vendredi 3 juillet 2015
 

Sera-t-il possible de récupérer les fichiers sur MegaUpload ?

C’est la question que se posent toutes les personnes qui hébergeaient des fichiers légaux sur les serveurs de MegaUpload : sera-t-il possible de les récupérer un jour ? Des initiatives commencent à émerger. 

Suite à l’opération menée par le FBI, qui a conduit à l’arrestation de plusieurs personnes concernées par MegaUpload, le site est donc en berne depuis quelques jours. Impossible d’y accéder puisque les enquêteurs ont saisi les noms de domaine mais également des serveurs. Le 13ème site le plus visité du monde est donc inaccessible. 

Mais les choses devraient bouger prochainement. Si le fondateur Kim Schmitz ainsi que ses lieutenants sont derrière les barreaux pour la plupart, tout n’est visiblement pas perdu. Tout d’abord, puisque l’initiative du FBI a été réalisée de manière surprenante, et qu’elle est vivement critiquée sur le Web, qui s’interroge sur sa légalité. 

Car effectivement, il est désormais impossible de télécharger des fichiers sur la plateforme MegaUpload. En revanche, et dans de nombreux cas, certains utilisaient le service pour déposer et partager des fichiers totalement légaux. Nous n’avons pas encore trouvé trace d’entreprises qui sont dans ce cas, mais nous les invitons à se manifester auprès de nous. De nombreux particuliers sont toutefois dans ce cas de figure. Une seule question alors : comment récupérer ces fichiers ? 

Premièrement  il va falloir attendre, car il va fatalement se passer quelque chose. Le directeur technique de MegaUpload, Emmanuel Gadaix, assure à PCInpact qu'il n'abandonne pas la partie. « Juridiquement nous allons nous battre jusqu'au bout ». Le site fait tout son possible pour « rétablir le service à [ses] utilisateurs et entreprises qui s'en servent quotidiennement à des fins légales ». Il précise également que chaque fichier est dupliqué sur plusieurs serveurs. Toutefois, il faudrait que les services américains permettent une remise en route du système pour que les utilisateurs « légaux » puissent récupérer leurs biens virtuels. 

Plusieurs initiatives

C’est en Espagne qu’il faut aller chercher pour voir les premiers soubresauts juridiques. En effet, le Wall Street Journal rapporte qu’un avocat espagnol envisage de porter plainte contre le FBI. Carlos Sánchez Almeida, un défenseur de longue date de la liberté sur Internet, invite les utilisateurs qui ont stocké des fichiers légaux sur MegaUpload à lui en envoyer le détail afin de préparer une riposte juridique. Selon lui, MegaUpload sert de plateforme de stockage pour du contenu légal et en cas de conflit, c’est le droit des fichiers privés personnels qui devrait prévaloir. 

Cet argument est également repris par l’association de consommateurs espagnole Facua, comme le rapporte Numerama. Nous venons de contacter l’UFC Que Choisir pour savoir quelle position elle adopte sur le sujet. Pour le moment, « nous n’avons eu aucun retour, aucun commentaire », nous explique notre interlocuteur. « Il n’est pas prévu de traiter le sujet pour le moment », nous indique-t-on encore. 

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Tendances

Actuellement à la Une...

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.