X
News Partenaire
EasyVista : simplifier le quotidien des collaborateurs en entreprise

En capitalisant sur son expertise en ITSM (Information Technology Service Management), EasyVista a développé une plate-forme en mode Licence ou SaaS qui facilite les processus internes dans les services proposés par les entreprises à leurs collaborateurs. [Lire l'article...]

Amesys, filiale de Bull, serait bien au cœur de l’espionnage numérique en Libye

L’espionnage du Web en Libye aurait été rendu possible grâce à l’installation d’une solution de surveillance vendue par Amesys, filiale de Bull, avec l’aval du gouvernement. Un document publié par Mediapart semble notamment le prouver. Amesys se mure dans son silence, en restant injoignable par téléphone, mail et sur le Web. Les employés et ex-employés sont également mis sous pression. 

Fin août, le Wall Street Journal lâchait une bombe médiatique, indiquant que l’entreprise Amesys, filiale du français Bull, avait vendu et installé un système de surveillance du Web au colonel Kadhafi en Libye. Le système de DPI (Deep Packet Inspection) permettait une surveillance de tous les échanges, mails, webmails, IM, réseau IP, P2P, etc. 

Mais pour valider une telle vente, Bull et Amesys ont dû passer par le gouvernement pour obtenir son aval. « En France, avant de faire une offre, il faut obtenir des autorisations d’une commission interministérielle, ce qui dure souvent 2 à 3 mois. Les concurrents étrangers nous prennent de vitesse en faisant d’abord l’offre, puis en demandant l’autorisation », expliquait en 2009 Philippe Vanier, passé par la présidence de Crescendo Industries et de sa filiale d'alors Amesys. Cette dernière, acquise en janvier 2010 par Bull (Crescendo Industries devenant à cette occasion le plus gros actionnaire de Bull avec 20% des parts), aurait donc commercialisé son système en Libye par l’intermédiaire du fameux Ziad Takieddine. Dans son article, Mediapart indique qu’ « Amesys a fait figurer dans son offre technique aux Libyens des traces de tests d'interceptions de mails au sein d'un laboratoire de l'université Pierre et Marie Curie (Paris X), le Lip6-CNRS », où l’on peut voir des échanges personnels entre professeurs, ainsi que leurs recherches sur le Web et des conversations MSN. 

Amesys sur la défensive

L’affaire est donc grave et Amesys est actuellement sur la défensive : injoignable par mail et téléphone, sans compter que le site est « en rénovation », avant une réouverture le 14 octobre prochain. Mediapart ne s’arrête pas là et publie le fameux document, preuve de la culpabilité d’Amesys dans cette histoire. L’entreprise organise sa défense : le site d’informations publie également un extrait de lettre recommandée envoyée par Amesys à tous ses salariés. Dans celle-ci, la filiale de Bull les prévient qu'elle enquête pour « identifier les collaborateurs ou anciens collaborateurs » responsables de la fuite. Elle menace des actions en justice pour ceux qui oseraient parler à la presse. 

Reste donc à savoir si l’État français a bel et bien avalisé ces contrats. Le site Frenchleaks publiait quant à lui la preuve des commissions versées à Ziad Takkiedine, et plus exactement 2,4 millions d’euros pour Como Holding et 2,07 millions d’euros pour Tristar. Soit environ 4,5 millions de commissions, ce qui est strictement interdit par la loi française depuis 2000. 

Le site OWNI rapportait quant à lui en août dernier que « le Fonds stratégique d’investissement (FSI) a pris 5% de participation dans Amesys, preuve que l’État français croit au potentiel économique d’une telle entreprise. Et quelques mois plus tôt, Qosmos, autre leader du secteur (900% de croissance en trois ans), était mis en avant dans le rapport McKinsey sur l’économie numérique, abondamment cité par Nicolas Sarkozy et ses ministres ». 

Il semble donc difficile pour le gouvernement de ne pas avouer que la transaction a été validée dans les plus hautes sphères de l’État. 


Inscription gratuite à la newsletter de L'Informaticien.

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...
Dossier L'1FO

Messageries sécurisées : des solutions pour tous les usages

L’actualité de ces derniers mois l’a démontré : si l’on veut réellement que les échanges d’e-mails soient sécurisés, il est impératif de chiffrer les messages. Or, la cryptographie est considérée comme trop lourde à utiliser pour la majorité des utilisateurs. Mais une nouvelle génération de logiciels est apparue. Article paru dans le n°156 de L'Informaticien.

