dimanche 30 août 2015
 

Andromède : le cloud sauce française est visiblement très épicé !

Dassault Systèmes avait déjà quitté le projet de cloud français prévu en collaboration avec Thalès, Orange et l’Etat. Il menace désormais d’abandonner son nouveau projet avec SFR, si le Grand Emprunt finance aussi celui d’Orange. 

Initialement, le consortium composé de Thalès, Orange, Dassault Systèmes et l’Etat devait ériger le projet Andromède, le cloud à la française. Dassault Systèmes ayant quitté ses partenaires, il avait décidé de proposer une alternative, dans laquelle SFR avait sauté à pieds joints. 

Comme on s’y attendait, le principal problème est désormais d’ordre financier : l’Etat devait apporter une enveloppe de 135 millions d’euros, mais à qui cette somme va-t-elle revenir ? En fin de semaine dernière, le FSN (Fonds national pour la Société Numérique géré par la Caisse des Dépôts) a examiné les deux projets. Les conclusions devraient être rendues rapidement à René Ricol, commissaire général à l'investissement (CGI), qui devra donner ses recommandations (0, 1 ou les 2 projets) au Premier ministre, qui prendra quant à lui la décision finale. 

Si l’idée de financer un seul projet avait fait son chemin, elle semble avoir reculé, pour favoriser un double investissement. Mais comme croit le savoir La Tribune, Dassault Systèmes a menacé d’abandonner son projet si celui d’Orange venait à être financé également par le Grand Emprunt ! Une déclaration détonante, qui n’a d’ailleurs vraiment pas plu à Jean-Bernard Lévy, néo directeur de SFR mais jusqu’à très récemment encore président du directoire de Vivendi. 

Qui joue le jeu ? 

Reste à savoir si Bernard Charlès, DG de Dassault, ira jusqu’au bout de sa pensée. Rappelons aussi que c’est à cause d’Orange que Dassault Systèmes  
avait quitté le consortium de départ, jugeant ses marges trop grandes et la gouvernance inacceptable. 

Il y a quelques semaines, le PDG de Dassault Systèmes avait déjà présenté aux responsables du Grand Emprunt et à la CDC (Caisse des Dépôts et Consignations) que son projet de cloud était financièrement plus viable. Une manière de se prémunir, sachant que l’Etat détient 27% dans… France Télécom/Orange. D’autres soutiennent pourtant qu’une concurrence serait saine pour le marché, même si les prévisions sur le ROI seraient plus longues dans ce cas de figure. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


/// Enquête express Windows 10

Avez-vous déjà migré vers Windows 10 ?




Si oui, êtes-vous satisfait du nouvel OS de Microsoft ?





Quelles fonctionnalités introduites avec Windows 10 vous plaisent le plus ? (plusieurs réponses possibles)










Pensez-vous vos données personnelles en sécurité avec Windows ?




Voter  Afficher les résultats

/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.