mercredi 2 septembre 2015
 
News Partenaires
KISSME (Keep IT Security Simple, Manageable and Effective) : La sécurité doit rester simple, efficace et gérable
Les environnements informatiques ont évolué pour permettre aux utilisateurs d’être plus productifs et à l’IT d’être plus flexible. Dans le même temps, les attaquants ont eux aussi fait évoluer leurs méthodes, adoptant des malwares polymorphes pour échapper à la détection des contrôles préventifs. Par ailleurs, les DSI continuent de pratiquer une approche au coup par coup, réactive, de colmatage de brèches et cela met les entreprises dans une situation périlleuse. [Lire l'article...]

Google brevette sa voiture sans conducteur

Le géant de la recherche a déposé un brevet concernant la technologie qu'il essayait depuis plusieurs mois déjà dans ses Google Cars, permettant à ces véhicules de se déplacer de façon autonome.

La propriété intellectuelle de Google réside dans la façon dont une voiture peut passer d'un mode contrôlé par un humain, à un mode où elle gère elle-même la conduite. La technologie implique que la voiture sache quand elle doit prendre le contrôle, où elle se situe, et où elle doit aller.

Une telle fonctionnalité pourrait par exemple permettre qu'une voiture de location rentre toute seule à l'agence une fois son utilisation terminée par les clients, ou bien par exemple qu'une voiture devant passer un contrôle technique ou subir de légères réparations se rende seule dans un garage.

Le brevet, Transitioning a Mixed-mode Vehicle to Autonomous Mode a été déposé en mai, mais le public n'a pu en prendre connaissance que cette semaine. On peut y lire que deux types de capteurs seront utilisés. Les premiers dits "ligne d'atterrissage", permettant "à une personne conduisant le véhicule de savoir si une place de parking lui conviendra ; mais indique aussi au véhicule si il est garé dans une région où il peut passer en mode autonome". Le second type rentre ensuite en jeu, en informant l'automobile de sa position, et de la direction à prendre.

Les lignes d'atterrissage : essentielles dans le dispositif

Les "lignes d'atterrissage" pourraient être des marques sur le sol, des panneaux au mur, etc., explique Google. Pour localiser la ligne sur laquelle il s'est garé, le véhicule pourrait alors se connecter au réseau GPS pour déterminer sa position approximative, puis utiliser les éléments autour de lui pour détecter arbres ou autres éléments du paysage lui permettant de déterminer sa position exacte.

Le brevet indique que la voiture pourrait également lire un QR code qui contiendrait les coordonnées géographiques de l'endroit. Si autant d'importance est accordée dans le fait que l'automobile puisse savoir exactement où elle est garée, c'est évidement parce que son lieu d'arrêt sera en fait le point de départ de son voyage en solo.

Les "lignes d'atterrissages" sont donc essentielles dans le dispositif. Elles pourront aussi indiquer au véhicule combien de temps il doit rester stationné avant de repartir (attendre que le conducteur l'ait quitté, qu'il ait récupéré ses affaires, etc.), ou bien lui indiquer de se connecter à une adresse Internet spécifique, qui l'enverrait alors se garer dans un autre parking au besoin, pour y être récupéré par d'autres clients d'une agence de location par exemple.

Une technologie qui pourrait déboucher plus tôt que prévu

Google ajoute que le conducteur pourra aussi rester dans la voiture une fois qu'elle sera passée en mode automatique. Des circuits peuvent être organisés : se rendre dans une ville, s'arrêter un temps donné dans certains endroits stratégiques et touristiques, etc. Pour des visites sans efforts.

Le brevet n'est valable qu'aux Etats-Unis. Les Google Cars autonomes sont équipées d'intelligence artificielle, de Street View, de caméras et de nombreux capteurs. Les responsables du projet expliquent que les robots peuvent réagir plus vite que les humains, ce qui éviterait de nombreux accidents de la route. De nombreux essais réussis ont été menés ces dernières années, dont un sur plus de 1000 miles consécutifs. Google affirme que cette technologie apparaîtra sur le marché "plus tôt qu'on pourrait le penser".

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider


/// Enquête express Windows 10

Avez-vous déjà migré vers Windows 10 ?




Si oui, êtes-vous satisfait du nouvel OS de Microsoft ?





Quelles fonctionnalités introduites avec Windows 10 vous plaisent le plus ? (plusieurs réponses possibles)










Pensez-vous vos données personnelles en sécurité avec Windows ?




Voter  Afficher les résultats

/// LIVRES BLANCS

Datacenter Consolidation : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter, un Livre Blanc Fortinet. 

Datacenter Consolidation Fortinet : Favoriser la flexibilité et la sécurité grâce à la consolidation de Datacenter.

Dans les domaines de l’informatique et de la mise en réseau, le Datacenter est le point central de plusieurs tendances qui entraînent une évolution rapide de la stratégie globale de nombreuses entreprises en matière d’infrastructure informatique, ainsi que des exigences en termes de sécurité des Datacenters.  


Advanced Threat Protection : Préserver la continuité des activités en luttant contre les attaques avancées actuelles, un Livre Blanc Fortinet. 

Les attaques avancées ou menaces persistantes avancées (APT, Advanced Persistent Threats) sont partout. Mais savez-vous de quoi il s’agit vraiment ?

Ce guide des solutions Fortinet met en évidence les principaux problèmes rencontrés en cas d’attaque et propose une solution à cette menace de plus en plus sophistiquée :   


Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

6 MENACES À ÉRADIQUER - Maîtriser WINDOWS 10 : ce qu'il faut absolument savoir - Rencontre avec... Alex Dayon, Président Produits Salesforce.com - Tendances Silicon Valley : SDN, FLASH et OPEN SOURCE - POWER BI 2.0 : une Self-BI immédiate et accessible...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LA MAISON CONNECTÉE EN 15 TESTS - Où va le STOCKAGE ? - Rencontre avec... Fred Potter (Netatmo) - 3 avis sur l'APPLE WATCH - Développement : DIY, MAKERS, FABLABS & CO - Roaming en Europe... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.