Afficher tous les dossiers



LIVRES BLANCS

Stockage Flash : 1 000 utilisateurs témoignent, un Livre Blanc HPE.

1 000 responsables informatiques ont été interrogés à l'initiative d'HPE afin de relater les "surprises", bonnes et mauvaises qu'ils ont rencontré lors du déploiement puis l'utilisation de solutions de stockage Flash. L'essentiel des configurations et des utilisations ont été passées en revue pour ce qui constitue la plus grande enquête jamais réalisée sur ce thème et qui permet à chacun de préparer au mieux sa propre voie d'évolution, ceci en évitant les écueils qu'ont pu rencontrer les professionnels interrogés. 


Gouvernance des identités et des accès, un Livre Blanc Micro Focus.  

Sous le joug des menaces informatiques et des réglementations rigoureuses qui lui sont imposées, votre entreprise a plus que jamais besoin d’instaurer une gouvernance des identités et des accès afin de se prémunir contre tout risque. Vous devez savoir précisément quels utilisateurs ont accès à quelles ressources et si leurs niveaux d’autorisation sont adéquats. 


Guide des meilleures pratiques de DevOps mainframe, un Livre Blanc Micro Focus.  

Souhaitez-vous distribuer de nouveaux services via des périphériques mobiles et le Web ? Rationaliser des processus pour remporter de nouvelles parts de marché ? Ou renforcer votre présence à l'échelle internationale ? Ou encore améliorer l'efficacité et la qualité du mainframe pour augmenter vos marges ? Les priorités peuvent sembler diverger, mais elles sont toutes réalisables. 


Sécurisation du cloud public, un Livre Blanc Fortinet.  

Un déploiement rapide, une réduction des coûts et une utilisation efficace des ressources ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles les entreprises et les services informatiques du monde entier portent autant d’intérêt à Amazon Web Services. Avec un offre riche en fonctionnalités et une myriade de formats et d’options informatiques, de plus en plus d’entreprises sont attirées par cet univers où les termes agilité et flexibilité revêtent une nouvelle signification. 


Le cloud d'entreprise pour les nuls, un ebook offert par Nutanix

Découvrez comment :

1- Préparer votre entreprise à la nouvelle ère des infrastructures IT.

2- Bénéficier des avantages incontestées des clouds publics sans pour autant perdre le contrôle sur l'infrastructure interne.

3 - Exploiter les nouvelles bonnes pratiques en matière de stockage d'entreprise, de virtualisation et de technologies du cloud. 


Tous les Livres Blancs
Le Kiosque

RGPD : SEREZ-VOUS PRÊT ? : cadre général, par où commencer ?, sécurité et législation - Profession DPO - Station F : gros plan sur la future Silicon Valley française - Services et convergence pour Hortonworks/Hadoop - French Tech Rennes/Saint-Malo - Découverte des Azure Functions - TensorFlow - Moteurs 3D - Laval Virtual...

 

LES ENJEUX DE LA 5G - Présidentielle : le numérique pour séduire les indécis - Lille Is French Tech - Comment l'Automatisation as a Service simplifie le quotidien - Foundation : le framework web front-end de Zurb - Solutions de sécurité Nex-Gen - Messageries sécurisées - Rencontre avec Benoît Thieulin, co-fondateur de la Netscouade (groupe Open)...

 

Afficher tous les derniers numéros
Derniers commentaires
Fil AFP
Techno et Internet
Le joueur de go chinois Ke Jie, 19 ans, le 23 mai 2017 à Wuzhen (est de la Chine)Le superordinateur de Google a une nouvelle fois eu raison de l'être humain en écrasant mardi le petit génie chinois du go, millénaire jeu de stratégie asiatique. [Sommaire]

Patrick Drahi pendant une conférence de presse, le 21 mars 2017 à ParisLe milliardaire français Patrick Drahi va créer une marque unique, Altice, pour tous ses actifs dont l'opérateur télécoms français SFR pour mieux poursuivre sa politique d'acquisitions et de chasse aux coûts. [Sommaire]

Le PDG de Sony, Kazuo Hirai, au siège du groupe à Tokyo, le 23 mai 2017Le PDG de Sony, Kazuo Hirai, s'est montré confiant mardi dans la capacité du fleuron nippon de l'électronique de dégager cette année comptable un bénéfice opérationnel d'un niveau inédit en 20 ans. [Sommaire]

