mardi 1 septembre 2015
 
News Partenaires
KISSME (Keep IT Security Simple, Manageable and Effective) : La sécurité doit rester simple, efficace et gérable
Les environnements informatiques ont évolué pour permettre aux utilisateurs d’être plus productifs et à l’IT d’être plus flexible. Dans le même temps, les attaquants ont eux aussi fait évoluer leurs méthodes, adoptant des malwares polymorphes pour échapper à la détection des contrôles préventifs. Par ailleurs, les DSI continuent de pratiquer une approche au coup par coup, réactive, de colmatage de brèches et cela met les entreprises dans une situation périlleuse. [Lire l'article...]

Orange menace de couper l'itinérance Free Mobile

On aurait frôlé la catastrophe le 7 février faute de passerelles correctement dimensionnées entre le trafic venant des abonnés Free Mobile et le réseau de l'opérateur historique. La réunion prévue pour la Saint-Valentin pourrait être houleuse...

Très critique vis-à-vis des opérateurs historiques, Xavier Niel, le patron d'Iliad/Free a toujours ménagé Orange, son partenaire historique pour l'ADSL comme pour le mobile. Cela pourrait bientôt changer.

Free Mobile couvre 27% de la population française, un peu plus que le niveau requis par l'Arcep pour pouvoir démarrer son activité. Mais le réseau d'Orange, avec lequel Free a conclu un accord d'itinérance, est très sollicité. Et la direction de l'opérateur historique s'en inquiète. Surtout depuis le 7 février en fin de journée, lorsque pendant deux heures environ on est passé à côté du blackout, certains abonnés Free et même Orange étant privés de réseau.

Aucune antenne-relais allumée d'après l'ANFR

Dès le lendemain, Orange a fait part par écrit à Maxime Lombardini, DG de Free, de sa préoccupation. Brigitte Bourgoin, responsable de l'activité de vente aux opérateurs chez Orange, signalait dans ce courrier que 97% des appels effectués par les clients Free Mobile transitaient en fait par le réseau Orange. Elle reprend à son compte les critiques de SFR (qui avait mené sa propre enquête) en s'appuyant sur des tests qu'aurait effectué l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) fin janvier et début février. L'ANFR aurait constaté, selon Brigitte Bourgoin, l'absence pure et simple d'antennes-relais Free allumées !

D'après Les Echos qui ont lu ce courrier, il n'est pas impossible que Orange, faute de passerelles correctement dimensionnées, décide de couper purement et simplement le trafic venant des abonnés Free Mobile car la situation a tendance à empirer avec le nombre croissant de clients du nouvel opérateur (plus d'un million de cartes sim activées).

Un milliard d'euros par an

Le secrétaire général d'Orange, Pierre Louette, doit rencontrer Maxime Lombardini aujourd'hui mardi à ce sujet dans le cadre d'un comité de pilotage prévu dans l'accord d'itinérance. Peut-être le début d'un bras de fer en vue d'une renégociation de cet accord d'itinérance qui d'après certaine sources rapporterait environ un milliard d'euros sur 5 ans à Orange, sur les bases actuelles.

On peut tout de même s'interroger sur la gravité des incidents rapportés par Orange (dont on ne savait d'ailleurs rien jusqu'à hier), dans la mesure où sur le million d'abonnés Free un bonne partie vient d'Orange et ne constitue dons pas un surplus de trafic sur le réseau.   

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Mobilité, Débats


/// Enquête express Windows 10

Avez-vous déjà migré vers Windows 10 ?




Si oui, êtes-vous satisfait du nouvel OS de Microsoft ?





Quelles fonctionnalités introduites avec Windows 10 vous plaisent le plus ? (plusieurs réponses possibles)










Pensez-vous vos données personnelles en sécurité avec Windows ?




Voter  Afficher les résultats

/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

6 MENACES À ÉRADIQUER - Maîtriser WINDOWS 10 : ce qu'il faut absolument savoir - Rencontre avec... Alex Dayon, Président Produits Salesforce.com - Tendances Silicon Valley : SDN, FLASH et OPEN SOURCE - POWER BI 2.0 : une Self-BI immédiate et accessible...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.