vendredi 9 décembre 2016
 

Des marchands de journaux plus connectés pour mieux vendre la presse

De nombreux marchands de journaux (kiosques, maisons de la presse, etc.) vont pouvoir proposer des titres en promotion via une application mobile, annonce Zeens, une filiale du distributeur de presse Presstalis.

Testé depuis janvier, le système est appliqué déjà par 1.000 marchands de journaux en France et devrait être étendu à 5.000 autres d'ici la fin 2017

Les éditeurs offrent chaque jour à prix cassés six titres papier auxquels ils veulent donner un coup de pouce ou dont la période de vente touche à sa fin, pour éviter les invendus. A titre d'exemple, l'application proposait jeudi quelques adresses de kiosques où trouver, à moitié prix, des hors-séries de Science & Vie, un magazine féminin ou des mots fléchés.

Testé depuis janvier, le système est appliqué déjà par 1.000 marchands de journaux en France et devrait être étendu à 5.000 autres d'ici la fin 2017. 

Il va aussi être intégré à la borne qui équipera les futurs kiosques rénovés à Paris, dont le premier prototype devrait être installé en février 2017 place de la Nation, selon leur opérateur Médiakiosk.

"C'est un choc de modernité, avec de nouveaux services pour redonner une envie de kiosque", dit Marc Bollaert, directeur du réseau MédiaKiosk. Le client pourra y entrer, avoir tous les titres de presse à portée de main, retirer des colis ou encore acheter des billets de spectacle.

Presstalis, le principal distributeur de presse français, travaille depuis plusieurs mois sur l'application Zeens et d'autres pistes pour "redynamiser le marché de la presse", a indiqué à l'AFP son directeur général Vincent Rey. Le secteur de la presse voit ses ventes baisser depuis plusieurs années, à de rares exceptions près.

"Le fil conducteur, c'est d'avoir des lieux de vente où l'on a envie d'entrer et de flâner", a expliqué le DG de Presstalis, évoquant des projets pour diversifier les produits vendus chez tous les marchands de presse, au-delà des seuls kiosques parisiens. 

Ce plan de modernisation, qui va de la rénovation complète à quelques changements de signalétique, sera mis en place dans quatre points de vente pilotes dans les prochains mois. Il pourrait concerner à terme quelques milliers de points de vente sur les 24.800 existants en France, selon Presstalis.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires