dimanche 4 décembre 2016
 
Stockage 100%-Flash : quels bénéfices pour les entreprises ?
Dans n’importe quelle entreprise d’aujourd’hui, le volume de données augmente de 40% par an. Si l’on ajoute les besoins de performance requis par les nouvelles applications, la volonté d’obtenir les données en temps réel, et ce depuis de nombreux périphériques mobiles, les responsables des centres de données doivent faire face à des challenges énormes qui ne peuvent pas être adressés par les technologies traditionnelles à base de disques durs. [Lire l'article...]

Vers un 11 septembre numérique ?

L’ancien patron de l’espionnage américain renouvelle ses mises en garde contre un 11 septembre numérique. Selon lui, tous les clignotants sont au rouge et les alertes se multiplient.

Dans une interview accordée au Financial Times, l’ancien directeur de la NSA sous Bill Clinton puis directeur de l’espionnage américain sous Georges W Bush puis Barack Obama, ne mâche pas ses mots. John « Mike » McConnell considère que les signaux d’alerte se sont multipliés ces derniers mois et que l’équivalent numérique du 11 septembre 2001 se rapproche à grande vitesse. Pour preuve de ses dires, M. McConnell cite les cyberattaques qui se sont multipliées ces derniers mois contre une douzaine de banques américaines parmi lesquelles Wells Fargo, JP Morgan Chase et Bank of america. Il prend également comme exemple l’attaque dont a été victime l’entreprise pétrolière Saudi Aramco qui a vu la destruction des deux tiers des postes informatiques (30 000) par l'infection d’un virus baptisé Shamoon. Selon plusieurs sources américaines, Shamoon aurait été conçu par les iraniens et aurait visé la compagnie pétrolière saoudienne ainsi que la société qatarie RasGas au mois d’août dernier.

Des alertes non prises en compte

L’ancien patron de l’espionnage considère que les signaux d’alerte se multiplient et, plus grave, qu’ils ne sont pas suffisamment pris en compte par les autorités américaines.  « Nous avons eu des signaux d’alerte avant le 11 septembre et nous les avons ignoré. Allons-nous attendre l’équivalent numérique de la destruction des tours du World Trade Center », s’interroge-t-il dans les colonnes du FT. L’actuel Secrétaire d’Etat à la Défense, Léon Panetta, a récemment déclaré que les Etats-Unis étaient de plus en plus vulnérables à une attaque susceptible de paralyser les infrastructures électriques, des réseaux d’eaux, des systèmes de transport, des réseaux financiers et gouvernementaux. M. Panetta a de longue date théorisé ce « cyber Pearl Harbour » et M. McDonnell remet de la « modernité » dans le concept.

Concernant le mode opératoire, il explique qu’une nation comme l’Iran pourrait faire appel à des hackers chinois ou russes pour arriver à ses fins. « Tout d’un coup, l’électricité ne fonctionne plus, vous n’avez plus moyen de récupérer de l’argent, vous ne pouvez plus sortir, ni aller sur Internet et la banque, en tant qu’organisme qui fait marcher l’économie, n’est plus crédible. Vous obtenez un Cyber Pearl Harbor et c’est concevable ».

Juste une question de temps

Il nuance le propos en affirmant douter que l’Iran ou un groupe terroriste puisse mener un assaut si dévastateur pour le moment mais que ce n’est qu’une question de temps avant que les outils les plus sophistiqués ne tombent entre de mauvaises mains. Il critique enfin la décision de bloquer la directive sur la cybersécurité mais se montre confiant quant à la volonté du Président de mettre en place une directive appelant les organisations gouvernementales et les agences à travailler ensemble à un plan de protection. Selon des informations que nous relayions voici quelques jours, il semble que cette directive secrète ait été signée au mois d’octobre.


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Sécurité

Le Kiosque

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

Afficher tous les derniers numéros


/// LIVRES BLANCS

Détecter & supprimer les menaces avancées, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Ce livre blanc présente les stratégies que doivent employer les entreprises dans l'ensemble des composants de leur système d'information afin de se prémunir contre les APT (Advanced Persistent Threats) qui sont aujourd'hui de plus en plus dangereuses et peuvent causer des dégâts considérables à l'entreprise. 


Malwarebytes : un acteur de référence dans l'APT, un Livre Blanc Malwarebytes. 

Créée en 2008, Malwarebytes a démarré l’activité Entreprises en 2012 avec la solution Endpoint Security.

En moins de 4 années, Malwarebytes est devenu un acteur incontournable du marché des applications de nouvelle génération dans la protection des terminaux.


La technologie des firewalls doit évoluer avec l’entreprise sans frontières, un Livre Blanc Fortinet.
MENACES ÉVOLUTIVES : CHANGEMENT DES ATTENTES ENVERS LES SOLUTIONS DE FIREWALL D’ENTREPRISE
Les solutions de firewall d'entreprise (Enterprise Firewall) doivent être sans frontières, comme l’entreprise.  




/// L'agenda des événements IT
L'International Consumer Electronics Show (International CES) se tient du 5 au 8 janvier 2017 à Las Vegas (LVCC, Westgate, Renaissance, Sands/Venetian,...). C'est le plus grand salon mondial professionnel dédié aux technologies grand public : 3600 exposants et 150000 visiteurs attendus. Organisé par la CTA (Consumer Technology Association).

Le 9ème Forum International de la Cybersécurité occupe les 24 et 25 janvier 2017 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Nord-Pas de Calais et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

Le congrès mondial de la mobilité (MWC) se tient à Barcelone  du 27 février au 2 mars 2017. Organisé par GSMA Association.

Pour sa 5ème édition, la rencontre d'affaires Mobilité et Digital a pour cadre à nouveau Monaco (Grimaldi Forum) du 7 au 9 mars 2017. Organisée par Comexposium.

Le CeBIT, plus grand salon européen de l'IT, a lieu du 20 au 24 mars 2017 à Hanovre (Allemagne). Organisé par Deutsche Messe.

Salon des nouvelles technologies et usages du virtuel (réalité virtuelle et augmentée), Laval Virtual se tient du 22 au 26 mars 2017 à Laval (salle polyvalente, place de Hercé). Organisé par l'association Virtual Laval.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires