mercredi 29 juillet 2015
 

Test Nokia Lumia 920 : le meilleur smartphone du marché

Nous avons testé le nouveau modèle Nokia sous Windows Phone 8. Si ce n’était son poids, l’appareil mériterait un 10/10.

Autant le préciser tout de suite : nous l’attendions avec impatience. Les premières démonstrations étaient assez bluffantes, les commentaires de confrères plus qu’élogieux et nous étions donc avides à notre tour d’évaluer la bête. Le résultat est à la hauteur des attentes : le Nokia Lumia 920 est un smarphone absolument fantastique.

Livré dans une petite boîte colorée, le packaging contient le smartphone, un câble MicroUSB, un chargeur USB, des écouteurs intra-auriculaires et des notices. La première prise en main confirme les impressions entrevues avec les précédents modèles 800 et 900. La finition est exemplaire et le boîtier en polycarbonate donne un sentiment immédiat de robustesse. Le placement des hauts-parleurs, de l’APN et des différents boutons est intelligemment conçu et l’on se sent immédiatement à l’aise. Toutefois – et ce sera le gros point faible – ce téléphone est lourd (185 g). Cela s’explique en partie par la taille de l’écran et des matériaux utilisés mais l’on a hâte que Nokia trouve le moyen de se  débarrasser de quelques grammes qui alors renverrait totalement la concurrence à ses études.

 

Ecran et navigation exemplaires

L’écran est un modèle IPS PureMotion HD+ Gorilla Glass d’une taille de 4,5 pouces proposant une résolution de 1280 X 768 soit 322 points par pouce. Autant préciser immédiatement que le rendu est exceptionnel qu’il s’agisse des images ou des textes. La qualité de restitution des photos et des vidéos est exceptionnelle et pour les textes ce confort visuel fait que l’on ne fatigue pas y compris en passant de nombreuses heures à rédiger des messages ou écrire via le traitement de texte. Certains confrères précisent que la luminosité permet d’utiliser l’appareil en plein soleil, ce que nous n’avons pu confirmer dans ces premiers frimas de décembre mais nous avons toutefois pu vérifier que l’interface restait accessible lorsque nous étions munis de gants. Concernant le son, la qualité des hauts-parleurs est bonne compte tenu de leur taille mais les écouteurs livrés en standard sont moyens.

La qualité de l’écran et de l’interface offrent une fluidité dans la navigation tactile d’une qualité supérieure à ce que propose un iPhone ou un smartphone sous Android. Microsoft a pris son temps, trop de temps diront certains, mais Windows Phone 8 est aujourd’hui l’interface la plus aboutie pour la navigation tactile. Bien évidemment, il faudra se familiariser avec l’interface composée de « tuiles » mais autant cela peut être déroutant sur un PC ou sur une tablette autant cela est quasi immédiat avec ce facteur de forme. Ajoutons que Microsoft a soigné nombre de détails qui distinguent véritablement le système de la concurrence et l’on ne voit pas comment Apple ou Google pourront crier au plagiat. Certes, il y a un temps d’adaptation pour qui vient d’un Blackberry, d’un iPhone ou d’un Google Phone, mais en quelques heures, maximum quelques jours, vous serez habitués.

Un Nokia qui fonce

Servi par un processeur double-cœur Qualcomm, le Lumia 920 se montre très rapide pour la presque totalité des tâches. Internet Explorer va à une vitesse que nous ne connaissions pas. Les manipulations sur la suite Office ou sur les applications de navigation ou de cartographie ne souffrent que de très peu de ralentissements, que l’on soit en Wi-Fi ou en 3G. Ces applications sont un autre point fort de l’appareil . Nokia Cartes, Nokia Drive, Explore et Transport sont remarquables de précision, de fluidité et de confort d’utilisation.

L’appareil photo est un autre point clé. Le système Pureview se compose d’un capteur rétro-éclairé de 8,7 mégapixels accompagné d’un objectif Carl Zeiss proposant une ouverture de F/2.0. Le tout s’accompagne d’une stabilisation mécanique et optique, particulièrement utile en basse luminosité. Ajoutons la présence de quelques applications Photos comme les modes Panorama ou Rafale qui permettent de sélectionner la meilleure dans une série de 4. Certains tests font état d’une qualité moindre dans des conditions normales de luminosité. Nokia était informé du problème et devait proposer un correctif au niveau du firmware car il s’agit simplement de réglages d’usine pas forcément bien adaptés. En revanche, sur la vidéo, il n’y a strictement rien à dire tant le résultat est spectaculaire. Le stabilisateur fonctionne de manière optimale.

Détails matériels et logiciels à foison

L’autonomie est correcte, en tous cas supérieure à celle d’un iPhone 4/4S. Nous pourrions continuer ce test pendant des lignes et des lignes notamment pour décrire une myriade de petits détails Windows et/ou Nokia qui rendent l’appareil si agréable à utiliser. Par exemple, la fonction d’économiseur de batterie est particulièrement bien conçue et vous permettra de garder les quelques minutes indispensables pour passer le coup de fil tout aussi indispensable avant extinction définitive du téléphone.

Vous le voyez : nous avons été positivement emballés. Ce téléphone est le meilleur que nous ayions eu entre les mains. L’essayer c’est l’adopter, encore plus si l’on travaille dans l’environnement Windows avec lequel on pourra facilement échanger et c’est donc avec regret qu’il va nous falloir le rendre à Nokia. Pour notre part, nous allons attendre encore quelques temps que des offres commerciales attractives nous fassent de l’œil mais, sous réserve de nouveautés spectaculaires à venir du côté d’Apple ou de Google, ce Lumia 920 écrase la concurrence à de multiples points de vue et Nokia comptera sans doute un client de plus dans quelques semaines ou quelques mois.

Lire en complément notre test des fonctions «Cartes» et «Drive+» en situation d'aide à la conduite : En voiture Lumia 920 ! Le test des fonctions Cartes et Drive+ (GPS auto)

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Débats


/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0





Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.