mardi 30 juin 2015
 

Open World Forum : SugarCRM rejoint le consortium OW2

Dans l'optique de favoriser le recours aux systèmes CRM open source dans le monde entier, le consortium international OW2, et SugarCRM, annoncent aujourd'hui leur collaboration depuis l'Open World Forum 2011 qui se déroule à Paris du 22 au 24 septembre 2011.

L'open source est ancré dans les principes de SugarCRM depuis sa création. La société est bien implantée dans le domaine du CRM open source. À ce jour, l'application Sugar et ses projets connexes ont dépassé les 10 millions de téléchargements et Sugar Community Edition compte quelque 850 000 utilisateurs dans plus de 70 000 entreprises à travers le monde.

« Au vu des tendances actuelles, le marché s'oriente de plus en plus vers les logiciels en infrastructure open source. Notre organisation étant la plus importante hors Amérique du Nord dans ce secteur, nous nous efforçons de favoriser la croissance exponentielle de notre communauté à travers le monde », déclare Cédric Thomas, PDG d'OW2. « Notre mission consiste à développer une base des logiciels dont le code source est en libre accès et de promouvoir une communauté active et un écosystème d'entreprises dynamique. L'intégration de SugarCRM au sein du consortium va nous aider à aller plus loin dans la concrétisation de cette vision. »

Le modèle CRM en open source de Sugar présente notamment l'avantage de permettre aux développeurs de donner leur retour en temps réel, avec à la clé des produits de qualité supérieure conçus pour répondre aux besoins concrets des utilisateurs. Le code source de Sugar étant en libre accès, les clients peuvent également l'exécuter dans n'importe quel environnement : dans leurs propres centres de données, dans nos centres de données ou auprès de divers prestataires de services sur le Cloud.

« Notre présence au sein du consortium OW2 nous permet de gagner plus facilement en visibilité auprès de la communauté mondiale des développeurs open source », déclare Clint Oram, Co-fondateur et Directeur Technique chez SugarCRM. « Chez SugarCRM, les procédures mises en œuvre en matière de développement, de distribution des produits et d'assistance s'articulent autour du principe de l'open source, et nous sommes impatients de nous allier à OW2 pour permettre aux développeurs du monde entier d'exploiter toute la puissance du CRM open source. »

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Actuellement à la Une...

/// LIVRES BLANCS

Évoluer ou mourir : L’adaptation de la sécurité au monde virtuel, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ?

Ce guide collaboratif, réalisé par un groupe d’experts en sécurité, présente les risques liés à la virtualisation et regroupe des conseils sur comment les appréhender.   


Comment tirer le meilleur parti du Cloud, un Livre Blanc Bitdefender. 

Quels sont les défis de la sécurité en environnement virtuel et comment y faire face ? Les machines virtuelles dans un environnement cloud, avec des données importantes de grande valeur, sont tout autant exposées à une exploitation malveillante que les machines physiques. 


/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

HÉBERGEMENT : comment il se fond dans les nuages - Les réseaux agiles avec le SDN - Windows 10 et Azure : toutes les nouveautés décryptées - Gros plan sur le Microsoft Band - PostgreSQL et le NoSQL - 15 jours sans Google... 

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0


OÙ VA L'IA ? : l'intelligence artificielle n'est plus un mythe - SERVEURS : dans l'attente des solutions ARM - Métiers & IT : la mutation sociale de la R&D - Programmer le RASPBERRY PI- Open Source : pourquoi les entreprises l'ont adopté - Implémenter une architecture LAMBDA SOUS AZURE - Bien choisir son imprimante 3D - Rencontre avec... Henri Verdier, M. Open Data...

Lire l'édition numérique
Acheter ce numér0




Derniers commentaires

INF136

/// DOSSIER DU MOIS

Communication interne... c'est peut-être la plus simple des fonctions de l’entreprise à caractériser, mais c’est aussi la plus complexe, puisque sa mission suit les évolutions du management. Avec des environnements d’entreprise de plus en plus mobiles, des générations de salariés avides d’autonomie et d’outils numériques, la communication interne de l’entreprise ne peut plus se définir comme la « voix de son maître » et relayer simplement la parole de la direction. Si c’est toujours un peu le cas, elle doit désormais informer en toute transparence pour faire comprendre la stratégie et les plans mis en place pour que les salariés adhèrent à ce plan afin qu’ils agissent dans l’intérêt de l’entreprise.