Des nouveaux modèles de Nokia présentés à la presse, le 26 février 2017 à Barcelone, avant l'ouverture du World Mobile CongressNokia et Apple ont annoncé mardi avoir réglé leur contentieux sur l'utilisation de brevets appartenant au groupe finlandais, et signé un accord de licence moyennant le versement par l'américain d'une importante somme en numéraire. [Sommaire]

Un concours de robotique à Dakar, au Sénégal, le 20 mai 2017Des jeunes filles d'Afrique de l'Ouest ont démontré au cours du week-end à Dakar qu'elles pouvaient être à l'avant-garde de la technologie en participant à un concours de robotique qui a aussi suscité des vocations.  [Sommaire]

Le réalisateur Tony Leondis a imaginé un monde pour  les émoticônes, Si les émoticônes étaient vivantes, leur travail ne serait pas simple: se montrer à n'importe quelle heure sur l'écran le visage réjoui ou en pleurs, sous forme de mini pizzas ou de glace. Contexte pourtant indispensable à nos vies numériques, elles font l'objet d'un film. [Sommaire]

Wim Wenders présente Les plus grands cinéastes européens dont Michael Haneke (Autriche), Wim Wenders (Allemagne), les frères Dardenne (Belgique), Stephen Frears (Grande-Bretagne), Matteo Garrone (Italie) et Costa-Gavras (France) ont signé lundi un appel en faveur du cinéma européen et "d'une politique culturelle ambitieuse" face notamment aux géants d'Internet. [Sommaire]

Les premiers passagers de la compagnie japonaise Peach Aviation à l'aéroport Kansai à Osaka, au Japon, le 1er mars 2012La compagnie aérienne japonaise à petits prix Peach Aviation (du groupe ANA Holdings) a annoncé lundi qu'elle allait accepter d'ici à la fin de l'année le paiement des réservations à bord de ses avions en monnaie virtuelle bitcoin. [Sommaire]

Une majorité des abonnés fixes ou mobile de l'opérateur pourront lire en version numérique sans frais supplémentaires le Journal du Dimanche, Elle, Paris Match, Public ou Sud-OuestL'opérateur Bouygues Telecom a annoncé lundi un accord avec le distributeur de presse numérique LeKiosk pour inclure dans ses offres une sélection de titres en version numérique, marchant sur les traces de son concurrent SFR. [Sommaire]

Les récentes attaques de Les récentes attaques massives de "ransomwares", ces logiciels malveillants exigeant une rançon pour débloquer les ordinateurs qu'ils ont infectés, font craindre pour l'avenir des objets connectés, des jouets aux téléviseurs en passant par le réfrigérateur ou la cafetière, qui se multiplient dans nos foyers. [Sommaire]

Toutes les dépêches AFP

AgendaIT

COMPUTEX

Plus grand événement IT de la zone Asie du Sud-Est, Computex couplé avec InnoVEX se tient à Taipei du 30 mai au 3 juin 2017. La French Tech y est représentée cette année par 12 start-up. Organisé par Taitra.

WWDC17

Conférence développeurs d'Apple, la WWDC17 se tiendra du 5 au 9 juin 2017 à San José (McEnery Convention Center) en Californie. Organisée par Apple.

DATACLOUD EUROPE

Le congrès et exposition Datacloud Europe a lieu à Monaco (Grimaldi Forum) du 6 au 8 juin 2017. Organisé par BroadGroup.

AI PARIS

Conférence, exposition, rendez-vous d'affaires sur l'IA en entreprise à Paris (Cité Internationale Universitaire) les 6 et 7 juin 2017. Organisé par Corp Agency.

FUTUR EN SEINE

Festival international, gratuit et ouvert à tous, dédié aux innovations technologiques, Futur en Seine tient sa 8ème édition du 8 au 10 juin 2017 à la Grande Halle de La Villette à Paris sur le thème des nouvelles intelligences. Organisé par Cap Digital et soutenu par la région Ile de France.

MAKER FAIRE

Du 9 au 11 juin 2017, la Cité des sciences et de l’industrie à Paris accueille pour la première fois la Maker Faire Paris. Organisée par Leroy Merlin.

VIVA TECHNOLOGY

Pour sa 2ème édition, Viva Technology, salon de l'innovation et de la croissance des start-up, se tient du 15 au 17 juin 2017 à Paris (Paris Expo, porte de Versailles). Organisé par Publicis et Les Echos.

Voir tout l'AgendaIT