samedi 4 juillet 2015
 

Projet Moonshot : HP veut recréer les serveurs

Le constructeur veut bousculer les techniques traditionnelles pour améliorer drastiquement les performances tout en réduisant les coûts et la consommation d’énergie.

Après la révolution des serveurs lames qui a vu le jour voici une dizaine d’années et qui pèse aujourd’hui plus de 15% du marché, HP projette une nouvelle rupture dans le monde des serveurs avec une architecture radicalement différente. Le projet baptisé Moonshot consiste à placer 2800 serveurs dans un seul rack qui peut en contenir aujourd’hui une grosse centaine. Pour ce faire, le constructeur californien veut partager les ressources d’alimentation, de refroidissement et de connexions afin de faire tenir une plus grande quantité de processeurs dans le même espace. Pour la plate-forme de développement baptisée Redstone, HP s’appuie sur des processeurs ARM conçus par une société du Texas, Calxeda. En soi, cela constitue déjà une petite révolution car si ARM est devenu le processeur de référence dans l’univers du mobile, Les PC et serveurs restent pour le moment la chasse gardée d’Intel. Mais – on le voit – les choses pourraient changer bien plus rapidement qu’on ne pouvait l’imaginer voici quelques temps. Rappelons qu'ARM a présenté récemment une nouvelle architecture spécifique aux serveurs -ARMv8 -ainsi que nous le rappelions dans cet article.

Pour le lancement des serveurs Redstone, HP va mettre à disposition des fermes de serveurs basés sur cette nouvelle architecture afin que les clients puissent tester les solutions et les comparer à leurs infrastructures traditionnelles. Un premier laboratoire devrait voir le jour à Houston en janvier prochain suivi par des implantations en Europe et Asie. D’ores et déjà plusieurs partenaires sont associés à cette initiative : AMD, Canonical (l’entreprise derrière Ubuntu) et RedHat.

Comme vous pourrez le découvrir dans la vidéo de présentation ci-dessous, le projet Moonshot promet des gains très spectaculaires en termes de coût et de consommation énergétique. D'autres informations peuvent être obtenues directement depuis le site d'HP à l'adresse http://www.hp.com/hpinfo/newsroom/press/2011/111101xa.html
Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
Autres infos Conception, HPC

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires
/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.