'information se tiennent du 5 au 8 octobre 2016 à Monaco. Organisées par DG Consultants.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires