jeudi 25 août 2016
 
News Partenaires
BYOD et sécurité : quels sont les challenges à relever en entreprise ?
Nous vivons dans une ère où les technologies mobiles sont omniprésentes. Cela a créé de nouvelles réalités sur la façon et le lieu où nous sommes en mesure de travailler, en raison de la possibilité de rester connectés sans être nécessairement au bureau. La possibilité de travailler partout et à tout moment, en utilisant une multitude d'appareils portables différents, a eu un impact énorme sur la productivité et l'efficacité des employés dans de nombreuses entreprises. Mais ces capacités sans précédent entraînent d'importantes contreparties en matière de sécurité pour les professionnels de l’IT, au premier rang desquelles se placent les menaces liées à l’utilisation massive d’appareils connectés par des salariés de plus en plus mobiles. [Lire l'article...]

Google brevette sa voiture sans conducteur

Le géant de la recherche a déposé un brevet concernant la technologie qu'il essayait depuis plusieurs mois déjà dans ses Google Cars, permettant à ces véhicules de se déplacer de façon autonome.

La propriété intellectuelle de Google réside dans la façon dont une voiture peut passer d'un mode contrôlé par un humain, à un mode où elle gère elle-même la conduite. La technologie implique que la voiture sache quand elle doit prendre le contrôle, où elle se situe, et où elle doit aller.

Une telle fonctionnalité pourrait par exemple permettre qu'une voiture de location rentre toute seule à l'agence une fois son utilisation terminée par les clients, ou bien par exemple qu'une voiture devant passer un contrôle technique ou subir de légères réparations se rende seule dans un garage.

Le brevet, Transitioning a Mixed-mode Vehicle to Autonomous Mode a été déposé en mai, mais le public n'a pu en prendre connaissance que cette semaine. On peut y lire que deux types de capteurs seront utilisés. Les premiers dits "ligne d'atterrissage", permettant "à une personne conduisant le véhicule de savoir si une place de parking lui conviendra ; mais indique aussi au véhicule si il est garé dans une région où il peut passer en mode autonome". Le second type rentre ensuite en jeu, en informant l'automobile de sa position, et de la direction à prendre.

Les lignes d'atterrissage : essentielles dans le dispositif

Les "lignes d'atterrissage" pourraient être des marques sur le sol, des panneaux au mur, etc., explique Google. Pour localiser la ligne sur laquelle il s'est garé, le véhicule pourrait alors se connecter au réseau GPS pour déterminer sa position approximative, puis utiliser les éléments autour de lui pour détecter arbres ou autres éléments du paysage lui permettant de déterminer sa position exacte.

Le brevet indique que la voiture pourrait également lire un QR code qui contiendrait les coordonnées géographiques de l'endroit. Si autant d'importance est accordée dans le fait que l'automobile puisse savoir exactement où elle est garée, c'est évidement parce que son lieu d'arrêt sera en fait le point de départ de son voyage en solo.

Les "lignes d'atterrissages" sont donc essentielles dans le dispositif. Elles pourront aussi indiquer au véhicule combien de temps il doit rester stationné avant de repartir (attendre que le conducteur l'ait quitté, qu'il ait récupéré ses affaires, etc.), ou bien lui indiquer de se connecter à une adresse Internet spécifique, qui l'enverrait alors se garer dans un autre parking au besoin, pour y être récupéré par d'autres clients d'une agence de location par exemple.

Une technologie qui pourrait déboucher plus tôt que prévu

Google ajoute que le conducteur pourra aussi rester dans la voiture une fois qu'elle sera passée en mode automatique. Des circuits peuvent être organisés : se rendre dans une ville, s'arrêter un temps donné dans certains endroits stratégiques et touristiques, etc. Pour des visites sans efforts.

Le brevet n'est valable qu'aux Etats-Unis. Les Google Cars autonomes sont équipées d'intelligence artificielle, de Street View, de caméras et de nombreux capteurs. Les responsables du projet expliquent que les robots peuvent réagir plus vite que les humains, ce qui éviterait de nombreux accidents de la route. De nombreux essais réussis ont été menés ces dernières années, dont un sur plus de 1000 miles consécutifs. Google affirme que cette technologie apparaîtra sur le marché "plus tôt qu'on pourrait le penser".

Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.
Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Advertisement

/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

TRÈS HAUT DÉBIT : EXPLOSEZ VOTRE WIFI !, Euro 2016 & stades 2.0, Rencontre avec Nicolas Colin, Quoi de neuf dans SQL Server 2016, Framework PHP Laravel, Collaboratif : Slack et Atlassian réinventent le modèle...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


LES DÉFIS DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE, la révolution des API, SNCF 100% digitale, Serveurs : le cloud tire le marché, Watson : l'IA en action, Reportage Google I/O 2016 : Android dans tous ses états...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0





/// LIVRES BLANCS

Les enjeux de sécurité liés à la modification des environnements de production, un Livre Blanc Dell Software.

Durant la dernière décennie, l’innovation informatique a connu un changement essentiel. Pour certains, un nouveau système nerveux est en train de se tisser sur la planète, et si votre entreprise ne s’y connecte pas, elle ne pourra pas participer à cette vision d’avenir et risque même de ne plus être viable. 


Comment protégez-vous vos données issues de l'IoT, un Livre Blanc Dell Software.

Modifier sa stratégie de protection des données pour s’adapter à l’Internet of Things.

L’Internet est constitué d’appareils aussi variés que les ordinateurs, les serveurs, les infrastructures, les smartphones et les tablettes.


Les solutions de gestion du trafic chiffré, un Livre Blanc Bluecoat.

L’utilisation des communications chiffrées SSL/TLS est en pleine croissance, il en va de même des risques dus aux menaces cachées. En réponse, les entreprises déploient des pare-feu de nouvelle génération (NGFW), des systèmes de prévention des intrusions (IPS), des technologies contre les logiciels malveillants et d’autres solutions.

Mais ces mesures ne peuvent pas découvrir les logiciels malveillants à l’intérieur du trafic chiffré, sans ralentir le réseau, conduisant à davantage de complexité et à des coûts plus élevés.




/// L'agenda des événements IT
Le plus grand salon professionnel européen de l'électronique grand public a lieu à Berlin du 2 au 7 septembre 2016. Organisé par Messe Berlin.

Les Salons Solutions - ERP, CRM, BI, E-Achats, Dématérialisation, Archivage en ligne, SDN/InfoToDoc, Serveurs & Applications - se tiennent du 20 au 22 septembre 2016 à Paris, Porte de Versailles (Hall 5.2 et 5.3). Organisés par Infopromotions.

Les tech.days, "laboratoire d'innovations live & web", qui fêtent leurs dix ans deviennent les Microsoft Expériences'16. Rendez-vous les 4 et 5 octobre 2016 à Paris (Palais des Congrès de la Porte Maillot). Organisés par Microsoft.

La conférence utilisateurs Salesforce se tient du 4 au 7 octobre 2016 à San Francisco (Moscone Center). Organisé par Salesforce.

Les Assises de la sécurité et des systèmes d'information se tiennent du 5 au 8 octobre 2016 à Monaco. Organisées par DG Consultants.

La 4ème édition de l'OVH Summit a lieu le 11 octobre 2016 aux Docks de Paris (La Plaine Saint-Denis). Au programme : plus de 50 workshops et labs. Organisé par OVH.

Voir tout l'agenda
Derniers commentaires