vendredi 9 décembre 2016
 

Amazon, Picard et Grand Frais, enseignes les plus attrayantes

Le géant américain Amazon reste l'enseigne de distribution préférée des Français, dans un environnement où de nouveaux entrants viennent bousculer les positions établies et où le prix n'est plus le seul élément d'attractivité, selon une étude publiée vendredi par le cabinet OC&C.

Le géant américain Amazon reste l'enseigne de distribution préférée des Français devant les surgelés Picard et Grand Frais

Ce cabinet auditionne chaque année 5.000 consommateurs français pour mesurer l'attractivité de 106 enseignes, en se basant sur différents critères (prix bas, qualité des produits, choix, services ...).

Amazon conserve sa première place, retrouvée l'an dernier après être repassé devant Picard. Le spécialiste du surgelé se voit cette année rattraper par Grand Frais -- ils sont deuxième ex-aequo -- qui avait fait son entrée dans le top 20 en 2015.

"Les recettes du succès de Picard et Grand Frais présentent de grandes similitudes: ces deux enseignes proposent un choix plus vaste et un meilleur rapport qualité/prix que les grandes surfaces, tout en offrant des prix à la portée de toutes les bourses; le tout dans un parcours client rapide et fluide", note Guy-Noël Chatelain, directeur associé chez OC&C. 

Amazon se classe premier sur les critères du large choix, de la qualité du site internet, de l'application mobile, sur la confiance ou la fluidité du parcours d'achat.

La particularité des trois premiers du classement est qu'ils ne sont pas forcément les moins chers du marché, note Julia Amsellem, associée chez OC&C.

"Les prix restent importants mais ne suffisent pas forcément à faire seuls la différence", ajoute-t-elle.

On le voit notamment avec Primark considéré comme un champion des prix bas, qui se voit pourtant devancé en termes d'attractivité par Kiabi.

Par ailleurs, de nouvelles enseignes arrivés récemment sur le marché français, comme Action ou Hema, font cette année leur entrée dans le top 20, venant renforcer la concurrence et bouleverser les modèles établis, en proposant à la fois des tarifs attractifs, mais aussi d'autres dimensions comme la surprise, liée à un fort taux de renouvellement produit, ou l'accueil en magasin.

De la même manière, Lidl, qui gagne cette année 5,1 points, a su faire évoluer son image pour sortir du hard discount pur, basé uniquement sur le niveau bas des étiquettes, pour axer sa communication davantage sur la qualité de ses marques, gagnant ainsi en attractivité.

D'autres enseignes, comme Décathlon ou Sephora, tirent également leur épingle du jeu grâce à la force de leurs marques propres.

Par secteurs, ce sont les e-commerçants généralistes (Ebay, Vente-privée...), la beauté et l'alimentation spécialisée qui apparaissent les plus attractives. A l'inverse, le secteur de la mode apparaît en bas de classement.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
L’opérateur historique pourrait envisager une acquisition du groupe Canal+ pour se renforcer sur les contenus et accélérer la fameuse convergence. 
La branche « Identity Management » de 3M tombe dans l’escarcelle de Gemalto pour 850 millions de dollars. 
A l’occasion d’une semaine consacrée à la formation en informatique, 17 femmes travaillant pour Microsoft Research livrent leurs prévisions pour l’année prochaine et pour 2027.
Le géant de l’e-commerce vient une fois encore de se mettre à dos les géants de la grande distribution. Mieux que la livraison dans l’heure, le magasin physique, celui où l’on va faire ses courses pour la semaine. Mais à la différence de nos enseignes classiques, Amazon Go a remplacé les caisses et les caissiers par des capteurs et de l’intelligence artificielle.
Taillée pour l’Internet des Objets, cette nouvelle mouture du Bluetooth améliore donc la vitesse ou, la portée et les données. Parallèlement, le SIG évoque aussi le Bluetooth Mesh. 
La mystérieuse start-up serait très loin de la sortie de son produit révolutionnaire. L’entreprise aurait largement surévalué les capacités de son appareil de réalité virtuelle et/ou augmentée. En l’état actuel, il serait moins abouti qu’HoloLens de Microsoft, lequel est disponible depuis quelques semaines.
Le Canadien lance une plateforme de sécurité qui vise à sécuriser l’entreprise depuis son SI central jusqu’à tous les terminaux quels qu’ils soient, des mobiles aux objets connectés. Cela passe par l’intégration complète de toutes les entreprises rachetées récemment. 
La jeune pousse et le service de stockage viennent d’annoncer une intégration plus poussée de leurs services. Bot, permissions, prévisualisation… plusieurs fonctionnalités de Drive pourront désormais être gérées depuis Slack.
Dans la catégorie des objets connectés vous n'aurez que l'embarras du choix. Semelles intelligentes (et chauffantes) pour l'hiver ? Concierge 2.0 ? A vous de choisir...
Microsoft planche sur une version de Windows 10 compatible avec les puces ARM de Qualcomm et capable d’exécuter des applications Win32. En parallèle, il travaille avec Intel à définir les spécifications des PC du futur, avec en ligne de mire les assistants virtuels domestiques, un marché en pleine croissance.
Derniers commentaires