vendredi 3 juillet 2015
 

Facebook lance son App Store pour le Web et le mobile

Hier, le réseau social a annoncé le lancement imminent de son propre magasin d'applications, baptisé App Center. Celui-ci sera pourvu d'un catalogue énorme, et apportera une nouveauté de taille : l'inclusion d'applications payantes au site.

Mark Zuckerberg va avoir son App Store like. De quoi renforcer son business model avant une entrée en bourse très attendue.

Le service risque d'avoir un fort impact pour les internautes, mais aussi pour les développeurs. Ces derniers peuvent d'ailleurs d'ores et déjà consulter les guidelines mises en ligne par Facebook, qui donnent des précisions sur divers points, notamment l'éligibilité des applications et la rédaction de fiches pour les applications déjà existantes.

Un App Center pour toutes les plateformes

L'App Center sera ouvert aux programmes du monde entier, gratuits ou payants. Les achats devront se faire en Facebook Credits (la monnaie du réseau social) et Facebook s'octroiera une commission de 30% sur les ventes.

Les logiciels disponibles seront soit pour PC, soit pour mobile. Si une installation est nécessaire (pour une application mobile), Facebook redirigera automatiquement l'utilisateur vers l'App Store ou Google Play pour le téléchargement.

La sélection d'applications disponibles sera vaste, puisque les logiciels seront acceptés dès lors qu'ils utilisent la Facebook ID comme moyen de connexion (même si ils sont ensuite utilisables en dehors de Facebook). Les apps seront affichées dans un ordre défini par plusieurs critères, dont les notes que lui donnent les utilisateurs, mais aussi selon d'autres données collectées par Facebook. De ce fait, chacun verra une version différente de l'App Center, personnalisé en fonction de ses goûts et de ses habitudes.

Bref, avec ce dispositif, Facebook espère pousser les internautes à passer encore plus de temps chez lui. L'App Center devrait arriver dans les prochaines semaines. L'entreprise a cependant précisé pendant son annonce qu'elle s'attendait à ce que les achats à l'intérieur des applications restent prédominants.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.