samedi 3 décembre 2016
 

Outre-mer: quatre opérateurs 4G pour dynamiser la concurrence

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a annoncé jeudi avoir attribué une nouvelle licence de téléphonie mobile 4G aux Antilles, en Guyane et dans les îles de l'Océan Indien, portant ainsi à quatre le nombre d'opérateurs télécoms présents dans chaque territoire.

Les clients des territoires outer-mer auront désormais le choix entre quatre opérateurs dans chacun de ces territoires

L'opérateur français Free Mobile (Iliad) va désormais disposer d'une licence 4G en Guyane, Guadeloupe et Martinique ainsi qu'à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, alors que le groupe réunionnais Océinde opérera, sous la marque ZEOP Mobile, à la Réunion.

L'Autorité compte sur l'arrivée de ces nouveaux acteurs pour dynamiser le marché en termes de prix, à l'image de ce qui a pu se produire avec l'entrée de Free sur le marché mobile en métropole, avec des "offres abordables et adaptées aux nouveaux usages", selon son communiqué.

Au total, sur les cinq territoires concernés, neuf opérateurs ont été retenus par l'Arcep, sur les 25 dossiers reçus.

En plus de Free Mobile et de ZEOP Mobile, les opérateurs déjà présents sur ces territoires, Orange, SRR, Digicel, Outremer Telecom, Dauphin Telecom et Telco OI, ont tous obtenu une licence 4G.

Les candidats à l'attribution d'une licence 4G devaient répondre à plusieurs critères pour être retenus, tels que la cohérence et la crédibilité du projet et du plan d'affaires, la contribution à l'aménagement du territoire, l'emploi et l'investissement ou encore la stimulation du marché.

Afin de convaincre l'Arcep, les candidats pouvaient cependant prendre des engagements allant au-delà des obligations imposées par l'Autorité, en particulier en termes de couverture du territoire.

"Le groupe Iliad se réjouit de la décision de l'Arcep rendue ce jour" et "va assurer la continuité territoriale en proposant sur ces territoires (d'Outre-mer) des offres simples, généreuses, innovantes et à des prix attractifs, au bénéfice des consommateurs, comme le fait Free Mobile en métropole", a réagi la maison-mère de l'opérateur.

Iliad précise qu'il entend investir environ 100 millions d'euros dans ce projet et lancera le déploiement du réseau 4G sans délai, à l'exception de la Réunion et de Mayotte, où la mise en oeuvre débutera dans les prochains mois.

L'arrivée d'un nouvel opérateur sur les marchés ultra-marins intervient moins de six mois après la fin des frais d'itinérance entre l'Outre-mer et l'Hexagone, depuis le 1er mai dernier, conformément à une disposition votée par le Parlement en octobre 2015.

En avril dernier, l'Insee avait estimé que la téléphonie mobile en Outre-mer était plus chère de 60% environ aux Antilles-Guyanne, 20% à la Réunion et 26% à Mayotte.

"Le groupe mettra ainsi un terme aux discriminations tarifaires qui existent aujourd'hui entre les Outre-mer et la métropole", a ajouté Iliad.

"Avec ces nouvelles fréquences, nous achevons de donner les moyens, à l'ensemble de la population de notre pays, d'accéder au très haut débit mobile. En ayant mis l'accent sur l'aménagement du territoire et le caractère abordable des offres, nous nous assurons aussi que ce développement profite au plus grand nombre", s'est félicitée pour sa part Axelle Lemaire, secrétaire d’État au Numérique, citée dans un communiqué.

Source : AFP

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider
/// Actuellement à la Une...
Il en faut des super pouvoirs pour avancer dans les allées du Venetian hotel à Las Vegas où se tient cette semaine l'événement AWS Re:invent. La conférence mondiale des utilisateurs et des partenaires d’Amazon Web Services y réunit quelque 32 000 personnes ! Nouveaux produits et services, extensions de certains existants déjà, font d’AWS une boîte à outils de plus en plus complète pour les entreprises qui souhaitent s’engager sur le Cloud.
Il s’était rendu coupable d’avoir participé et promu une attaque DDoS contre le site d’EDF. Un internaute a été condamné à une peine de prison avec sursis et à 30000 euros de dommages et intérêts.
Le malware Disttrakt, déjà impliqué dans l’attaque de 2012 contre la compagnie Saudi Aramco, aurait de nouveau été utilisé contre plusieurs agences gouvernementales de l’Etat. L’Iran est soupçonnée d’être à l’origine de ces attaques.
Une opération conjointe entre plusieurs organisations de police et de justice vient de permettre de démanteler le réseau Avalanche et ses 800 000 noms de domaine, lequel serait à l’origine des 2/3 des attaques par phishing survenues ces dernières années.
Dans un rapport sur l’e-administration, on apprend que 70% des Français jugent avancé le développement des services publics numériques, et qu’ils sont aussi 65% à faire confiance en matière de sécurisation et de confidentialité de leurs données. 
Le maire PS du 13ème arrondissement de Paris, Jérôme Coumet, souhaite baptiser "Steve Jobs" une rue qui jouxte le futur incubateur de la Halle Freyssinet. Mais la proposition ne passe pas notamment auprès des élus communistes et écologistes. 
Le géant de Mountain View annonce le lancement d’App Maker, un service qui permet aux utilisateurs non-initiés au développement de créer des applications métiers en quelques clics. 
Expert en modernisation des grands systèmes, avec de belles références notamment dans la banque, l'assurance et les entreprises publiques, Metaware tombe dans le giron de GFI Informatique. 
Le délit d’entrave existe depuis 1993 concernant l’IVG. La ministre de la Famille et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, soutient la proposition de loi qui veut l’étendre à internet dans la mesure où il s’est déplacé sur la toile. Celle-ci a été adoptée par les députés.
C’est une faille déjà exploitée que Firefox vient de patcher. Problème : la vulnérabilité affectait également le navigateur du projet Tor et pourrait avoir été utilisée par le FBI contre le site pédopornographique PlayPen.
Derniers commentaires
/// DERNIERS MAGAZINES PARUS

RÉALITÉ VIRTUELLE : Ce que vous pouvez en attendre - ESPORT : l'informatique derrière le phénomène planétaire - Windows et Android, les meilleurs ennemis - Les promesses de Java 9 - OpenStack : une plateforme Cloud mature mais ambiguë - Shopping Tech : coups de coeur pour Cubetto, Orbi et Thingz...

 

UN FUTUR SANS WINDOWS ? : Comment les entreprises s'émancipent peu à peu - Vendée Globe : l'informatique hors-normes - Ces SSII et ESN où il ne fait pas bon être informaticien - "Il faut un ministère du Numérique" (Bertrand Diard, président de Tech In France)...

 

SÉCURITÉ DES MOBILES : les menaces qui ciblent les entreprises - VOITURES CONNECTÉES : comment elles carburent à la data, Qwant côté cuisine, Découverte Azure DocumentDB, JBoss le serveur d'applications open source, Rencontre avec Mounir Mahjoubi...